La conférence nationale des start-up organisée samedi à Alger    Championnat de division amateur de Football : la composition des groupes publiée    Aminatou Haider appelle l'ONU à dépêcher des commissions pour visiter le territoire sahraoui occupé    Hachemi Djaâboub, nouveau ministre du Travail    Les procès de Tahkout et de Mme Maya reportés    Nahda, FJD et El Binaa se prononceront ce week-end    Palais de la colère    Près de 100 exposants y prendront part    La sécurité routière, parent pauvre des décrets 20-226 et 20-227 sur l'activité des constructeurs et concessionnaires automobiles    Le Cnes lance ses travaux    "Il faut que des mesures soient prises en urgence"    Un sage médiateur dans une "région poudrière"    Deux soldats tués dans une embuscade    M. Makri et la république    Saïd Riahi restera en prison    La fille des Aurès    Les non-dits    Les Algériens de l'EST risquent de rater le stage de l'EN    Naïdji, un autre Algérien en renfort    Après la pluie, le beau temps ?    Vers la délocalisation du match face au Nigeria    La faillite par les examens    Pain à burger fait maison    Amin Zaoui signe son roman "Canicule glaciale"    «Survivre pour Ibiza, une fiction qui prend l'aspect d'une réalité»    L'amusnaw Hadj Mokhtar At Sayd réhabilité par les siens    La grande petite marche du livre    Enseignement Supérieur/Poste: Signature de deux conventions-cadre    Union sportive de Biskra : Bouakaz pressenti pour driver l'équipe des Ziban    Oued El Alleug (Blida) : Bibliothèque cherche livres !    Le ministère de l'Industrie pharmaceutique prendra en charge les besoins des citoyens en médicaments "efficaces et de qualité"    Des chaînes interminables devant la Casnos    Le dispositif de surveillance renforcé    Viol, kidnapping et assassinat d'enfants: Pour l'application de la peine de mort    Confinement, transport urbain: De nouvelles mesures    2e jour consécutif de hausse    Sit-in des sortants des écoles supérieures de l'enseignement    Gérald Darmanin la semaine prochaine en Algérie    Le conseiller Noureddine Khellassi remercié    L'Ordre des avocats d'Alger répond au syndicat des magistrats    Tahkout, «Mme Maya», verdict Sovac: Plusieurs affaires reportées    Algérie - Grande-Bretagne: Des engagements pour améliorer le climat des Affaires    Des auteurs invités à leur insu    Mahmoud l'Argentin est algérien, pas ami de l'Algérie    GENDARMES DU MONDE    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Mokka change de look    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





El Mou'amara !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 08 - 2020

- Dis ! Ils ont décidé quoi lors du dernier Conseil des ministres ?
- Renforcer les mesures barrières.
- Ils ont donné des précisions ?
- Aucune idée. J'ai aussitôt renforcé mes mesures barrières en stoppant net la lecture du communiqué !
- ???
Waouh ! Des enquêtes sur les feux de forêt, sur les coupures d'électricité, sur l'arrêt brutal de l'alimentation en eau et sur le manque de fric aux postes ? Si des gens avaient encore quelques doutes sur les propos de Djidji et sa demande expresse d'enquêtes, Djerad, le Premier ministre vient de les lever. Lui parle carrément de « Mou'amara » ! Traduit par le mauvais traducteur que je suis, ça donne ceci : si votre Aïd a été gâché-pourri par les coupures d'eau, d'électricité et de... petites coupures aux postes, c'est là le fruit, le fruit pourri d'un complot. COMPLOT ! Le mot est lâché ! Ce n'est pas moi qui le lâche. Ce n'est pas vous. Ce sont les frères actuels locataires du Palais. On peut adopter deux attitudes face à ces déclarations-accusations. Eternel sceptique, tu peux te dire « tiens ! Ils nous refont le coup de Cap Sigli ». Les anciens savent de quoi je parle. Les plus jeunes, parce que vous êtes plus jeunes, plus vigoureux et avec de meilleurs yeux, faites l'effort de taper « Cap Sigli » sur votre moteur de recherche. Voilà en gros la première attitude. La seconde, je vous la résume à travers ce fait : il y a quelques heures à peine, la presse s'était fait l'écho d'oligarques emprisonnés ayant dépensé des millions de dollars, à partir de leur cellule — par gestionnaires de fonds interposés — juste pour se payer les services des meilleurs lobbyistes de la planète. Il n'y a eu, au moment présent, là, maintenant, aucun démenti ! Voilà. Il est clair que je n'établis aucun lien entre les oligarques et leurs milliards téléguidés à partir d'El-Harrach et le Complot dénoncé par le Président et son Premier ministre. Je dis juste ceci : quand des détenus ordonnent de leur cellule une dépense en millions de dollars juste pour manager leur image, que pèsent alors finalement une panne de station d'épuration, des bureaux de postes sans l'sou et des forêts qui brûlent en plein Aïd, hein ? Rien ! Des broutilles. Des brindilles. Et c'est connu, les grands feux partent toujours de brindilles. Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.