Tebboune autorise la réouverture progressive des mosquées et des plages    4 ans de prison ferme requis à l'encontre de Drarni, Belarbi et Hamitouche    Décès de Saïd Amara: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Constantine: saisie de 90 000 comprimés psychotropes    Djerad accuse des parties qui chercheraient à provoquer la « Fitna »    AID EL ADHA : Plus de 10 000 commerçants non mobilisés ont assuré la permanence    Louisa Hanoune évoque son emprisonnement    COUPURES DE L'ALIMENTATION EN EAU POTABLE : Le DG de l'ADE s'explique    TRAITEMENT CONTRE LA COVID-19 : Le ministre de la santé Benbouzid apporte des précisions    Covid-19: 507 nouveaux cas, 482 guérisons et 8 décès    Boumerdès: fin de confinement pour 236 algériens rapatriés de Russie    M'hamed Benredouane enterré au cimetière de Bouzaréah à Alger    Raids israéliens sur Ghaza: le Hamas dénonce une "escalade et une agression"    FEUX DE FORETS : 8800 Hectares ravagés en 2 mois    MOSTAGANEM : Les citoyens appelés au respect des horaires de dépôt des ordures ménagères    La chaîne "El Maarifa" désormais diffusée sur Nilesat    6 personnes tuées dans l'explosion d'un engin artisanal    Louisa    Aubameyang offre la Cup et l'Europe à Arsenal    L'opposition prépare une deuxième motion de défiance contre Ghannouchi    Trump provoque un tollé politique en évoquant un possible report de la présidentielle    Alger surprise par la liste de l'UE    L'hommage unanime du métier    À fleur de peau de Meriem Mesraoua au Festival du film de Venise    18 civils tués dans une attaque de Boko Haram    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Talaie El-Houriat réclame des réformes structurelles profondes    Le combat douteux du syndicat    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Une palette azurée pour effacer le gris du confinement    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus
Royaume-Uni
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 07 - 2020

Le secteur britannique de la culture a salué, lundi, l'aide de 1,57 milliard de livres (1,74 milliard d'euros) qui lui sera allouée par le gouvernement britannique pour affronter les conséquences de la pandémie de coronavirus, qui menacent sa survie.
Les théâtres, musées, galeries et palais historiques seront éligibles à ce «plan de sauvetage» décrit par le gouvernement comme «le plus gros investissement ponctuel jamais réalisé dans la culture britannique», tout comme les organismes relevant de la musique live, du patrimoine ou du cinéma indépendant.
L'immense majorité de cette aide (1,15 milliard de livres) ira aux institutions culturelles de l'Angleterre, sous forme de subventions (880 millions) et de prêts (270 millions). L'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord se verront dotées respectivement de 97, 59 et 33 millions de livres. «J'avais dit que je ne laisserai pas tomber le secteur culturel et cet investissement massif montre notre engagement», a affirmé dans un communiqué le ministre de la Culture Oliver Dowden, qui a dit comprendre les «graves défis» auxquels les 700 000 employés du secteur font actuellement face.
Le Premier ministre Boris Johnson s'est aussi réjoui, estimant que les «comédies musicales emblématiques», «expositions fascinantes» et «concerts donnés dans les sous-sols» des pubs locaux constituaient «le cœur battant» du Royaume-Uni.
«Cette annonce est vraiment la bienvenue à un moment où tant de théâtres, d'orchestres, de lieux de divertissement et d'autres organisations artistiques sont confrontés à un avenir sombre», a salué le compositeur Andrew Lloyd Webber. «Il est absolument essentiel que la santé du secteur culturel britannique soit rétablie dès que possible.» Simon Rattle, directeur de l'Orchestre symphonique de Londres, a dit espérer que cette aide soit distribuée «aussi vite que possible» car «tant d'institutions et d'artistes individuels fixent l'abîme». Pour le directeur général de l'organisation musicale Music Venue Trust, Mark Davyd, cette «intervention sans précédent» donnera à l'industrie «le temps nécessaire pour» rouvrir «en toute sécurité». C'est «une étape vitale pour la reprise» du secteur, a abondé le directeur général du Royal Opera, Alex Beard. Le secteur a particulièrement souffert, privé de tout revenu depuis l'instauration du confinement le 23 mars, des théâtres ayant notamment dû mettre la clé sous la porte ou ont été contraints de licencier.
Samedi, les musées et cinémas ont été autorisés à rouvrir, mais en raison des mesures de distanciation physique, l'avenir des concerts et festivals est beaucoup plus incertain.
Sur Sky News, le ministre Oliver Dowden a dit espérer que des spectacles puissent se tenir dès cet été moyennant le respect de la distanciation physique et que les projets-pilotes puissent être mis sur pied pour trouver des «moyens innovants» leur permettant d'avoir lieu.
Depuis plusieurs jours, les appels à l'aide se succédaient. Jeudi, quelque 1 500 grands noms de la musique britannique avaient adressé une lettre ouverte au ministre de la Culture, l'exhortant à agir. Si l'aide annoncée devrait permettre à certaines institutions de sortir de «la zone de danger, au moins temporairement», davantage de mesures sont nécessaires pour «assurer leur avenir à long terme», comme des allègements d'impôts, a toutefois souligné le député conservateur Julian Knight, qui préside la commission de la culture à la Chambre des communes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.