Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Les Sanafir se méfient des Aigles    Souibaah et Aiboud également forfaits à Relizane    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    Football - Ligue 1: Indécision à tous les niveaux !    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le président de la CAF Ahmad Ahmad suspendu cinq ans
Fifa
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 11 - 2020

La commission d'éthique de la Fifa a suspendu pour cinq ans le président de la Confédération africaine Ahmad Ahmad, lui infligeant de surcroît 200 000 francs suisses d'amende (185 000 euros), notamment pour détournements de fonds.
Le dirigeant malgache de 60 ans, à la tête du football africain depuis mars 2017 et candidat à un deuxième mandat, avait par ailleurs été placé en garde à vue pour des soupçons de corruption en juin 2019 à Paris. La justice interne de la Fifa, dont Ahmad Ahmad est vice-président, a estimé que le patron de la Confédération africaine «avait manqué à son devoir de loyauté, accordé des cadeaux et d'autres avantages, géré des fonds» de l'instance, hier, dans un communiqué. L'enquête de la commission d'éthique a «porté sur diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l'organisation et le financement d'un pèlerinage à La Mecque, ses accointances avec l'entreprise d'équipement sportif Tactical Steel et d'autres activités», selon la Fifa. Les griefs de l'instance seront détaillés dans la décision intégrale, publiée dans les soixante jours sur le site de la Fifa. Ahmad Ahmad, qui a abandonné temporairement son poste après avoir été atteint par le coronavirus, se voit donc interdire pour cinq ans «toute activité relative au football», aux niveaux national et international, et pourra faire appel de cette suspension auprès du Tribunal arbitral du sport. Cet ancien entraîneur de football et homme politique, qui a été secrétaire d'Etat au Sport et ministre de la Pêche à Madagascar, avait annoncé fin octobre qu'il briguerait en mars 2021 un deuxième mandat à la tête de la CAF.
A l'été 2019, Ahmad Ahmad avait demandé l'aide de la Fifa pour superviser son organisation, fragilisée par plusieurs polémiques et des problèmes de gouvernance. La n°2 de la Fifa Fatma Samoura avait, notamment, effectué un mandat de six mois mais celui-ci, qui visait à accélérer le processus de réforme au sein de l'instance, n'avait pas été renouvelé début février 2020. Par ailleurs, licencié en avril 2019, le secrétaire général de la CAF Amr Fahmy avait envoyé une lettre à la Fifa dans laquelle, il accusait M. Ahmad de corruption — paiement de pots-de-vin à plusieurs dirigeants, usage personnel de fonds de la CAF — et de harcèlement sexuel à l'encontre de plusieurs salariées de la Confédération.
L'AGO de la CAF le 11 décembre en visioconférence
L'assemblée générale ordinaire (AGO) de la Confédération africaine de football est maintenue au 11 décembre prochain mais en visioconférence, en raison de la pandémie de coronavirus, a indiqué l'instance hier. «Faisant suite à notre circulaire du 12 octobre 2020 portant convocation de la 42e assemblée générale ordinaire de la CAF, le 11 décembre à Addis-Abeba (Ethiopie), nous vous informons que le comité d'urgence de la CAF a décidé d'organiser la session 2020 de notre AGO en visioconférence à la date prévue. Cette décision fait suite aux nouvelles recommandations du département médical de la CAF établies sur la base d'une analyse des données de l'évolution de la pandémie de la Covid-19 en Afrique», a écrit la CAF dans une correspondance adressée aux fédérations membres. Selon la même source, le droit de vote sera exercé sur tous les points requis, par voie de courrier transmis via e-mail au secrétariat général de la CAF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.