Journée d'études en prévision de l'élaboration de l'avant-projet de politique nationale globale de prévention contre la corruption    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 (Poids F33): l'argent pour Kamel Kardjena    Omari exhorte les agriculteurs à s'organiser dans des coopératives spécialisées    La loi sur les hydrocarbures porteuse de 2 messages substantiels pour les investisseurs    Réseaux sociaux: les journalistes appelés à la vigilance pour éviter le piège des fake news    Tissemsilt: marche de soutien à l'élection présidentielle du 12 décembre    Charfi: "tous les moyens techniques et humains mobilisés pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale"    Algérie - Zambie, ce soir à 20h00 : Un match spécial pour Belkebla !    USMA : L'USMA accueillera le WAC à Tchaker !    MCA 0 - JSK 3 : Les Canaris étrillent les Mouloudéens !    Les peuples veulent se libérer du communautarisme religieux    «Il n'y aura plus de seul maître à bord»    L'ex-directeur de l'Ecole de police réhabilité    Regain de manifestations dans la capitale et le sud du pays    12 morts dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul    Entraînement spécifique pour Slimani    Le wali de Tizi Ouzou chassé par la population à Boubhir    Deux corps de Subsahariens rejetés par la mer    2 trafiquants de psychotropes arrêtés    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Journée de formation et de sensibilisation    Magic System et des artistes ivoiriens chantent la paix    Les poèmes de feu Othmane Loucif, «une transposition artistique de situations vécues»    Bolivie : affrontements à La Paz au premier jour de la présidente par intérim    Béjaïa : Vers une grève à l'université    Rassemblements et marches «pro-élection» perturbés à Annaba, Laghouat et Tindouf : Une précampagne sous tension    Le 10e Festival international de danse contemporaine prend fin à Alger    Destitution de Trump : Début des premières auditions    Recyclage des matériaux de construction : Défis de solidité et de durabilité    Coupe de la CAF (phase de Poules) : Le Paradou débutera contre San Pedro    «Il est possible de battre l'Algérie»    Wilaya de Bouira : Conditions de scolarité intenables    Production oléicole à Tizi Ouzou : 18,2 millions de litres d'huile attendues    Ténès: Le diabète mobilise    Institut Cervantès d'Oran: Un concours de dessins et une exposition au programme samedi    Un plan d'action pour définir les entraves    MARCHES FINANCIERS La BCE a acheté près de 3 milliards d'euros d'obligations d'entreprise en une semaine    Plus de 50.000 euros et un pistolet automatique saisis    5 morts et 2 blessés en 24 heures    Pas de changement de calendrier    Appels à l'arrêt immédiat des agressions israéliennes sur Ghaza après la mort de 18 Palestiniens    Tunisie : Rached Ghannouchi ne sera pas Premier ministre    Equipe nationale : les nouveaux prêts à relever le défi    Des morts dans des manifestations anti-Condé    L'ONM appelle à la libération de Bouragaâ    Acquittement pour 5 prévenus    Tiaret : La finale du concours de chant "Sawt El Waïd" aura lieu jeudi prochain    Trois courts-métrages à l'écran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'émigration clandestine en recrudescence
ANNABA
Publié dans Le Soir d'Algérie le 15 - 10 - 2019

Neuf harragas ont été interceptés, dimanche aux premières heures de la matinée, par les gardes-côtes de la station maritime de Annaba, à une dizaine de milles marins au large de Ras El Hamra, situé sur la corniche de la ville.
Âgés de 21 à 34 ans, les candidats à l'émigration clandestine ont levé l'ancre, vers 23 h, à bord d'une embarcation de fortune avec un moteur de 40 chevaux, de la plage de Oued Bagrat, nouvel endroit choisi ces derniers temps par les passeurs. Ces derniers évitent depuis quelques mois la plage d'échouage de Sidi Salem trop risquée pour sa réputation nationale dans le domaine de la harga. Elle attirait les aspirants tentant l'aventure vers les côtes sardes (Italie).
Ramenés sur la terre ferme, les 9 harragas, tous originaires de la ville de Annaba, ont été déclarés en bonne santé à l'issue de visites médicales par le médecin de la Protection civile. Ils seront présentés au procureur de la République près le tribunal de Annaba qui aura à statuer sur leur cas.
Le phénomène de la harga à partir des côtes annabies connaît ces derniers jours une recrudescence, après une accalmie qui s'est prolongée durant plusieurs semaines, depuis le début du Hirak.
En effet, les candidats à l'aventure en mer, avaient momentanément abandonné cette tentative avec l'espoir d'un changement pour une vie meilleure dans leur pays. Ils reviennent à la charge profitant de l'été indien qui prolonge la période du beau temps, en ce début d'automne. Les candidats à la harga se sont rués sur les passeurs qui ont augmenté à l'occasion leurs tarifs, dépassant les 100 000 dinars par tête. En l'espace d'une dizaine de jours, Il y a eu l'interception de près de 50 harragas à travers plusieurs tentatives de traversées dont un important nombre vient, outre Annaba, de la capitale et des autres wilayas. Durant la même période, et selon des parents et autres amis des harragas, informés par les leurs via le téléphone portable, un nombre presque identique des interceptés aurait débarqué sur la rive nord de la Méditerranée, principalement sur l'ile de la Sardaigne (Italie), déjouant, ainsi, la surveillance établie sur les côtes Est du pays. Mais leur aventure est souvent stoppée nette par les carabiniers italiens qui les arrêtent à leur arrivée sur les côtes sardes, les dirigent vers les centres d'accueil pour immigrés clandestins, avant leur expulsion vers leurs pays d'origine.
A. Bouacha


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.