L'Histoire "jugera" l'Arabie saoudite et la Russie    Le FNDC dénonce des violences après le double scrutin de dimanche    Belfodil partira en finde saison    Le gouvernement précise les conditions de circulation des personnes et des marchandises    Le président Tebboune salue les efforts des professionnels du secteur de la santé    Elan de solidarité avec Bilda, la confinée    Le journaliste Drareni arrêté et transféré dans un poste de police    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Incendie d'un puits à Hassi-Messaoud: le feu complètement circonscrit    GROUPE PHARMACEUTIQUE SAIDAL : Distribution d'un million d'unités de paracétamol à travers le pays    ETABLISSEMENT PUBLIC DE TELEVISION (EPTV) NATIONAL : Lancement d'une sixième chaîne de télévision    Le P-DG d'Algérie Télécom démis de ses fonctions !    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS EN ALGERIE : Extension de la mesure de confinement partiel à 9 wilayas    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 409 cas confirmés dont 26 décès    COVID 19 : Vers le report des Jeux Méditerranéens d'Oran    Sous la pandémie couve le nouveau monde    LES CONTROLES SE POURSUIVENT : SUSPICION DE CORONAVIRUS : Saisie d'importantes quantités de produits alimentaires à Mostaganem    La fin d'un monde    L'économie mondiale est désormais entrée en récession    Barça : De Jong raconte une anecdote sur Abdelhak Nouri    Real Madrid: la Juve relance la piste Marcelo !    Sonelgaz met en œuvre un plan de prévention contre coronavirus    Le chef de file de l'opposition enlevé dans le centre du Mali    Pas de trêve sanitaire en Libye    Covid-19/Sahel: attaques terroristes et conflits,une "trêve sanitaire" au second plan    Covid-19 : L'équipe de virologues chinois arrive cet après-midi à Alger    Coronavirus: Madoui appelle au rapatriement des Algériens établis en Arabie saoudite    Le ministère des Affaires étrangères suit de près la situation des Algériens bloqués à l'étranger    Illustration d'activités gouvernementales: les médias instruits d'"éviter" les archives    Covid-19 : l'APN appelle à faire prévaloir l'esprit d'initiative et de solidarité    Covid-19: Chorfi appelle les citoyens au respect des règles de prévention    Cherki: «Quel club me fait rêver excepté l'OL ? Le Real »    COVID-19: Plus d'un millier de colons marocains quittent le Sahara occidental et retournent dans leur pays    Procès de Karim Tabou: précisions du Parquet général    Automobile : le service après-vente au ralenti    La Cour d'Alger confirme le jugement de première instance    Tabbou : le procès qui fait scandale    Trois leçons pour l'après-corona    Le coronavirus et nous    Pour Karim Tabbou    QUAND LA VIE ET LA MORT SE PRENNENT LE BRAS    Quelques réflexions sur la norme et ses avatars    Exégètes amateurs et autres experts cathodiques : faites-les taire, monsieur Louber (*) !    L'Institut Cervantès assure les cours à distance    L'Onel soutient les populations en confinement    Karim Tabou victime d'un AVC    Ghardaïa: démantèlement d'un réseau de déplacement de migrants clandestins du Sud vers le Nord    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'angoisse monte en Italie
Coronavirus
Publié dans Le Soir d'Algérie le 23 - 02 - 2020

De notre correspondante à Rome, Aïcha Abdesslem
Après le décès de deux malades atteints du coronavirus et la découverte d'une trentaine de cas positifs, en Lombardie, en Vénétie et dans le Latium, les autorités italiennes ont haussé le seuil de vigilance et intensifié les mesures de prévention par crainte de nouvelles contagions.
Une dizaine de communes mises en quarantaine, écoles, commerces, gares et restaurants fermés. Des maires qui demandent à 50 000 habitants de rester chez eux. Les compétitions sportives (matchs du tournoi de football amateur et ceux de volley-ball) annulées. Un scénario de film d'horreur s'est installé autour de la petite localité de Codogno (Lombardie) où une vingtaine de cas de coronavirus positifs ont été certifiés par les autorités sanitaires.
Fait inédit, la personne qui aurait infecté 15 personnes (dont 5 médecins), un Italien de 38 ans, n'a jamais mis les pieds en Chine. Il aurait été contaminé par un ami entrepreneur de retour du pays asiatique avec qui il a partagé un dîner. Mais c'est seulement une hypothèse, car le contact avec ce voyageur a eu lieu une vingtaine de jours avant que les symptômes de la maladie ne se manifestent. Les spécialistes ont jusque-là limité à 15 jours seulement la période d'incubation du virus redouté. L'hôpital de Codogno où le patient, sa femme et 13 patients ont été hospitalisés, a fermé ses portes au public et le personnel médical interne soumis à la quarantaine. Par la suite, une partie des personnes atteintes a été transférée à Milan pour recevoir les soins appropriés, cinq d'entre elles se trouvant dans un état jugé grave. La ville de Codogno est désormais déserte, telle une localité fantôme d'un film surréaliste. Même sort pour la petite commune de Vo' Euganeo, près de Padoue (Vénétie) où un patient positif au coronavirus est mort. Ecoles et commerces fermés et toutes manifestations culturelles ou sportives suspendues. D'autres villes où les personnes porteuses du virus ont transité, comme Piacenza, Crémone et Lodi, sont également en quarantaine. A Lodi, les trains ne s'arrêtent plus par peur de la propagation du virus.
Et comme un malheur n'arrive jamais seul, l'identification de deux premiers cas positifs au test du coronavirus dans la région de la Vénétie est venue augmenter l'angoisse des habitants de la zone. Dans ce cas également, les malades infectés n'ont pas voyagé en Chine. Mais c'est le décès de deux patients, un Italien âgé en Vénétie et une femme en Lombardie, qui ont plongé le pays dans une peur tangible de diffusion plus importante du coronavirus.
Ces contaminations jettent un grand trouble, y compris parmi les experts en infectiologie, car elles suscitent de nombreuses interrogations et remettent en question l'hypothèse qui voulait que seuls les voyageurs ayant transité par la Chine pouvaient être des acteurs de contagion. Pourtant, l'Italie a été le premier pays à bloquer les vols en provenance et en destination de la Chine, suscitant d'ailleurs l'irritation de Pékin. Tout comme des mesures drastiques avaient accompagné le rapatriement d'une cinquantaine de citoyens italiens résidant dans la ville de Wuhan, qui furent isolés durant deux semaines dans une caserne et soumis à plusieurs tests de dépistage à leur retour de Chine. Mêmes procédures drastiques ont été suivies pour les passagers italiens transférés, hier, du bateau de croisière Diamond Princess mis en quarantaine au Japon, et qui ont atterri hier à l'aéroport militaire de Pratica di Mare, près de Rome.
A. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.