La "liste ouverte" pour contrer la "chkara"    L'Algérie "tenace face aux ennemis d'hier et d'aujourd'hui"    7 longues années d'attente    259 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Tournoi de l'UNAF (U17): entame réussie pour les Verts    Mondial 2021 de handball. Portugal 26 – Algérie 19 : Réaction encourageante du sept national    Barca : Lionel Messi ne sera pas lourdement sanctionné !    Saisie de 376 millions de centimes en faux billets à Annaba    Numérisation de la CNAS : Les arrêts de travail déclarés via le portail El Hanaa    L'Algérie concernée par la mise à jour de l'OMI    Le CPE en hibernation    Session de formation aux métiers de l'export    "Les étudiants doivent éviter les fausses déclarations"    «Pour des raisons électorales ou intérêts calculés, les démocrates ont pactisé avec les islamistes»    Le Conseil de sécurité diffuse les propositions de l'UA    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Quand Suzanne Tamim crie justice !    Arrêt prématuré d'un test des moteurs de la fusée géante SLS    Les Européens appellent Téhéran à la raison    Saïd Chengriha lors de sa visite hier à Béchar : «Nous mettrons en échec tous les desseins hostiles»    Après 20 mois de détention, le sort de Ali Ghediri toujours pas connu    Prolongation de mandat    Mercato exceptionnel du 25 au 31 janvier    "Le plus difficile reste à venir"    Enquête    Affaire GB Pharma : Le procès en appel reporté    Le lieu de stockage du vaccin anticovid gardé secret    Caravane médico-sociale au profit des habitants    La radio locale sensibilise aux dangers du monoxyde de carbone    Un mort et 14 blessés dans un accident de la circulation    Résidences de formation pour les praticiens du 4e art dans le Sud algérien    Hommage à Abou Laïd Doudou, l'homme de lettres    Lancement prochain de fouilles archéologiques à Portus Magnus    À la découverte de la musique actuelle africaine    Une solidarité efficace et autonome    Une quête de l'Histoire d'un peuple    Un citoyen tombe du 5èm étage d'un immeuble en construction    Mostaganem: Incendie sur un bateau de pêche    Direction générale des impôts: Nouvelles modalités de radiation du registre de commerce    Pénétrante portuaire: Des instructions pour accélérer le projet et le livrer par tronçons    Principes et autres considérations    LA TRITURE    MC Oran: Le Mouloudia méritait mieux    JS Saoura: Une efficacité à améliorer    Est-ce la bonne statue?    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres
MUSIQUE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 12 - 2020

Lynda Lemay s'est lancé un pari fou : sortir 11 albums de 11 titres durant 1111 jours. Ce projet inédit, intitulé Il était onze fois, lui est venu à l'esprit après le décès de son père en 2017.
Un drame intime dont la chanteuse québécoise s'est servi pour tenter de nouvelles choses. «On écrit onze albums quand on est disponible pour le faire, quand on se donne beaucoup de liberté et qu'on travaille avec beaucoup de spontanéité. C'est ce que j'ai fait dans ce projet-là.»
En 1996, Lynda Lemay, née le 25 juillet 1966 à Portneuf, au Canada, débarque en France avec son premier album éponyme. Au milieu de ses chansons légères (Les souliers verts, La visite...), une chanson tranche avec des paroles pleines d'émotion : Le plus fort c'est mon père. Le titre s'adresse à la mère de l'artiste et décrit «un homme qui n'a pas peur. Qui promet sans trembler, qui aime de tout son cœur. J'le disais y a longtemps, mais pas de la même manière. T'as d'la chance maman, le plus fort c'est mon père».
Après la mort de son père, Lynda Lemay annonce avoir perdu celui qu'elle admirait tant. Son papa s'est éteint des suites d'une maladie foudroyante. «Il a eu un cancer des poumons à petites cellules, précise l'artiste. Ç'a été très rapide. On ne s'y attendait pas.»
L'artiste va essayer de sauver un maximum de (beaux) souvenirs. «Papa me donnait des rimes et me lançait comme défi de prendre chacune d'elles et d'en faire des chansons, raconte la protégée de Charles Aznavour. Ça gardait papa dans la création (...) Mon père n'avait pas besoin de me dire qu'il était fier, précise Lynda Lemay. Ses grands yeux bleus, d'une bonté infinie, se mettaient à briller quand lui venaient les larmes aux yeux, il n'avait rien besoin d'ajouter.»
Entourée de ses deux sœurs et de sa maman, Linda Lemay tente, ensuite, de remonter la pente, une dure mission face à la dépression qu'elle a traversée. Entre son second divorce, sa vie sur la route et la disparition de son papa, Lynda Lemay a fini par lâcher prise. «Dans mon métier, dans ma vie, comme mère, je ne me reconnaissais pas. Je doutais de tout, raconte l'artiste. Moi qui ai le bonheur assez facile d'habitude, je regardais les gens autour de moi rire et je me demandais : ‘‘Mais pourquoi rient-ils ?'' Je me sentais comme ailleurs, sur une autre planète, je n'avais plus accès aux plaisirs simples de la vie. Quelque chose s'était déconnectée en moi.» La seule façon de retrouver goût à la vie, Lynda Lemay la trouve dans ce partage des chansons écrites avec son papa avant qu'il ne la quitte. Il était onze fois, un projet de onze albums de onze chansons chacun, dont les deux premiers opus devaient être présentés en cette fin novembre 2020 à L'Olympia.
Qu'importe la Covid-19 et les disquaires fermés, les chansons sont disponibles sur les plateformes numériques. «La solitude est encore plus effrayante en ce moment, conclut Lynda Lemay. Surtout quand on vit des choses difficiles ; alors, si mes chansons pouvaient avoir un rôle, même tout petit, pour accompagner ceux qui ne peuvent pas l'être autrement...» Même de l'au-delà, le plus fort, c'est son papa...
Deux de ces 11 albums de 11 titres durant 1 111 jours (121 chanson en tout) sont parus le 11 novembre 2020. Ils sont sortis le 11e jour du 11e mois de l'année.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.