Le Front Polisario déplore l'"inaction" et "le silence" du Conseil de sécurité    Conférence Opep+ : une véritable opportunité pour réaliser la stabilité du marché pétrolier    Revue El Djeïch: une cohérence totale entre le Président de la République et l'ANP    Yémen: cessez-le-feu unilatéral pour prévenir une propagation du Covid-19    Real Madrid: le rétropédalage de Kroos sur la baisse des salaires    94 nouveaux cas confirmés et 30 nouveaux décès en Algérie    Report du jugement et proposition de procès à distance    M.Belhimer adresse ses condoléances "les plus attristées" à la famille du défunt Mohamed Baghdadi    Real : Zidane et Benzema ont poussé pour la baisse de salaire    Coronavirus: mise en oeuvre de mesures exceptionnelles de sauvegarde des entreprises    Foot / Covid-19 : les joueurs de l'Académie de Khemis Miliana passent au E-learning    Le Général Rachedi nommé directeur général adjoint de la Sécurité intérieure    Serie A : Le président de la Sampdoria demande la fin de saison    Le journaliste Mohamed Baghdadi n'est plus    L'Adra lance une cagnotte    Lourd impact financier pour Air Algérie    L'Apoce dénonce le chantage des commerçants    Ali Mecili ou l'initiateur de l'organisation de l'opposition    La FIFA contre les championnats à blanc    "Avec le Ramadhan, la reprise de la compétition devient de plus en plus difficile"    Belaïdi : "Je m'entraîne le matin en forêt"    Renouvellement à distance des contrats d'assurance    2 morts dans le crash d'un hélicoptère de l'armée    Suspension de la rotation des Casques bleus    Ben Mohamed, poète "Mes seules angoisses sont alimentées par la situation politique du pays"    Lancement d'un concours national de scénario    Le vécu d'une femme à l'écriture miraculeuse    «Nous sommes tous dans le même bateau»    Test de dépistage du Covid-19 : L'hôpital Mustapha se lance dans le diagnostic    Covid-19, chauve-souris ou pangolin ?    Nassira Benharrats. Ministre de l'Environnement et des Energies renouvelables : Nous assistons les entreprises agréées pour accélérer la collecte»    Covid-19 en Europe : Le confinement commence à payer mais gare au relâchement    L'ONU condamne les bombardements d'un hôpital à Tripoli    Le permafrost, un milieu peu connu    Malgré des débits supplémentaires : Facebook tourne au ralenti    Confinement culturel et solidaire sur les réseaux sociaux : Un artiste par jour avec la galerie Le Paon    Lutte contre le coronavirus: L'Armée prête à toute éventualité    Mila: Plus de 3 quintaux de viande blanche saisis et détruits    Bouira: Collecte de sang aux malades    LA TERRE TOURNE EN ROND    Le temps qui passe: Le temps relatif    Sa composition, son organisation et sa mission définis au JO    JOURNEE MONDIALE DE LA SANTE : Le Président Tebboune rend hommage au secteur de la santé    Covid19-Foot: le payement des frais d'engagement et amendes ajourné    Coronavirus ou pas, le régime algérien réprime    Mohamed Kaïdi remplace Mohamed Bachar    Youcef Gamouh ou le reflet dans l'art de siffler    Théâtre régional de Tizi Ouzou : Diffusion de spectacles en ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kwiret esselk, du goût et des forces
Voyage culinaire
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 05 - 2019

Dans notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons faire une virée dans la Mitidja pour rendre visite à une très vieille dame réputée dans la ville des Roses, Blida, pour ses recettes exceptionnelles qu'elle garde enfouies dans sa mémoire pour les léguer aux générations à venir.
Dès que l'on arrive aux abords du vieux quartier de la Casbah de Blida, une odeur d'épices mélangée aux senteurs de jasmin nous enivre tout le long de notre trajet jusqu'à la grande demeure, aussi vétuste qu'imposante par son architecture traditionnelle qui date de l'ère ottomane.
Malgré les années passées, la maison, patrimoine culturel, reste un chef-d'œuvre architectural incomparable.
Dès notre arrivée dans cette batisse impressionnante, une atmosphère chaleureuse et conviviale nous envahit. Tout dans cette maison évoque le cachet traditionnel de la vie familiale avec son mobilier simple et authentique, son linge de maison fait main, ses ustensiles de cuisine en terre cuite. Et, pour venir confirmer cette authenticité, l'la Goussem, trônant telle une madone dans son palais, faisant des va-et-vient entre el-khiama et la grande ghorfa, donnant des directives à ses belles-filles qui s'affairent à préparer le f'tour de cette nuit de la mi-Ramadhan (lillet enass), un événement particulier qui se prépare selon les us et coutumes du pays. Un événement cher à nos cœurs car il vient renforcer et aider les tout-petits à s'habituer au jeûne en les encourageant dans leur première expérience. Un grand jour pour une grande occasion marquée par l'organisation d'un repas copieux, réunissant tous les hôtes autour d'une table ornée de toutes sortes de mets et de douceurs des plus raffinés.
La recette
Ingrédients : 500 g d'épinards frais, 300 g de viande d'agneau (ou de poulet) hachée, 1 gros oignon vert, 2 c. à s. de chapelure, 1 blanc d'œuf, sel et poivre noir
Pour la sauce : 4 gousses d'ail, 1 tomate, 1 c. à s. de concentré de tomates diluée dans ½ verre d'eau, 1 poignée de pois chiches, 1 c. à c. de piment rouge doux, 1 feuille de laurier frais, sel/poivre, huile d'olive (1/4 de verre)
Préparation : Commencer par faire cuire les épinards avec un peu de sel et un filet d'huile d'olive dans une marmite, sans rajouter d'eau, couvrir et laisser cuire pendant 15 minutes environ. Les égoutter et les passer quelques minutes à la poêle pour assécher tout le surplus d'eau. Laisser refroidir et réserver.Passer à la sauce ; prendre une marmite, y mettre à chauffer une à deux cuillerées d'huile, ajouter l'ail écrasé, la feuille de laurier, les épices et le concentré de tomates dilué et ajouter les pois chiches. Laisser revenir pendant quelques secondes sur feu doux, puis ajouter la tomate épluchée, épépinée et écrasée à la fourchette. Mouiller avec 1 verre d'eau chaude et porter à ébullition.
Pendant ce temps, mélanger les épinards avec la viande hachée, l'oignon râpé, le sel et le poivre noir. Ajouter petit à petit la chapelure jusqu'à obtenir un mélange consistant qui se tient en main. Former des boulettes, les couvrir et réserver. Lorsque la sauce est prête et que les pois chiches sont fondants, plonger les boulettes d'épinards dans la sauce en ébullition et laisser cuire pendant une quinzaine de minutes. On accompagnera ce délicieux plat avec une bonne salade de laitue et un bon pain fait maison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.