À quand le vrai bonheur?    Une autoroute qui a emporté d'indélicats cadres...    Les raisons du processus inflationniste    La carte de la transition    Le président Saïed prend «des mesures exceptionnelles»    Une vingtaine de pays de l'UE proposent de reconduire Tedros    Les violences des supporters s'accumulent    Brèves Omnisports    Nouvelle enveloppe pour l'achèvement des travaux    Les films hollywoodiens à l'affiche    La meilleure résidence d'accompagnement à l'écriture!    Du chant chaâbi à Dar Abdellatif    Huit grands brûlés transférés à l'étranger    40 Nouveaux forages fonctionnels dans 20 jours    Trois morts sur les routes    La presse en deuil    Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Les milliards pleuvent...    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Une inauguration, puis rien !    Solidarité made in Ooredoo L'opérateur qatari a offert    Halte au grignotage la nuit !    Chien de mer en sauce    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Vers une hausse des salaires    Pétrole : le juste prix ?    Formation en écriture cinématographique    Réouverture des cinémathèques aujourd'hui    Avoir le minaret aux trousses    Le FFS reporte son 6e congrès national à une date ultérieure    L'offre se resserre    "Je paie ma candidature à la présidentielle"    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    La France déchirée?    La montée des extrémismes    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Il sera inhumé aujourd'hui à El Alia: Abdelkader Bensalah n'est plus    Exonérations totale des pénalités et des majorations de retard: La CASNOS sensibilise    Bekkat Berkani: Une réforme du système de santé est nécessaire    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Dealers interpellés et saisies de drogues
SETIF
Publié dans Le Soir d'Algérie le 01 - 02 - 2020

Les services de la Sûreté de wilaya de Sétif sont parvenus, la semaine écoulée, lors de trois opérations, à arrêter plusieurs personnes qui s'adonnaient au trafic de drogue et de psychotropes, a-t-on appris, hier vendredi, du chargé de communication de la Sûreté de Sétif.
La première opération a été menée par la brigade mobile de la police judiciaire d'Aïn-Oulmane qui a réussi à exploiter des renseignements faisant état de l'implication d'un individu dans des affaires de trafic de drogue et de psychotropes au centre-ville d'Aïn-Oulmane.
Les investigations ont permis d'identifier le suspect. Après l'avoir mis sous étroite surveillance, les policiers l'ont l'appréhendé en flagrant délit de deal. Il ont découvert en sa possession 19 comprimés psychotropes et 4 grammes de kif traité.
Poursuivant leurs enquêtes, les éléments de la BMPJ réussiront à interpeller un deuxième suspect et dont la perquisition de son domicile permettra de mettre la main sur 950 comprimés psychotropes et 100 grammes de kif traité ainsi que la récupération d'une arme blanche prohibée (sabre de type samouraï), deux permis de conduire portant la même identité et une somme d'argent s'élevant à 15 millions de centimes provenant de ce trafic.
Présentés au parquet pour détention et trafic de psychotropes ainsi que pour détention d'arme blanche prohibée et fausse déclaration à l'effet d'obtenir une pièce administrative, les deux suspects ont été placés sous mandat de dépôt. La deuxième opération a été effectuée par les éléments de la brigade mobile de la police judiciaire de Sétif qui ont réussi à arrêter, en plein centre-ville de Sétif, un suspect à bord d'un véhicule alors qu'il s'apprêtait à écouler des produits illicites.
La perquisition du domicile du dealer a permis de mettre la main sur une quantité estimée à 1 500 comprimés psychotropes ainsi qu'une somme de 14 800 dinars provenant de ce trafic.
Une procédure judiciaire a été établie à l'encontre du mis en cause pour détention et commercialisation de psychotropes et qui sera écroué par le magistrat instructeur. Le dernier succès de la police a été réalisé par les éléments de la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Sétif qui ont réussi à mettre fin aux agissements d'un dealer de produits stupéfiants âgé d'une trentaine d'années au niveau du centre-ville d'El-Eulma.
L'individu, et lors de son arrestation, était en possession de près d'un demi-kilogramme de kif traité (résine de cannabis) et de 85 comprimés psychotropes. Le mis en cause sera lui aussi placé sous mandat de dépôt par le magistrat instructeur du tribunal d'El-Eulma.
Imed Sellami
Arrestation d'un voleur à l'arraché
Les services de police de la Sûreté de wilaya de Sétif sont parvenus, en un temps record, à récupérer un sac à main volé qui contenait des documents administratifs et une somme d'argent s'élevant à 3 millions de centimes avec l'arrestation du mis en cause, a-t-on appris hier vendredi de la cellule de communication de la Sûreté de la wilaya de Sétif.
L'opération a été entreprise par les éléments de la police judiciaire de la 3e Sûreté urbaine de Sétif qui fait suite à une plainte déposée par une citoyenne, victime d'un vol à l'arraché, et dont l'auteur s'est emparé de son sac à main qui contenait des documents administratifs et une somme d'argent s'élevant à 3 millions de centimes. C'est, ainsi, que des recherches intenses ont été lancées par les éléments dudit service et qui ont abouti en un temps record à l'identification du suspect et à son arrestation.
Après des preuves formelles dont un enregistrement vidéo, l'individu finira par avouer les faits qui lui sont reprochés ainsi que le lieu où était caché le butin. Les objets volés seront aussitôt récupérés et remis à leur propriétaire.
Le suspect sera, quant à lui, présenté devant le magistrat instructeur près le parquet de Sétif qui le placera en détention jusqu'à sa comparution devant le tribunal pour y être jugé.
I. S.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.