Révision de la taxe sur véhicules et maintient de l'augmentation du prix du carburant    Cour d'Alger: le procès de Abdelghani Hamel et des membres de sa famille reporté    L'Algérie présidera le CPS de l'UA durant le mois de juin 2020    CONGRES DU PARTI FLN : Abou El Fadl Baadji plébiscité nouveau secrétaire général    DR ABDERRAHMANE MEBTOUL A RADIO FRANCE INTERNATIONALE-PARIS : Les conséquences sociales et économiques en Algérie de l'épidémie du coronavirus    COUR MILITAIRE DE BLIDA : Le président Tebboune nomme un nouveau procureur général    IMPACTEE PAR LA CRISE SANITAIRE : Les pertes d'Air Algérie estimées à 3500 milliards de centimes    PLAGE DE SIDI EL MEJDOUB : Deux personnes sauvées d'une noyade certaine    MOSTAGANEM : Le wali interdit les baignades et l'accès aux plages    Coronavirus: 127 nouveaux cas,199 guérisons et 7 décès en Algérie durant les dernières 24h    Covid-19: lancement d'enquêtes épidémiologiques dans les wilayas aux taux élevés    Pétrole: deux réunions de l'OPEP en juin pour évaluer l'impact des baisses de production    Malte : Saisit pour 1,1 milliard de dollars de fausse monnaie libyenne    On vous le dit    Révolution algérienne: les offensives du 20 août 55, un acte sauvagement réprimé dans le sang    Maintien de la paix : Pékin promet une plus grande contribution    ES Sétif : Halfaia remet sa démission    Manifestation à Rome contre le gouvernement Conte    CAF : Ahmad Ahmad briguera un second mandat    FAF : Réunion du bureau fédéral aujourd'hui    Accusations de prévarication : La BAD temporise malgré l'appel    Impact de la Covid-19 : Quand l'industrie de l'aérien bat de l'aile    Un maghrébin au long cours    "Le Hirak raconte le rêve contrarié d'un peuple"    Washington signe la fin de sa relation avec l'OMS    Ghardaïa: arrestation de dix présumés "coupeurs de route" à Hassi-Lefhal    Epidémie du Covid-19 à Béjaïa : Le CHU gère son espace    Souk Ahras : La fourrière pour 454 véhicules    Le gouvernement prêt à négocier avec les talibans    Six ouvrages pour dire la tragédie nationale    Maison de la culture Ali Zamoum : Un concours de théâtre pour les familles    Mercato en Europe Une nouvelle donne pour les clubs    Réunion du Conseil des ministres aujourd'hui: «Mémoire nationale» et relance de l'industrie au menu    BRAS D'HONNEUR    Géopolitique et champ d'action militaire    Hommage à Michel Seurat    MC Oran: Hyproc au secours du Mouloudia    Il y a trente ans, un confinement à Oran    Au-delà de «Algérie mon amour» : tant de naïveté (réelle ou feinte) ne peut qu'interpeller    Kamel Daoud : l'arbre aux fruits mûrs    L'infrangible lien…    Le Maroc rapatrie ses ressortissants bloqués en Algérie    La défense de Karim Tabbou refuse de plaider à distance    Des dérogations pour la diaspora algérienne ?    Les feuilles de l'automne    L'Algérie représentée au festival Docu-Med    Le théâtre, une thérapie libératrice de la peur et du stress    CC du FLN : le favori bloqué et accusé d'avoir le Coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rassemblement et marche des journalistes à Tizi Ouzou
Inscrivant leur action dans la dynamique de contestation citoyenne
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 03 - 2019

«Pour une rupture radicale avec le système.» C'est sous ce mot d'ordre que les professionnels de la presse nationale activant dans la wilaya de Tizi Ouzou ont investi la rue dans la matinée d'hier.
Plus d'une trentaine de journalistes représentant des organes de la presse écrite, radiophonique et audiovisuelle des secteurs privé et public ont organisé un rassemblement au niveau du mémorial des journalistes assassinés. Cette action à laquelle se sont joints des représentants de partis politiques et élus, notamment du RCD et du FFS, des avocats, et des militants des droits de l'Homme, ainsi que des citoyens anonymes a été suivie d'une marche qui est partie du site du rassemblement jusqu'au centre-ville.
«Oui à une presse libre et libérée de toute censure, chantage et contrainte ; Basta à la propagande et la manipulation ; Pour le respect de la voix du peuple ; Oui pour un changement radical du système ; Halte à la confiscation de la liberté de la presse et de la voix du peuple ; Halte au détournement de la marche du peuple vers sa libération effective ; Halte à la propagande et la manipulation ; Halte au harcèlement des journalistes ; Solidarité avec nos confrères victimes de pratiques dictatoriales », ont été les principaux slogans scandés par les manifestants qui ont par la suite improvisé une marche jusqu'au centre-ville.
Sous le regard approbateur des passants qui suivaient le spectacle à partir des trottoirs et salués par les klaxons de quelques automobilistes, les manifestants ont arpenté le grand boulevard aux cris de « Libérez la presse, libérez l'Algérie ; Djazaïr houra démocratia, à bas la répression, liberté d'expression».
Pour les journalistes, ces actions de rue sont une manière de participer en la prolongeant, la dynamique citoyenne qui a fait irruption dans la rue depuis le 22 février dernier pour dire non au cinquième mandat du Président-sortant et réclamer le départ du système politique en place.
«Etant conscients que notre mission, en tant que journalistes, repose sur un principe universel, qui est celui d'informer librement et en toute responsabilité et, étant partie intégrante du peuple algérien en lutte, nous ne pouvons rester en marge de cette dynamique citoyenne de dimension nationale et à grande portée historique», ont-ils écrit sur leur déclaration-appel diffusé la veille.
S. A. M.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.