Le Président Tebboune adresse ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'avènement du mois de Ramadhan    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupations marocaines    L'investissement agricole et agroalimentaire, levier de la croissance économique nationale    Ramadhan: Echange de vœux entre le Président Tebboune et son homologue égyptien    Bayern Munich: Müller annonce de la prudence    Borussia Dortmund: Raiola n'est pas forcément d'accord avec le BVB dans le dossier Håland    Sétif: saisie de plus de 10 millions d'euros en faux billets    Education : La grève des enseignants largement suivie, selon le CNAPESTE    Coronavirus: 129 nouveaux cas, 104 guérisons et 4 décès    Lutte contre les répercussions de la Covid-19: les agriculteurs algériens ont été à la hauteur du défi    Baouche reste    Crise à la laiterie de Tizi    Des députés français réclament la publication des données sur les déchets nucléaires enterrés en Algérie    Le procès d'Abou Dahdah reporté au 9 mai    Soufiane Djillali ne sera pas candidat    Incident sur le site nucléaire    La CAF «va voir»    290 millions DA dépensés depuis août dernier    Benzema et Zidane domptent le Barça et propulsent le Real Madrid vers le sommet    Processus de réconciliation nationale    Les filiales de Sonelgaz en première ligne    Réunion de travail en présence des imams    La Coquette se prépare pour la saison estivale    Saisie de 200 comprimés psychotropes et arrestation d'un dangereux malfaiteur    Actuculte    Le rapport à l'écriture littéraire présenté par des auteurs algériens    C'est la frénésie !    4 morts et 7 blessés dénombrés    Arezki Hadj Saïd, nouvel inspecteur général des services de police    Et si c'était du schiste ?    Fractures et manœuvres répugnantes    Ibn Sina et Haï El Badr: Relogement de 102 familles à Belgaïd    Appel des étudiants algériens en Russie    Tlemcen: Le mouvement associatif encensé    Les monarchies et les bibelots comme dieux    Voici venir le Ramadhan...    Elle élira domicile à l'espace «Evasion» de l'hôtel Liberté: Une Académie internationale de musique bientôt à Oran    Aboul-Gheit en visite pour discuter des développements régionaux    Une tactique droit dans le mur    L'état doit frapper fort    Le Cnese réactive la Cellule d'équité    Hamdi menace de jeter l'éponge    Deux ministres sur le gril    Le piège de la mémoire    «Personne ne peut porter atteinte à l'unité nationale»    Un roman sur la réalité fabriquée    Abdelaziz Belaid: "nécéssaire cohésion de toutes les franges de la société    Paris réagit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le monde scientifique plaide pour le confinement général
FACE À LA PROPAGATION DU CORONAVIRUS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 03 - 2020

Faut-il aller vers le confinement général de la population pour ralentir la propagation du coronavirus (Covid-19) ? Les experts scientifiques sont unanimes. Seule cette mesure pourrait barrer la route à la propagation de l'épidémie avant sa disparition.
Rym Nasri - Alger (Le Soir) - Alors que l'Algérie a atteint la phase 3 de l'épidémie du coronavirus, le ministre de la Santé se contente d'appeler les citoyens à rester chez eux. Les experts scientifiques, eux, ne cessent de plaider pour le confinement général de la population. Ils sont tous convaincus que seule cette décision pourrait ralentir la propagation du Covid-19 avant d'aboutir à sa disparition définitive.
Le président du Conseil national de l'Ordre des médecins algériens, Dr Mohamed Bekkat Berkani, affirme que le confinement général de la population est la seule façon de s'assurer de la non-transmission de ce virus. Même si les retombées de cette mesure sur l'économie nationale ne seront pas négligeables, il estime que la sécurité sanitaire demeure une priorité. «Si l'Algérie se perd en matière de santé et qu'il y a une catastrophe sanitaire, ça ne sert à rien d'avoir de l'argent», dit-il.
Le Dr Mohamed Bekkat Berkani déplore, par ailleurs, la réaction de la population qui, selon lui, n'a pas l'air de réaliser la gravité de la situation, et ce, malgré toutes les campagnes de sensibilisation menées. «Il faut prendre des mesures radicales, comme celles prises ailleurs dans des pays développés et des pays voisins. Si le confinement général est décidé, il faut qu'il soit radical», insiste-t-il.
Le Dr Lyes Merabet, président du Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP), a, lui aussi, plaidé pour la mise de la population en état de confinement «total» et «strict». «Il faudrait aller immédiatement et rapidement vers la mise en situation de confinement total et strict de la population algérienne dans les régions endémiques mais aussi à travers tout le territoire national, et ce, de façon graduée et organisée, et arriver à limiter au maximum les déplacements des personnes», dit-il.
Pour lui, le confinement général de la population a été la «décision sanitaire» qui a permis de ralentir la courbe de croissance en termes de cas signalés ou de nouveaux cas enregistrés en Chine, en Corée du Sud et au Japon.
De son côté, la Pr Nassima Achour, chef de service des maladies infectieuses à l'Etablissement hospitalier spécialisé (EHS) des maladies infectieuses, Docteur-Laadi-Flici (ex-El-Kettar), à Alger, est convaincue que le moment où l'Algérie ira vers le confinement général de la population ne saurait tarder. «Actuellement, les cas atteints par le coronavirus sont hospitalisés, mais il arrivera un moment où nous serons obligés d'aller vers le confinement. D'ailleurs, les personnes asymptomatiques ne seront pas hospitalisées, mais doivent rester chez elles au moins pendant 14 jours», explique-t-elle.
L'infectiologue appelle ainsi les Algériens à rester chez eux afin, dit-elle, d'«éviter tout contact avec d'autres personnes, notamment celles à comorbidité».
Ry. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.