Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Diego...    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une romance méconnue entre Roosevelt et une princesse norvégienne
Dans la série tv Atlantic crossing
Publié dans Le Soir d'Algérie le 21 - 10 - 2020

Il a fallu neuf ans de travail, dont six ans à fouiller des archives, pour réaliser la série norvégienne Atlantic Crossing, qui raconte la romance méconnue entre la princesse Märtha, princesse héritière de Norvège, et le Président américain Franklin Roosevelt. «Les procédures de recherche ont été très élaborées et assez difficiles car il y avait peu de choses écrites sur la princesse Märtha», explique le Norvégien Alexander Eik, réalisateur de cette série sélectionnée au Festival de Cannes séries, qui s'est déroulé cette semaine.
Cette superproduction, qui a bénéficié du budget le plus élevé jamais consacré à une série en Scandinavie, a été achetée par une dizaine de pays, y compris les Etats-Unis par PBS et la France par Chérie25. Elle sera diffusée mardi sur la télévision publique norvégienne NRK.
Pour Alexander Eik, tout a commencé par un article de presse qui spéculait sur une relation entre le Président Roosevelt et la princesse Märtha, une princesse suédoise devenue princesse héritière de Norvège en se mariant avec le prince Olav, cette dernière se retrouvant exilée pendant 5 ans aux Etats-Unis, en pleine Seconde Guerre mondiale.
«Je n'en avais jamais entendu parler et ça m'a intrigué. J'ai commencé mes recherches et découvert une histoire qui dépassait mes rêves les plus fous : la princesse héritière a été l'invitée de l'homme le plus puissant au monde, à un moment où les Etats-Unis étaient le seul salut pour les Alliés dans leur combat contre les nazis», raconte-t-il. «La princesse a fait forte impression sur le Président, il est tombé amoureux d'elle et elle s'est rendu compte qu'elle avait de l'influence sur la seule personne qui pouvait les aider dans cette guerre. Elle a utilisé cette influence, et notre série s'intéresse à la façon dont elle a manœuvré dans ce paysage émotionnel très complexe, » poursuit le réalisateur.
Transformation physique
Pour ces recherches, il a mené une véritable enquête avec la scénariste Linda May Kallestein, habituée des archives : ils ont retrouvé lettres, journaux, collections privées et officielles, parlé aux survivants, notamment les petits-enfants de Roosevelt. «Ils se rappelaient toujours parfaitement de Märtha et nous ont dit qu'elle a été le dernier amour de sa vie», assure Alexander Eik.
C'est l'acteur américain Kyle MacLachlan (l'un des acteurs fétiches de David Lynch, vu notamment dans Twin Peaks), qui incarne Roosevelt dans cette série de 8 épisodes, tournée en République tchèque.
«Je ne connaissais pas cette histoire, ça m'a vraiment surpris. J'ai également été étonné de voir la lutte que ça a été pour Roosevelt de faire accepter l'idée de repartir en guerre aux Américains. Après la Première Guerre, ils en avaient marre et il a dû beaucoup travailler pour inverser la tendance», souligne l'acteur, au cours d'une masterclass diffusée pendant le festival.
«Ce rôle présentait beaucoup de difficultés», notamment pour la transformation physique en Roosevelt, qui était paralysé et avait des jambes grêles, détaille l'acteur. Il a notamment dû porter des lentilles de couleur et une prothèse pour changer la forme de sa bouche à laquelle il avait également eu recours dans Twin Peaks.
Face à lui, l'actrice suédoise Sofia Helin, vue dans la série The Bridge, interprète la princesse Märtha. «Sofia est une actrice extraordinaire, très intuitive, très disponible émotionnellement et vraiment dans l'échange», loue Kyle MacLachlan.
Avec son rythme trépidant, ses scènes de guerre dignes des gros budgets du cinéma, son casting convaincant et son histoire d'amour, Atlantic Crossing devrait trouver son public. Et, pourquoi pas, revenir avec une saison deux. «On a discuté de la possibilité de continuer l'histoire et je pense que c'est possible. Mais je ne passerai pas 9 autres années dessus !», sourit le réalisateur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.