LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    MANQUE D'EAU A SIDI BEL ABBES : Ain Témouchent appelée à la rescousse    ORAN : Explosion d'un transformateur électrique 60/30 kV à El Kerma    SITUATION POLITIQUE EN ALGERIE : Goudjil dénonce une "campagne" contre l'Algérie    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    Ligue 1: ouverture d'un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    Lyon: Aouar sanctionné, Garcia approuve    TIARET : Remise des clés à 2322 bénéficiaires de logements    OUED LILI (TIARET) : 2 voleurs de cheptel arrêtés après un accident de la route    ABANDONNES PAR L'ENTREPRENEUR : Des bénéficiaires de LPA crient à l'injustice à Mascara    Ligue des champions: le CRB et le MCA pour démarrer du bon pied    L'APLS poursuit ses attaques contre des positions de l'armée d'occupation marocaine    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Conseil des MAE de l'OCI: Boukadoum conduira la délégation algérienne    L'Algérie perd une place au classement FIFA    Maladie de Boukharouba.Extrait du livre de Pierre Accoce Dr Pierre Rentchnick « Ces malades qui nous gouvernent » Stock – 1993    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Saïd Bouhadja n'est plus    Des journalistes créent une association nationale de soutien avec le peuple sahraoui    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Milan à la relance, Tottenham et Naples pour faire le trou    «Nous avons un groupe homogène»    Entre avancées et entraves    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Kaboré en tête des résultats partiels    "La sécurité, c'est mieux !"    Le décès de Maradona secoue le monde du football    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Les angles de l'ingérence    Douze autres pays concernés: Les Emirats suspendent l'octroi des visas aux Algériens    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Une médaille pour nos revers !    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le groupe Condor reprend les exportations
ELECTRONIQUE ET ELECTROMENAGERS
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 10 - 2020


De notre envoyé spécial à Bordj- Bou-Arréridj
Brahim Taouchichet
Ambiance inhabituelle, ce mardi 27 octobre, au complexe Condor de Bordj-Bou-Arréridj avec une opération d'exportation de produits électroménagers, climatiseurs et téléviseurs vers la Tunisie et la Mauritanie pour un montant de 1 million de dollars/semaine, l'objectif étant de porter ce montant à 60 millions de dollars.
L'acheminement de ces marchandises se fera par voie terrestre pour la Tunisie avec 18 camions conteneurs et 4 conteneurs vers la Mauritanie par voie maritime avec pour point de départ le port de Béjaïa. Le coup d'envoi de la flotte de camions a été donné l'après-midi sous la supervision de Chems Eddine Chitour, ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, en compagnie de Abderrahmane Benhamadi, P-dg de Condor et du wali de Bordj-Bou-Arréridj. Le représentant du gouvernement a eu à assister au lancement de la ligne de montage de lampe à LED qui s'inscrit, dit-on, dans la politique de l'Etat pour la rationalisation de la consommation énergétique. Sa production est de 30 000 unités par jour et 10 millions d'unités par an. Dans le même esprit, une chaise roulante pour handicapé dotée de panneaux solaires a été dévoilée. Par la même occasion, on nous indique que d'autres projets sont en cours dont un système de gestion des feux de signalisation routière à énergie solaire.
Les zones d'ombre défavorisées, dont la prise en charge relève d'une des priorités du programme du président Tebboune, bénéficient de l'attention des responsables du complexe industriel Condor à travers un projet de soutien destiné aux agriculteurs. Il consiste en la mise à disposition de pompes immergées, fonctionnant à l'énergie solaire pour l'irrigation des terres agricoles. D'autre part, on nous apprend que «Condor Academy» a procédé à la signature d'une convention-cadre avec le Centre de recherche des technologies industrielles (CRTI) qui est sous tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
Cette ambiance «tout électrique» témoigne, si besoin est, de la nouvelle disposition des cadres et travailleurs du complexe industriel lesquels ne cachent pas leur soulagement quant à la relance des activités des usines «injustement» frappés d'ostracisme du fait de la grave crise successive, aux déboires vécus par le premier responsable des usines Condor, en l'occurrence Abderrahmane Benhamadi qui a passé un an de prison. Ce dernier n'a pas manqué de nous faire part de son amertume par rapport à la tragédie vécue et ses conséquences sur l'emploi où ont été mis au chômage plusieurs centaines de travailleurs. C'est cela qui l'a le plus affecté « au-delà de ma personne ». Il rejette l'amalgame fait sur les opérateurs économiques dont la fonction première est le développement. Il considère qu'il s'agit là d'autant d'injustices aux conséquences désastreuses sur l'économie du pays.
Et c'est les larmes aux yeux qu'il évoquera Issad (Rebrab) rencontré en prison. La cérémonie d'exportation d'hier a ainsi valeur de symbole, le message serait une réhabilitation. En tout cas Abderahmane Benhamadi le perçoit ainsi car, pour lui, un opérateur économique ne doit pas faire les frais des politiques et doit se concentrer sur ses activités. C'est pourquoi, il entend développer les produits de substitution aux SKD grâce à la production locale à fort taux d'intégration en relation avec les autres partenaires industriels du pays.
Il fait un point d'honneur de rappeler le Trophée export Toply, obtenu en 2018. «Nous sommes trois dans la production de l'électroménager : la Chine, la Turquie et nous», tient-il à souligner, l'objectif étant que 36 pays seront destinataires des produits Condor pour 2020.
B. T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.