Les élus de Béjaïa répondent au porte-parole du gouvernement : «C'est vous qui êtes illégitimes»    Constantine : L'autre visage du mouvement populaire    Vox populi ou le génie du peuple algérien    Un sit-in de soutien au procureur général de la cour de Ghardaïa    On pourrait dire presque spontanément que le prix Nobel de la paix revient de droit au peuple algérien    Les pongistes Azzala et Belache retenus dans l'équipe africaine    En bref…    Handi-basket : Les trois premières journées reprogrammées    A Illizi : Bordj Omar Driss est en marche    Pour une authentique «République» «algérienne» «démocratique» et «populaire»    Belkacem Boukherouf. Enseignant-chercheur à l'université de Tizi Ouzou, militant des droits de l'homme : Le combat identitaire est le marqueur démocratique en Algérie    Avril 1980, catalyseur des luttes pacifiques    Soudan, une troisième révolution ?    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    Ils demandent le départ du sytème: Les avocats protestent    Pourquoi la conduite de la transition par les 3B aboutira à une impasse    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    Sit-in des syndicalistes du CMT devant le siège de l'UGTA    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    Les précisions du gouvernement    L'ANP veille "sans répit"    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'ANP demeurera le rempart du peuple et de la Nation»
Gaïd Salah à partir de Tindouf :
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 03 - 2019

Le vice-ministre de la Défense nationale et chef d'état-major de l'armée, le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah, a entamé, hier lundi, une nouvelle visite sur le terrain, qui l'a mené, cette fois, en 3e Région militaire à Béchar. Occasion pour lui de s'exprimer, et à travers lui, faire entendre la voix de l'armée en cette conjoncture nationale si particulière et décisive dans la vie de la Nation.
Kamel Amarni - Alger (Le Soir) - Une conjoncture marquée par une accélération sans précédent des événements depuis un mois avec, notamment, sous la pression d'une révolte populaire pacifique, généralisée et soutenue, contre la candidature, puis le prolongement du quatrième mandat de Abdelaziz Bouteflika, l'annulation de la présidentielle, la chute du gouvernement et l'annonce d'un «nouveau plan de travail» tout autant rejeté par la rue.
Devant une telle situation, où la rupture est désormais totale entre le chef de l'Etat ainsi que l'ensemble de son régime et la population, tous les regards sont naturellement braqués vers les Tagarins. Le chef de l'état-major en est certainement conscient. D'où son discours qui oscille entre volonté de rassurer, affirmation de présence, appel à la vigilance et mise en garde à peine voilée. C'était le cas hier, lundi, à l'occasion d'une intervention de Gaïd Salah devant des cadres et des officiers de la 3e Région.
«Le peuple algérien a fait preuve, aujourd'hui dans les circonstances actuelles, d'un grand sens de patriotisme et d'un civisme inégalé, qui dénote une profonde conscience populaire ayant suscité une vive admiration partout dans le monde. A la lumière de cette conscience de la grandeur et de l'éminence de la patrie, de sa sécurité et de sa stabilité, je tiens à réitérer aujourd'hui mon engagement devant Allah, devant le peuple et devant l'Histoire, pour que l'Armée nationale populaire demeure, conformément à ses missions, le rempart du peuple et de la Nation dans toutes les conditions et les circonstances.»
Toujours au nom de l'institution, Gaïd Salah estime que : «toute personne sage et circonspecte est consciente, de par son patriotisme, et sa clairvoyance, que pour chaque problème, existe une solution, voire plusieurs, car les problèmes, aussi complexes qu'ils soient, trouveront indéniablement une solution convenable, voire adéquate. Ainsi, nous avons l'intime conviction qu'un sens aiguisé de responsabilité est requis pour apporter ces solutions au moment propice grâce à l'aide d'Allah le Tout-Puissant.»
Pour le patron de l'état-major, «l'histoire de l'Algérie est ponctuée par de nombreuses crises et épreuves, passant par des moments très difficiles, où le peuple algérien a subi les crimes les plus ignobles tout au long de la période de l'abject colonialisme français, puis a enduré, avec courage et patience, les horreurs du terrorisme barbare, durant plus d'une décennie (…) En dépit de toutes ces souffrances, l'Algérie a su triompher, voire même se renforcer pour jouir des bénédictions de la sécurité, de la paix et de la stabilité.»
Cela dit, le vice-ministre de la Défense, qui s'exprimait plus précisément, hier lundi, au niveau du secteur sud de Tindouf, tout près des frontières avec notre voisin de l'Ouest, ne manquera pas de lancer ce message lourd de sens : « J'ai toujours insisté lors de mes interventions sur le lien sacré entre le peuple algérien et son armée, qui en fait une partie intégrante, et partant de ce principe précisément, ma confiance en la sagesse de ce peuple et en sa capacité à surmonter toutes les difficultés quelle qu'en soit la nature, est totale, voire absolue. Je suis parfaitement convaincu, ajoutera Gaïd salah, que le peuple algérien, qui a toujours placé les intérêts de la Nation au-dessus de toute considération, dispose des aptitudes nécessaires pour éviter à son pays toute conjoncture pouvant être exploitée par des parties étrangères hostiles.»
Cet appel à la vigilance est d'autant plus à prendre au sérieux, qu'il n'émane pas d'un quelconque homme politique, mais du plus haut responsable de l'armée qui dispose de tous les instruments nécessaires à une évaluation précise de la situation globale, en matière de sécurité nationale.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.