L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    BOUIRA : Cinq blessés dans une collision à Sour Ghozlane    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le FCE appelle à la refonte du système bancaire
Tout en saluant les réformes engagées par le gouvernement
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 07 - 2020

Mohamed Agli Sami appelle à des réformes économiques, mais aussi à la réforme du système bancaire algérien. Il s'agit de redresser la situation financière de 95% de PME qui forment le tissu économique national, impacté par la conjoncture sanitaire du coronavirus.
Le président du Forum des chefs d'entreprise­­ se dit satisfait des dernières décisions des plus hautes instances du pays pour la relance économique qui vise à imprégner une nouvelle dynamique. Une économie, dira-t-il, sévèrement déstabilisée par le recul des recettes des hydrocarbures, mais aussi par les effets de la situation sanitaire actuelle. Il juge dans ce cadre que le plan de relance économique tel que préconisé par le gouvernement donne des signes favorables pour une nouvelle économie centrée avant tout sur la réduction des importations et la réduction des dépenses publiques. Lors de son intervention, hier, sur les ondes de la Radio nationale, Mohamed Agli Sami a estimé que le discours politique intervient dans une conjoncture économique particulière et urgente, mais il dit attendre que son application sur le terrain soit décidée dans les «plus brefs délais».
Ce plan de relance, qui est axé sur une économie numérique, une économie rapide et la création de start-up, donne l'occasion à 2 millions de jeunes universitaires en attente d'investissements, fait-il remarquer. Mais ce qu'il qualifie d'«élément moteur» pour la réussite de ce plan de relance, c'est l'adaptation du système bancaire à la réalité économique, fait-il remarquer. Dans ce cadre, il dira qu'il faut aller «au plus vite» vers l'ouverture de banques privées. Ces nouvelles institutions financières sont à même d'absorber, selon lui, la masse monétaire qui circule dans le marché informel». Cette masse monétaire en devises, le président du FCE l'évalue à près de 80 millions de dollars. Et c'est dans le même sillage qu'il rappelle que cette crise sanitaire donne l'occasion de réduire le marché noir de la devise. «Si l'on arrive à récupérer entre 20 à 30% de cette masse, c'est déjà une bonne solution», estime-t-il.
Parmi les points positifs qu'il cite dans la stratégie du gouvernement pour la relance économique figure la volonté de l'Etat de briser les barrières de la bureaucratie, «le point noir» qui a enfreint depuis toujours toutes les initiatives d'investissement. Dans ce cadre, il parlera de l'instauration d'une économique nouvelle qui réponde aux normes internationales dans le cadre de la réforme du système bancaire, prévu par le gouvernement. Enfin, sans citer de chiffres précis sur les effets de la crise sanitaire sur les entreprises, Mohamed Agli Sami estime que le chiffre d'affaires de ces entreprises a été impacté de près de 80%.
A. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.