L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    "Un travailleur a besoin d'un salaire de 75.000 dinars    "On voit le bateau couler et on ne fait rien"    Alain Portes décide de poursuivre son aventure avec l'Algérie    243 nouveaux cas positifs et 5 décès en 24 heures    "Une dérobade historiquement indigne"    Ligne ferroviaire Saïda-Tiaret-Tissemsilt : Le projet sera-t-il livré cette année ?    Belmadi s'exprime sur l'avenir de Guardiola avec Man City    Inter Milan-Milan AC : Les compositions probables    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Charfi répond aux «petits» partis    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    "Le rapport Stora est loin de la réalité"    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Dans un mur de la chapelle, le message attendait depuis 165 ans    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Le monde en bref...    Paroles d'un porte-parole    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Mossad, Israël et la démocratie à géométrie vachement variable !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 11 - 2020

Benbouzid, ministre de la Santé : « Pas besoin d'hôpitaux de
campagne .» D'accord ! Alors, peut-être juste des hôpitaux...
... à la campagne ?!
Dès que t'as le malheur de t'approcher d'un peu trop près de ce genre de sujets, sont aussitôt brandies sous ton pif les pancartes clignotant au diable Vauvert : « espèce d'antisémite ! Réac révisionniste ! Négationniste de la Shoah » et autres joyeusetés sorties prestement du hangar à anathèmes de la « bien-pensance » Bobo ! Comme je partage avec les vieux crocodiles du marigot cette particularité, celle d'une vieille peau difficile à entamer, alors j'y vais et tant pis si les insultes fusent. M'en tape ! Mohsen Fakhrizadeh, un scientifique iranien, est assassiné chez lui ! En Iran. Par un commando du Mossad, donc par Israël. Ça, tout le monde le sait, même mes potes les crocos du marigot. Mais tout le monde ferme sa gueule et regarde le bout de sa chaussure. Parce que c'est Israël. Une « démocratie » devant laquelle on nous demande de nous pâmer et de nous extasier, à longueur de journées et de publireportages payées grassement aux grands networks et journaux « crédibles » (à prononcer avec un fort accent yiddish de Brooklyn). « Une démocratie », rien que ça ! Une démocratie, ya aâdajaba, qui a le droit admis et consenti planétairement — ou presque — d'envoyer ses commandos assassiner des personnes dans leurs voitures, dans leurs pays. Il est devenu presque impossible d'écrire et de dire ce que je viens d'écrire et de dire dans les paragraphes plus haut sans se faire lyncher par les airbags pro-sionistes. Pourtant, c'est là ! Israël est un Etat assassin ! Il tue impunément. Et les gâchettes des droits de l'Homme, tous les chasseurs de têtes de dictateurs africains ou des pays émergents ne piperont pas un mot de travers sur Israël. Israël, c'est le sanctuaire intouchable. Le domaine aux remparts électrifiés dont personne ne peut s'approcher s'il ne montre pas le bon profil, celui de la béatification permanente des « actions purificatrices » du Mossad. Alors oui ! Je m'insurge à haute et intelligible voix ! Il existe depuis fort longtemps, trop longtemps, une mafia des droits de l'Homme. Une mafia de la démocratie à géométrie vachement variable qui se voit dicter à la lettre, au chèque et aux zéros près inscrits sur ces chèques ce qui est bon à dire sur la « démocratie israélienne » et ce qui n'est pas bon. Pour ce qu'il ne faut absolument pas dire ou pas faire, pas d'inquiétude ! Il y a les commandos du Mossad pour ça ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.