Afin de mettre fin à la crise : "La tenue de l'élection présidentielle est primordiale" affirme Gaïd Salah    Justice : Report du procès de l'homme d'affaires Ali Haddad au 3 juin prochain    Bensalah à l'occasion de la Journée nationale de l'étudiant : "La réussite de la transition exige d'immenses efforts de tous"    Réunion des membres du JMMC à djeddah : Engagement pour un marché équilibré du pétrole    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    La liste des arrestations toujours ouverte    Le mouvement populaire se mêle de tout    50.000 hectares accordés au groupe Haddad à El Bayadh récupérés    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    Un fléau politique    On prépare "l'électricité" estivale    Décantations, surdéterminations idéologiques, sous estimations sociologiques    L'appel des trois suscite toujours des réactions    Les craintes d'un conflit toujours vives    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Y aura ou non une guerre au Venezuela ? : La grande question que tout le monde se pose en ce moment    12 jihadistes présumés tués dans des opérations de police    Les Palestiniens rejettent la conférence de Bahreïn    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Chettih fait les éloges de Cherrad    Ghoulam et Ounas retenus    Une tradition ramadhanesque pour resserrer les liens de fraternité    Le MCO veut refaire à l'USMA le coup de... 1983    Précisions de Miloud Iboud    Le pire a été évité    Trois ans pour le faussaire    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    Ils sont le "phénomène" de la protesta    La mascotte officielle dévoilée    Adrar : "Tekerkeba", un rite spécial Ramadhan encore préservé    Une expérience de jazz algéro-polonais    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    La nouvelle scène Chaâbi continue d'animer Alger    Hausse de 7 % au 1er trimestre 2019    Appel à la démission de Mouad Bouchareb    Le Barça n'avait jamais laissé le Real aussi loin derrière    Report du procès de l'homme d'affaires Ali Haddad au 3 juin prochain    CLASSEMENT ANNUEL ETABLI PAR L'HEBDOMADAIRE JEUNE AFRIQUE : Le Peuple algérien le plus influent d'Afrique    Constantine et Skikda : Les universitaires célèbrent le 19 Mai dans la rue    Les étudiants marchent dans des rues quadrillées    Réflexion et débats au programme à Oran    Le NAHD dans tous les esprits    Manœuvres saoudiennes et émiraties    Cheveux d'ange au miel    Tajine malsouka au poulet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mobilisation générale chez les troupes du pouvoir
Cinquième mandat pour Bouteflika
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 02 - 2019

La campagne pour le cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika s'emballe ! Depuis quelques jours, en effet, l'on assiste à une véritable offensive politique et médiatique, menée de concert par tous les segments du pouvoir, visant à promouvoir et à préparer le terrain à l'annonce de la candidature par le concerné, via un message adressé à la nation, comme l'a confirmé le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, samedi dernier.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Sur instruction de la présidence, c'est donc la mobilisation générale chez les partis, les organisations de masse et de la famille révolutionnaire, les médias, les parlementaires et toutes les forces que compte le pouvoir. Presque simultanément, l'UGTA de Abdelmadjid Sidi-Saïd et le FCE de Ali Haddad se prononçaient, dans une déclaration à partir de Batna, pour un soutien sans réserve au candidat Abdelaziz Bouteflika, en même temps que la coalition présidentielle qui le fera, elle, à partir du siège du FLN à Hydra.
La coalition, que constituent l'ex-parti unique, le RND, le MPA et le TAJ ont, ainsi, formalisé leur soutien au candidat Abdelaziz Bouteflika inaugurant, de fait, l'ouverture d'une campagne électorale, massive et à tous les niveaux. Le gouvernement, que dirige l'un de ses membres, le secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia, qui organisera par ailleurs les élections du 18 avril prochain, est, lui, entré en campagne depuis bien longtemps, à travers l'ensemble de ses ministres qui sillonnent le pays pour faire la promotion «des réalisations». En particulier, dans le secteur de l'habitat qui multiplie les grandes opérations spectaculaires de distribution de logements aux quatre coins du pays.
La mobilisation ordonnée par la présidence, autour du candidat Abdelaziz Bouteflika implique, également, et de manière officielle depuis hier lundi, le Parlement, à travers ses deux Chambres.
Les groupes parlementaires des partis de la coalition présidentielle ont été ainsi instruits de signer, communément, deux déclarations de soutien à Abdelaziz Bouteflika. La première émanait des groupes parlementaires du FLN, RND, MPA et TAJ au niveau de l'Assemblée populaire nationale à travers laquelle les signataires tenaient à «saluer la rencontre ayant regroupé les chefs des partis composant la coalition présidentielle , au cours de laquelle il a été décidé de présenter la candidature de Son Excellence, le Moudjahid Abdelaziz Bouteflika pour le prochain scrutin présidentiel».
Naturellement, les signataires d'affirmer, dans la même déclaration, leur engagement «à soutenir Son Excellence, le Président Abdelaziz Bouteflika à la prochaine présidentielle et ce, par souci de préserver la sécurité, la stabilité et la poursuite de l'effort pour le développement». Idem pour les parlementaires de la Chambre haute du Parlement, le Sénat, dont les trois groupes parlementaires ont également rendu publique, une déclaration commune de soutien à la candidature d'Abdelaziz Bouteflika. Il s'agit des groupes parlementaires respectifs du FLN, du RND et celui du très puissant tiers présidentiel.
Les signataires y tenaient à «exhorter Son Excellence, le Président Abdelaziz Bouteflika à se présenter pour le scrutin du 18 avril 2019 (…) et l'assurons de notre soutien absolu (…). Il faut dire, qu'en termes concrets, tout est fin prêt pour l'entame, à visage découvert pour ainsi dire cette fois, du processus du maintien de Abdelaziz Bouteflika à la tête du pays. Et comme nous l'annoncions dans nos précédentes éditions, même le noyau dur du staff qui composera le directoire de campagne que dirigera Abdelmalek Sellal est déjà choisi avec Amara Benyounès à la communication et Mustapha Rahiel à la logistique.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.