Zerouati participe jeudi et vendredi en Afrique du Sud à la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement    Emploi au Sud: Un plan d'action pour définir les entraves    La Ligue arabe condamne les nouvelles agressions israéliennes sur Ghaza    Port de l'emblème Amazigh : Le tribunal de Bab El Oued relaxe cinq jeunes détenus    Foot/Qualifications CAN-2021: Algérie-Zambie: éviter de trébucher d'entrée    Phase de Poules de la CAF : Le Paradou AC dans un groupe difficile    LFP – Sanctions : Huis clos pour le MCO et l'USMAn    Mise à jour. MC Alger – JS Kabylie : Le Mouloudia pour prendre le large    Accidents de la route: 5 morts et 2 blessés en 24 heures    Para-athlétisme/Mondiaux-2019 : les Algériennes Saifi en argent et Djelal en bronze    La charte d'éthique des pratiques électorales signée samedi    Les campus au rendez-vous    Morales se réfugie au Mexique    Le SG de l'ONU appelle à "une coopération internationale"    La question des réfugiés sahraouis examinée lors de la Conférence parlementaire régionale pour l'Afrique    Six contrats gaziers renouvelés par Sonatrach    Un collège fermé "à titre préventif" à Sétif    Rupture et montée en gamme    Séance surréaliste à l'APN    Que reste-t-il du grand clasico ?    Amrouche convoque 25 joueurs    Algérie-Chine: appel à la promotion des relations de coopération dans le domaine du tourisme    Les étudiants ont marché pour le 38e mardi    La criminalité en hausse    Un mort et un sauvetage miraculeux de trois personnes    Diabète : la guerre des chiffres    Vivre avec et contre le passé    L'UE valide l'étiquetage «colonies israéliennes»    Ecole de journalisme d'Alger : Quelle place pour la production amazighe dans les médias ?    Parc national du Djurdjura : Découverte d'ossements d'un ours brun    Album Live de Hakim Hamadouche : Hommage funky à M'hamed El Anka    ACCUSER L'HIVER ET LES SAISONS    Le pari gagnant de l'Algérie    38ème mardi de mobilisation: Les étudiants réclament «une justice indépendante»    Economie: L'Algérie «dans le rouge»    Un conclave consacré aux dossiers du logement: Des instructions pour accélérer les travaux et l'affichage des listes    Lancement des Rencontres internationales du cinéma d'Oran: La phase des projections programmée pour février prochain    Place aux entreprises algériennes    Personnes interdites de stade : Les modalités d'établissement du fichier national fixées    Le prononcé du jugement renvoyé au 19 novembre    Un nouveau recours au " financement non conventionnel " est possible    Matérialisation des légitimes revendications populaires Les fondements directeurs de l'état de droit    Sidi Bel-Abbès: Marche de soutien à la présidentielle    Tunisie : Le Premier ministre Youssef Chahed à Paris et Rome    Maroc-MCC : Accord de coopération pour la mise en œuvre du projet de gouvernance du foncier    CONSTANTINE : Développer des approches scientifiques de protection des vestiges submergés    10e Fica : Projection de "L'envers de l'histoire", parcours d'une militante en Serbie    La situation de la femme créatrice dans le domaine de l'industrie cinématographique en débat    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Erdogan menace de reprendre l'offensive mardi soir si l'accord n'est pas respecté
Syrie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 19 - 10 - 2019

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a averti vendredi que l'offensive dans le nord-est de la Syrie reprendrait dès mardi soir si les forces kurdes ne se retirent pas de ce secteur comme prévu dans l'accord de trêve.
«Si les promesses sont respectées d'ici mardi soir, la question de la zone de sécurité aura été résolue. Faute de quoi, l'opération Source de Paix reprendra dès que le délai de 120 heures expirera», a déclaré M. Erdogan lors d'une conférence de presse.
Aux termes d'un accord arraché jeudi par le vice-président américain Mike Pence lors d'une visite à Ankara, la Turquie a accepté de suspendre pour cinq jours son offensive lancée le 9 octobre, et d'y mettre fin si les forces kurdes des YPG, considérées comme «terroristes» par Ankara, se retirent pendant cette période des zones frontalières de la Turquie dans le nord-est de la Syrie. «Nous avons fixé une limite : 120 heures à l'expiration desquelles cette région doit être nettoyée des groupes terroristes», a ajouté M. Erdogan. L'accord prévoit aussi la mise en place d'une «zone de sécurité» de 32 km de largeur en territoire syrien.
M. Erdogan a répété vendredi que cette zone devrait «s'étendre en longueur sur 444 km» et pas seulement dans les zones dont les forces turques ont déjà pris le contrôle en territoire syrien, à savoir 120 km entre les localités de Tal Abyad et Ras al-Aïn.
Il a aussi affirmé qu'une partie des quelque 3,6 millions de réfugiés syriens vivant en Turquie seraient installés dans cette «zone de sécurité»..
Afin d'héberger ces réfugiés «nous prévoyons d'y construire 140 villages avec 5 000 habitants pour chaque village et 10 districts avec une population de 30 000 pour chaque district», a-t-il affirmé
Il a en outre assuré que la Turquie n'avait pas l'intention de rester indéfiniment dans le nord de la Syrie. «Nous n'avons pas l'intention d'y rester, c'est hors de question», a-t-il dit.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.