AG élective de la FASSAS: Samir Karim Chaouche élu nouveau président    Covid-19: 250 nouveaux cas, 144 guérisons et 10 décès    INCENDIE AU CHAMP D'EL MERK (HASSI MESAOUD) : Le ministre Attar en inspection des lieux    SKIKDA : Déraillement d'un wagon de train chargé de phosphate    LIBYE : L'Algérie salue l'accord de cessez-le-feu global    Le PT réagit à la condamnation de Djelloul Djoudi    Série A: la Sampdoria s'offre l'Atalanta    Clasico: encore un record pour Fati !    La révision de la Constitution une priorité pour l'Algérie qui vit une "phase cruciale"    TISSEMSILT : La rentrée scolaire perturbée dans plusieurs écoles    PLAN NATIONAL DE REBOISEMENT : Un milliard de plants mis en terre    GHARDAIA : Deux morts dans un accident de la circulation    Tebboune réitère l'engagement de l'Etat    Accidents de la route: 9 morts et 359 blessés ces dernières 48 heures    Résiliation du contrat de Toufik Zerara    Billel Bensaha mouloudéen à titre de prêt    Un clasico devant 100 000 sièges vides, une première    Signature du premier accord majeur post-Brexit entre Londres et Tokyo    Le chef de l'ONU s'inquiète d'une «situation tendue»    Les créances de la Sadeg s'élèvent à 1 850 millions de dinars    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    On vous le dit    Oran : Plantation d'arbres à l'université    Défection du Sila et souvenirs du «Parnasse» algérien    Le chanteur populaire M'hamed Zighem n'est plus    Commémoration du 116e anniversaire de la mort d'Isabelle Eberhardt    MO Béjaïa : Un directoire pour gérer les affaires du club    Saad Hariri de retour aux commandes au Liban    "L'Algérie coopérait déjà peu..."    Ali Haddad, le grand casse    Le RCD accuse le pouvoir de "s'acheter une nouvelle clientèle"    Attribué depuis trois mois à Mâalma : Le site AADL des 831 Lgts entre malfaçons et absence de commodités    Les travailleurs sans salaire depuis dix mois    Djerad désavoue le wali d'Oran    Des logements et des aides pour les sinistrés    En attendant une décision officielle...    Erdogan confirme un test de missiles russes    Après l'AGO : Les présidents en fin de mandat doivent quitter la ligue    Je suis contre cette Algérie majoritaire !    La représentation des minorités progresse mais reste limitée    Ali Boudarène, un comédien prometteur    Concours du meilleur joueur de mandole algérien : Appel à Candidature    Le droit des citoyens à l'information garanti dans le projet d'amendement constitutionnel (Abdelaziz Belaid)    En raison d'un cas suspect de Covid-19: Le Consulat turc à Alger fermé    VFS Global: Un service de «rendez-vous de test PCR»    Par-delà l'image    Le FMI inévitable?    Les salles obscures    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rassemblement de soutien à Louisa Hanoune
ELLE EST À SON 44e JOUR DE DETENTION PROVISOIRE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 22 - 06 - 2019

Un rassemblement de soutien à la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT) s'est tenu avant-hier jeudi pour renouveler l'exigence de sa libération inconditionnelle, elle qui est en détention provisoire à la prison de Blida depuis le 9 mai dernier.
M. Kebci-Alger (Le Soir) –Il y avait du monde, jeudi, au siège national du PT à l'occasion de la tenue d'un rassemblement de soutien à la secrétaire générale du parti qui est, aujourd'hui, à son 44e jour de détention provisoire dans une prison à Blida. Elle est accusée de «complot» contre l'Etat et l'armée et poursuivie pour «atteinte à l'autorité de l'armée» et «complot contre l'autorité de l'Etat», ceci dans le cadre de l'affaire impliquant le frère cadet du président déchu, Said Bouteflika, et des généraux Athmane Tartag et Mohammed Médiene dit Toufik. Des représentants de partis politiques exclusivement de la mouvance démocratique, comme le RCD, le FFS, le PST, le MDS et le PLD et des acteurs et autres personnalités comme Djamel Zénati, Khaled Tazaghart, Noureddine Bouderba et Noureddine Benissad et bien d'autres militants anonymes aux côtés de l'illustre moudjahida Zohra Drif-Bitat, qui coordonne le comité national pour la libération de Louisa Hanoune, ont été du rendez-vous. Tout ce beau monde, Ali Laskri pour le FFS, Fetta Sadat pour le RCD, Mahmoud Rachedi pour le PST et les autres intervenants s'est relayé à la petit tribune aménagée à l'occasion dans la cour du siège national pour exiger avec force la libération inconditionnelle de Louisa Hanoune qualifiée de «détenue politique» mais également celle de tous les autres anonymes qui croupissent en prison pour leurs opinions et que le président de la LADDH évalue à près de 27 personnes. Une démarche de libération que certains des intervenants classent au chapitre des «mesures d'apaisement» voire de gage de bonne volonté du pouvoir à l'effet d'amorcer le dialogue auquel il appelle. Un dialogue qui, selon Zohra Drif-Bitat, «n'a aucun sens en l'absence de Hanoune». Et conjoncture politique oblige, les intervenants ont mis l'accent sur l'incontournable amorce d'une transition de rupture d'avec le système en place, insistant sur la vigilance qui doit être de mise pour faire échec à la contre-révolution en cours.
Une contre-révolution dont le dernier épisode en date n'est autre que l'interdiction de porter l'emblème amazigh lors des manifestations qui prouve, explique Fetta Sadat, qu'une diversion de plus du pouvoir réel pour détourner le mouvement populaire en cours de son objectif principal, à savoir le départ du système en place.
Ramdhane Taazibt, cadre dirigeant du parti, a fait part de la tenue, au même moment, de similaires rassemblements de soutien à Louisa Hanoune dans nombre de pays et aux quatre coins de la planète. il a également annoncé le dépôt, durant la semaine qui commence, d'une seconde demande de libération provisoire de la secrétaire générale du PT après celle déposée le 20 mai dernier et refusée.
Cette seconde requête sera appuyée d'un rapport de médecins quant à l'état de santé de Hanoune qui incite à l'inquiétude.
Pour rappel, la secrétaire générale du PT a été entendue, mercredi dernier, par le juge d'instruction du tribunal militaire de Blida qui a décidé de son maintien en détention provisoire.
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.