Salah Goudjil confirmé    Les avocats obtiennent gain de cause    «La pensée libre» à la barre    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Une "menace à la sécurité nationale", selon Hanoune    "Je veux une République sans haine"    Ould Kaddour dans le collimateur    Un site hautement sécurisé    Signature d'une convention pour la promotion des PME    Mohamed Bazoum Président    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Benchaïra indisponible pour une semaine    Le Mouloudia ne fait plus le poids    Un clasico sans âme    Les flammes de la passion    L' éternelle blessure    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Ligue 2 - Groupe Ouest: Le CR Témouchent sur sa lancée    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Sans diagnostic point de remède !    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Création du syndicat maghrébin des journalistes : L'exclusion des professionnels sahraouis dénoncée    Boukadoum souligne les positions de l'Algérie    La Casbah : La citadelle dévoile ses secrets et son passé rayonnant aux visiteurs    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un autre «constructeur» automobile à El Harrach
INDUSTRIE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 06 - 2019

Le tribunal Sidi M'hamed poursuit l'étude des dossiers de corruption pour lesquels Ahmed Ouyahia et Sellal ont à nouveau comparu ce jeudi. Le procureur a ordonné l'incarcération de huit personnes parmi lesquelles le patron de Kia et le P-dg de la BNA.
Les Kouninef, Sellal et Ouyahia à Sidi M'hamed
Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia ont été présentés ce jeudi devant le juge d'instruction du tribunal Sidi M'hamed dans le cadre de l'affaire des frères Kouninef également présents sur les lieux. Si très peu d'éléments ont pour l'heure filtré au sujet des éléments sur lesquels enquête la justice, l'on sait en revanche que les trois frères du même nom ont été amenés en tant que témoins. C'est ce que nous a affirmé hier leur avocat affirmant ne détenir encore aucune information. «C'est le secret d'instruction, dit-il, nous avons été nous-mêmes surpris d'apprendre leur présentation et nous ignorons toujours de quoi il s'agit», nous a déclaré ce dernier avant de faire savoir que l'étude du dossier de fond de ses clients n'avait toujours pas eu lieu et que la défense n'avait pas encore accès aux éléments du dossier. Placés sous mandat de dépôt dans la nuit du 23 au 24 avril dernier, les Kouninef sont soupçonnés (selon l'ENTV) d'avoir conclu des contrats publics irréguliers et de trafic d'influence avec des fonctionnaires d'Etat. Incarcérés pour corruption, abus de fonction et octroi d'avantages à des hommes d'affaires, les deux anciens Premiers ministres ont passé de très longues heures au tribunal avant de regagner la prison d'El-Harrach. Des sources bien au fait de la situation laissent entendre qu'une confrontation a eu lieu entre les prévenus.
Le P-dg de la BNA incarcéré
Aboud Achour, P-dg de la Banque nationale d'Algérie (BNA) a été placé ce jeudi en détention provisoire par le procureur du tribunal Sidi M'hamed. Pour l'heure, la justice n'a pas encore communiqué sur les raisons pour lesquelles le concerné a fait l'objet de cette mesure. Sa convocation par ce même tribunal est cependant intervenue au moment où les juges d'instruction se penchaient sur l'affaire Kia. Au cours de la semaine précédente, le P-dg du CPA (Crédit populaire d'Algérie) avait lui aussi été placé en détention provisoire par la même instance. Sa convocation était liée à l'affaire Sovac dans laquelle il est poursuivi pour octroi de crédits douteux, d'indus avantages et abus de fonction.
Le propriétaire de Kia et sept personnes incarcérées
Hassan Arbaoui et sept cadres, dont deux du ministère de l'Industrie, ont été placés en détention provisoire ce jeudi alors que trois autres personnes convoquées dans la même affaire ont bénéficié de la liberté provisoire. Le patron de Kia et les autres prévenus incarcérés sont poursuivis pour blanchiment d'argent, obtention d'avantages et de crédits irréguliers ainsi que dilapidation de deniers publics. L'ENTV a rapporté que Hassan Arbaoui, P-dg de Global Group est aussi poursuivi pour de grosses affaires de corruption.
C'est un dossier qui a valu une nouvelle comparution d'Ahmed Ouyahia devant le procureur du tribunal Sidi M'hamed. Son dossier, ainsi que celui de deux anciens ministres de l'Industrie et des Mines concernés, ont été transmis au procureur général près la cour d'Alger. Les noms sont ceux de Mahdjoub Bedda et Youcef Yousfi. Plusieurs chaînes de télévision privées ont, par ailleurs, annoncé qu'un mandat d'arrêt international avait été émis à l'encontre de Abdeslam Bouchouareb, ex-ministre de l'Industrie.
Le processus de levée de l'immunité parlementaire de Amar Ghoul enclenchée ce dimanche
Le ministre de la Justice a officiellement introduit une demande de levée de l'immunité parlementaire dont bénéficie Amar Ghoul. Elle a été adressée au Conseil de la Nation où une commission spécialisée (la commission juridique) statuera dès dimanche.
Le dossier sera ensuite transmis à la commission du Sénat. La levée de l'immunité parlementaire de l'ancien ministre des Transports et des Travaux publics permettra à la Cour suprême de procéder à la convocation du sénateur dans le cadre de l'affaire ETRHB Haddad et l'autoroute Est-Ouest. L'instance judiciaire a annoncé mercredi la décision de procéder à la réouverture de l'enquête.
Nouvelle demande de mise en liberté provisoire pour Louisa Hanoune
Le collectif chargé de la défense de la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) incarcérée dans le cadre de l'affaire des généraux Toufik, Tartag et Saïd Bouteflika a introduit donc une nouvelle demande de mise en liberté dimanche dernier.
Celle introduite le mois dernier avait été rejetée par la chambre d'accusation du tribunal de Blida. Mercredi, les avocats se sont dits «confiants».
Abla Chérif


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.