Sétif: démantèlement d'un réseau de trafic de pièces archéologiques datant de l'époque romaine    Le ministère du Commerce disposé à apporter toute l'aide nécessaire aux éleveurs    Une délégation de l'APN prend part à la 14e session de l'APM à Athènes    Mouvement de protestation du PNC: poursuite des perturbations des vols d'Air Algérie    Libye: le règlement de la crise est lié à l'engagement des parties libyennes    ACCIDENTS DE LA CIRCULATION : 45 décès et 1494 blessés en une semaine    Presse électronique: nécessaire régularisation juridique pour mettre fin aux "ambiguïtés"    Ferhat Ait Ali charge les opérateurs de l'électroménager    OUVERTURE D'UN CONSULAT IVOIRIEN AU SAHARA OCCIDENTAL : L'Algérie dénonce une violation du droit international    RECUPERATION DES FONDS TRANSFERES VERS L'ETRANGER : Un dispositif sous tutelle du ministère de la Justice    LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL DES OISEAUX PROTEGES : Vers l'installation d'une commission mixte à Oran    ORAN : Saisie de plus de 58 tonnes de tabac à chiquer    LOGEMENTS AADL : Nasri ordonne la finalisation des projets programmés    Le procès de l'ancien DGSN, Abdelghani Hamel, reporté au 11 mars    Ennahda, «l'homme malade» de la politique tunisienne    L'an II de la révolution algérienne .Les mots du Hirak    Mandat d'arrêt contre 700 personnes pro-Gulen    Les Sang et Or n'y arrivent plus    L'année du sacre du Chabab ?    Belhocini file en tête avec 10 buts    "C'est frustrant d'avoir perdu deux points face au PAC"    Le Targui    À tout jamais…    Hausse des frais du visa aux consulats algériens    Un an d'assiduité au hirak    Poutine limoge l'un de ses conseillers emblématiques    Lancement prochain d'une opération de pêche préventive    Près de 1 900 morts, mais l'OMS se veut rassurante    La communauté indigène visée par un autre assassinat    ACTUCULT    Exposition géante sur la guerre d'Algérie dans l'Oise    Mouni Benkhodja expose le "Corpo" et ses tourments    L'engagement de Mouloud Feraoun durant la guerre en débat    Graeme Allwright : l'âme des «protest singers» en France    LFP/Sanctions : Cinq entraîneurs suspendus    Le Président Tebboune reçoit le Directeur du département Moyen-Orient, Afrique du Nord et Asie centrale au FMI    Blida: 15.400 logements en construction à Meftah    El-Bayadh - Projets en retard : des responsables mis en demeure    Amnesty Algérie: Le Hirak, une mobilisation «exceptionnelle»    Procès de Kaddour Chouicha à Oran: Verdict le 3 mars    Tiaret: Des distributeurs automatiques hors service    Plus de 207 km de fibre optique réalisés en 2019    L'échec du professionnalisme dans le football: L'ASM Oran, un cas d'école    En réaction à la «répression policière»: Les enseignants du primaire appellent à une action nationale    Tlemcen: Une caravane pas comme les autres dans les écoles    Un charnier découvert dans la Ghouta orientale    Tebboune relence le débat sur lamémoire    "Je ne suis pas mort"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quels sont les polluants émis par les diesels
Bon à savoir
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 09 - 2019

Le diesel étant largement malmené ces derniers temps, il était donc devenu intéressant de s'intéresser de plus près aux polluants qu'il émet.
Il faut tout d'abord comprendre qu'il n'est pas si différent de l'essence et que les polluants générés sont les mêmes, d'où des normes qui se basent sur les mêmes éléments mesurés : (Euro6).
Comparer la pollution entre ces deux types de moteur peut se révéler ardu car il y a une large palette de moteurs essence et diesel (injection directe/indirecte, haute pression, basse pression, suralimenté/atmosphérique, avec mode stratifié ou pas, etc.), et aussi différents types de systèmes de dépollution (FAP, EGR, catalyseur, etc.).
En réalité, si la combustion du carburant était parfaite, les pots d'échappement rejetteraient à peu près la même chose que ce que produisent nos poumons.
En effet, on devrait alors avoir des voitures écologiques puisque seuls les éléments H2O (l'eau) et le CO2 (dioxyde de carbone) devraient être émis suite à la combustion.
Certes, le CO2 est un gaz à effet de serre, mais il est très loin d'être néfaste à la vie puisque il est vital pour les plantes et les organismes aquatiques tel le plancton.
Hélas, cette combustion idéale n'existe pas encore dans nos moteurs, et ce qui ne brûle pas ou mal induit des conséquences sur l'environnement.
Liste des polluants :
- Monoxyde de carbone CO : combustion partielle du carburant
- Oxydes d'azote NOx : lié généralement à un fonctionnement en excès d'air.
- Hydrocarbures HAP (aromatique polycyclique) et HC (imbrûlés) : étanchéité moteur avec notamment les vapeurs d'essence et huiles. La combustion en mélange riche provoque d'autant plus de rejets d'hydrocarbures.
- Sulfate SO2 : lié à la teneur en souffre du carburant, cela a été largement réduit ces dernières années. Très irritant pour les poumons.
- Particules fines : provoquées principalement par les injections directes qui ont des «zones de combustion» (dans le cylindre) plus riches car le mélange carburant/comburant est moins homogène qu'avec une injection indirecte qui mélange les deux avant de l'envoyer dans le moteur.
Ce souci concerne tout autant les essence que les diesels contrairement à ce que les moins connaisseurs croient (c'est lié à l'injection directe, et non pas le carburant.
Les essences ayant mis plus de temps à adopter l'injection directe, d'où l'amalgame avec le diesel).
Causes favorisant la pollution
Voici les éléments principaux qui empêchent une bonne combustion et donc plus de pollution :
- Sonde lambda qui n'envoie plus d'informations au calculateur.
- Catalyseur qui ne transforme plus les gaz par réaction chimique.
- FAP qui ne filtre plus les particules. Etanchéité moteur défaillante (soupapes encrassées, segmentation usée, etc.) qui donnera lieu à une fumée bleue (consommation d'huile).
- Consommation d'eau avec fumée blanche.
Injecteur fuyard/grippé qui envoie trop de carburant dans les cylindres : hydrocarbures imbrûlés en augmentation.
Capteurs divers dysfonctionnants qui empêchent le calculateur de bien faire son travail (et donc d'engendrer une combustion la plus propre possible).
- Vanne EGR grippée qui devient hors de contrôle du calculateur et qui fait recirculer en permanence les gaz d'échappement dans le moteur.
- Allumage commandé défectueux (bobine, tête de delco) : ne concerne que les essences.
- Bougie de préchauffage sur diesel : pollution moteur froid.
- Filtre à air colmaté, encrassement moteur (pièces recouvertes de suie).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.