Djerad: lutter contre la bureaucratie pour "un avenir meilleur"    Séisme à Mila: plus de 3.100 constructions inspectées à travers les zones sinistrées    Installation de la nouvelle présidente et du nouveau procureur général à la Cour d'Ain Temouchent    Huit ans de prison ferme contre Wassiny Bouazza    Foot: les clubs contestataires de la LNFA et de la LIRF introduisent des recours    ECOLE SUPERIEURE DE LA GN DE ZERALDA : Sortie de la 07ème promotion d'officiers    Affaire de l'enregistrement sonore: liberté provisoire pour Nassim Saâdaoui    Le procès de Baha Eddine Tliba reporté    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Benbouzid et l'ambassadeur russe évoquent le vaccin    Quatre walis testés positif au coronavirus    495 nouveaux cas confirmés et 11 décès en Algérie    En attendant l'ouverture des plages, les estivants envahissent la Corniche oranaise    Les habitants de Jijel redécouvrent la splendeur de la nature loin des plages    REOUVERTURE GRADUELLE DES PLAGES : Toutes les conditions sont réunies à Mostaganem    COMMUNIQUE/ DENONCIATION. Solidaires avec Khaled Drareni et les détenus du Hirak.    Pléthore de modèles d'ici 2022    10 millions de ventes pour RAV4    «L'Algérie fait face à des tentatives de déstabilisation»    «Le dépôt en ligne des comptes sociaux sera obligatoire»    Pas de folie pour le recrutement !    Medaouar sollicite Zetchi pour l'attribution d'une prime au CRB et à l'OM    Ahmed Belhadj sollicité pour la présidence    Le DTP de Tébessa en détention préventive    Les dirigeants libanais étaient prévenus des dangers    "Nous avons été impressionnés par le pacifisme du Hirak"    L'ONG Acted suspend temporairement ses activités au Niger    Retour sur un savoir-faire ancestral    Un legs patrimonial et culturel à ressusciter    "Aâssab oua aoutar" en deuil    Direction de la pêche de la wilaya : Réouverture aujourd'hui de la poissonnerie du port    Litiges territoriaux entre la Grèce et la Turquie : La Grèce appelle à un sommet d'urgence de l'Union européenne    Gouvernement de compétences indépendantes ou des législatives anticipées : Les partis politiques dos au mur en Tunisie    Championnat féminin : La JF Khroub déclarée championne    Maroc : Manifeste d'artistes contre la «répression» et la «diffamation»    Importation de véhicules neufs : Le cahier des charges, les incohérences d'une démarche    Procès de l'ex-chef de la DGSN : L'ex-chef d'état-major au 2e CRGN d'Oran, le colonel Allal Taifour répond à Abdelghani Hamel    Ancien maire de Souk Ahras, moudjahid et fervent défenseur des couches défavorisées : Hemana Boulaâres tire sa révérence    Hommage à Abderrahmane Rebah    Les opérateurs économiques tenus de déclarer leurs dépôts avant fin août    Polémique autour d'une agence naissante    Aéroport d'Es-Senia: Quarante smartphones saisis    Football - Nationale 2: Une composante très discutable    Ligue des champions d'Europe: Pour qui sonnera le glas ?    Du comment lire l'avenir dans la paume de sa main !    Tiaret: Réinhumation des restes de quatre chouhada    La doyenne de la wilaya n'est plus    Les souscripteurs invités à finaliser les démarches administratives et financière    Benbouzid n'exclue pas un reconfinement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain
CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DU FFS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 07 - 2020

Au niveau du Front des forces socialistes et à une semaine de la tenue du tant attendu congrès extraordinaire du parti, l'ambiance est à l'espoir de voir ce rendez-vous organique enterrer définitivement la hache de guerre entre, principalement, deux camps qui se disputent depuis de longs mois le leadership du vieux front de l'opposition.
M. Kebci-Alger (Le Soir)- Un espoir surtout après la décision, il y a une semaine, prise par les partisans de Ali Laskri, lors d'une session extraordinaire du Conseil national du parti, de prendre part à ce congrès. Une participation certes conditionnée par la date de ce rendez-vous qui ne semble pas déranger outre mesure, le premier secrétaire national du front, qui soutenait, hier vendredi, que depuis la réception de l'autorisation de tenir ce congrès, s'être attelé, en coordination avec la commission chargée de préparer ce congrès national extraordinaire, à «réunir les conditions favorables à son succès». Des préparatifs qui sont, à sept jours du conclave, à un «niveau très avancé», selon Hakim Belahcel, qui ajoute que la commission nationale de préparation de ce congrès a élaboré un «calendrier qui décline les délais pour finaliser les listes définitives des congressistes réparties dans les fédérations et précise les modalités pour déposer les listes candidates à la nouvelle instance présidentielle du parti». Et à notre interlocuteur d'exprimer sa «satisfaction» et son «optimisme» «quant à la «réussite de ce congrès national extraordinaire». Abordant les candidatures à l'instance présidentielle du front, celles-ci seront groupées et seront connues, selon Belahcel, mardi prochain. Précisant que ce congrès extraordinaire «n'a pas les prérogatives et ni la vocation de changer les textes , les procédures et la composante humaine du congrès national ordinaire tenu en 2013. Il en a été de même d'ailleurs pour le congrès extraordinaire qui s'est tenu le 20 avril 2018», il soutient qu'«il sera donc question d'élire une nouvelle instance présidentielle composée de cinq membres candidats sur une liste fermée».
Des listes fermées, candidates à l'instance présidentielle, qui devront être déposées entre le 1er et le 5 juillet. Ce qui permettra aux congressistes, poursuit Belahcel, d'effectuer un «choix libre, transparent et démocratique pour élire la prochaine instance présidentielle du FFS». Au sujet d'une probable participation personnelle dans une quelconque liste à l'instance présidentielle du front, le premier secrétaire national du FFS n'écarte pas totalement cette perspective. «Ma candidature ou pas sur une liste pour être dans la prochaine instance présidentielle du parti sera désormais tributaire de sa capacité à réunir les conditions du rassemblement et du consensus autour d'elle et de ses engagements. Ce qui amplifiera à mon sens, les chances de son succès», affirmera Belahcel qui estime que «ma gloire personnelle est subsidiaire devant la réussite de mon cher parti à s'en sortir grandi de cette terrible épreuve».
M. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.