ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Dziri Billel n'est plus entraineur de l'Usm Alger    Berraf maintient sa démission    Ce qu'il faut savoir    Le prix des masques chirurgicaux flambent    Tebboune appelle à une "extrêmevigilance"    Les avocats continuent de denoncer    Coronavirus en Algérie : L'inquiétude monte à Sétif    ARABIE SAOUDITE : Le président Tebboune en visite d'Etat    L'UA attachée à la tenue d'un référendum au Sahara occidental    Djerad reçoit l'Envoyé spécial du PM britannique pour le partenariat économique avec l'Algérie    ILS SE SERAIENT ACCAPARES DE 600 TERRAINS : Vers la levée de l'immunité de 2 députés FLN    Education: sit-in des enseignants et travailleurs de l'Unpef    Mustapha Berraf renonce à sa démission !    COUR D'ALGER : Le procès Ouyahia-Sellal à nouveau reporté    REMISE DES DECISIONS D'AFFECTATION AADL : Vers la convocation de 120 000 souscripteurs    Le parquet requiert des peines allant de 2 à 10 ans de prison    RENAULT ALGERIE FERME SES PORTES : Près de 1300 travailleurs au chômage technique    Ligue (USM Alger) : séparation à l'amiable avec l'entraîneur Dziri Billel    L'inébranlable détermination des étudiants    Une médaille pour le hirak à Montréal    «Nous devons d'abord évaluer notre potentiel»    La Libye en tête des préoccupations    L'ESS et le PAC accrochés, la JSS nouveau leader    Aït Djoudi optimiste malgré la situation du club    Le choc de titans    La chambre d'accusation renvoie le dossier au 3 mars    Seddik Chihab conteste son exclusion    L'instance présidentielle veut mettre fin aux dysfonctionnements du parti    Sanders confirme son avantage face à Biden    Doute sur la tenue du sommet quadripartite sur la Syrie    L'ONU dénonce la violence israélienne en Cisjordanie    Un changement pour la route    ACTUCULT    Des témoignages poignants sur la Guerre d'Algérie    "Intertextualité et conversation dans l'œuvre de Kateb Yacine"    Lettre écrite par Tahar Djaout après la mort de Mouloud Mammeri (25 février 1989) et publiée par Awal    Coup de mou chez Scorsese    Affluence du public    Boxe/Tournoi pré-olympique: Houmri et Bouloudinats passent en demi-finale    Constitution: l'université a un rôle "pivot" dans l'encadrement du débat de la société    Tizi-Ouzou: Mouloud Mammeri, fondateur de l'anthropologie algérienne    Pour se défaire de la dépendance aux hydrocarbures : Djerad prône une transition vers le solaire    Alger: la distribution de l'eau potable totalement rétablie mercredi avant le délai prévu    Haï Es-Sabah: Plus de 372 kilogrammes de viande impropre à la consommation saisis    Lavrov : les terroristes ne seront pas "les maîtres" à Idlib    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





20 personnalités appellent à une «nouvelle initiative politique»
DANS UNE DECLARATION RENDUE PUBLIQUE HIER
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 10 - 2019

Vingt personnalités nationales considèrent, dans une déclaration rendue publique, hier mardi, que le déroulement d'une quelconque élection présidentielle sans consensus national au préalable constitue tout simplement une «aventure».
M. Kebci - Alger (Le Soir) - C'est un appel au report de l'élection présidentielle du 12 décembre prochain qu'une vingtaine de personnalités nationales et d'acteurs de la société civile et d'universitaires dont Ali Yahia Abdenour, Ahmed Taleb Ibrahimi, Ahmed Benbitour, Abdelaziz Rahabi, Noureddine Bénissad, Nacer Djabi, Louisa Aït-Hamadouche, Abdelghani Badi viennent de lancer.
Pour ces personnalités, ce serait «s'aventurer que d'organiser une élection présidentielle comme annoncée, sans consensus national préalable», ce qui, poursuit-on, ne fera «qu'attiser le mécontentement populaire et aggravera la crise de légitimité du pouvoir». Plus que cela, le maintien de l'option de l'élection présidentielle pourrait servir de «prétexte aux immixtions étrangères que nous refusons avec force dans tous les cas et sous n'importe quelle forme».
Pour les signataires de cet appel, «il est inconcevable d'envisager la tenue d'élections libres et transparentes dans de pareilles circonstances».
D'où l'appel des 20 au «pouvoir réel» pour «relire la situation avec sagesse et réalisme» pour «ne pas être en porte-à-faux avec l'aspiration du peuple au changement pacifique» et «ne pas priver les générations patriotes postindépendance d'édifier un Etat moderne dans l'esprit rassembleur de Novembre».
Eux qui affirment continuer d'espérer en la possibilité de parvenir à la solution de la crise politique actuelle, appellent le pouvoir à prendre des mesures d'apaisement pour réunir les conditions nécessaires au déroulement libre et transparent du prochain scrutin.
A savoir la «satisfaction des revendications relatives au départ des symboles restant du pouvoir déchu, le démantèlement des réseaux de la corruption sous toutes ses formes, la libération immédiate et sans condition des détenus d'opinion: jeunes et moins jeunes, étudiants et activistes du Hirak, le respect du droit constitutionnel de manifester pacifiquement, levée de toute entrave à l'action politique, la liberté d'expression dans tous les médias, notamment l'espace audiovisuel public et privé, la levée des entraves aux marches populaires pacifiques et à l'accès à la capitale, la cessation des poursuites et des arrestations illégales d'activistes politiques, l'invitation à un dialogue sérieux et responsable de toutes les parties favorables à ces revendications ».
Les rédacteurs de l'appel n'ont pas manqué également d'inviter «toutes les tendances du Hirak à plus de retenue et de vigilance afin d'éviter tout slogan attentatoire aux personnes et aux institutions, et d'exclure tout ce qui constitue une source de fitna ou de haine préjudiciables à l'unité nationale».
Un Hirak qu'ils invitent à la poursuite, tout en saluant le degré élevé de conscience des manifestants pour leur pacifisme qui, « par sa qualité d'acquis civilisationnel, soulève l'admiration de par le monde».
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.