Coupe de la Ligue: le NAHD, l'OM et le NCM passent en 8es de finale    Décès d'Idris Deby : l'Algérie suit avec une grande préoccupation les événements en cours au Tchad    Le Conseil de sécurité appelé à accélérer la décolonisation du Sahara occidental    MCA : Brahmia, nouveau président    Lancement de l'opération de vaccination anti-covid dans les wilayas et les institutions sahraouies    Nette hausse des exportations gazière au 1er trimestre 2021    Le pari électrique officialisé    Sûreté nationale: installation de nouveaux chefs de sûreté de wilayas    Nahda participera avec une trentaine de listes    Le soutien continu de l'Algérie aux efforts visant l'unification des rangs en Libye réaffirmé    Le front anti-Rachad se consolide    Constantine: réception du tunnel de Djebel Ouahch "durant l'année 2025"    Ceferin fustige    Mourinho n'est plus entraîneur des Spurs    Délocalisation de l'AGE bis de la FABB à l'ESSTS    Hausse des prix : Rezig évoque les «spéculateurs»    Accidents de la route: 25 morts et 1322 blessés en une semaine    Gâteau de crêpes    Mécontentement    Naïma Ababsa    "Les stocks des produits alimentaires ont atteint un niveau rassurant"    Communiqué de Liberté    "Cessez la répression et libérez les détenus !"    L'AUTRE COUP BAS DE LA CAF    Relaxe pour Fodil Boumala    Que décidera Macron ?    Un sans-papiers algérien expulsé de France    Seaal dans le viseur des pouvoirs publics    La mercuriale en roue libre    Campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Les travailleurs de l'ETRHB veulent sauvegarder leur entreprise    Le greffon de la liberté    Pour une valorisation des ressources archéologiques    Tamazight avance doucement, mais sûrement    Sidi Bel Abbès : La prolongation du couvre-feu asphyxie les commerçants    Création de dix nouvelles wilayas: «Aucun changement dans les frontières territoriales»    Une bonbonne de gaz explose : incendie, deux blessées et des dégâts    LE RAMADHAN A BON DOS    Hadj Merine ne s'enflamme pas    L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Le gouvernement examinera le projet en juin prochain    Boumala victime de son paradoxe    Brèves    Le spectacle vivant réclame des aides    «Chaque rôle apporte un plus...»    HCA: Une célébration dans la fierté    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Messi contre Ronaldo, enfin le duel ?
FC Barcelone-Juventus Turin
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 12 - 2020

Enfin les retrouvailles ? Pour la première fois depuis le départ du Portugais vers l'Italie en 2018, les superstars Cristiano Ronaldo et Lionel Messi devraient enfin s'affronter ce soir (21h) pour un choc Barcelone-Juventus, «finale» pour la première place du groupe G en Ligue des champions.
Onze Ballons d'Or, 250 buts en C1 et neuf titres en Ligue des champions à eux deux... Mardi soir au Camp Nou, la planète football aura les yeux rivés vers le duel tant attendu entre deux mastodontes du football mondial, qui devraient enfin se retrouver dans la plus prestigieuse des compétitions de clubs pour la première fois depuis 2011. Enfin, car en raison d'une quarantaine prolongée pour cause de coronavirus, «CR7» avait manqué le rendez-vous du match aller le 28 octobre, remporté 2-0 par le Barça face à une Juve impuissante une bonne partie du match, ce qui place les Catalans en bonne position pour la première place. Il n'est évidemment pas exclu que l'une ou l'autre des deux stars soit laissée au repos, la qualification étant en poche pour les deux clubs... Mais vu l'intérêt de finir premier du groupe en vue d'obtenir un tirage protégé, et vu les attentes qui entourent ces retrouvailles, Ronald Koeman et Andrea Pirlo ne devraient pas priver le monde du foot de ce choc.
«Partie de l'histoire»
Avec le revers de l'aller, Pirlo doit à Messi sa seule défaite à ce jour comme entraîneur. «Messi fait partie de l'histoire du foot mondial moderne. Lui et Ronaldo continuent à faire des choses incroyables depuis quinze ans et ils sont encore au top malgré un âge avancé», avait-il salué avant le match aller. «Ce sont les deux meilleurs joueurs sur les 10-15 dernières années. (...) J'admire les deux, parce qu'ils nous ont offert tant de superbes soirées, avec des buts et des triplés... J'espère que l'on pourra profiter de leur rivalité une fois de plus demain (mardi) soir», a souhaité le technicien néerlandais du Barça, hier, en conférence de presse. Ce chapitre supplémentaire dans la rivalité historique entre les deux «meilleurs ennemis» pourrait permettre à Ronaldo d'équilibrer un peu son bilan face à l'Argentin. Car dans leurs confrontations comme au nombre de trophées individuels, Messi mène la danse : 16 victoires pour l'Argentin de 33 ans lors de leurs affrontements directs toutes compétitions confondues, contre dix pour le Portugais de 35 ans (pour neuf matchs nuls), et six Ballons d'Or pour «Leo» contre cinq pour Ronaldo. Leur dernière opposition remonte au 6 mai 2018, lors d'un clasico de Liga accroché 2-2 entre le Barça et le Real Madrid, ancien club de «CR7». En Ligue des champions, ils se sont rencontrés cinq fois, avec deux victoires pour Messi et une seule pour Ronaldo (pour deux nuls). Le Manchester United de Ronaldo avait éliminé le Barça en demi-finales de la C1 en 2008. Messi avait pris sa revanche en finale de l'édition suivante, en s'imposant 2-0 (avec un but inscrit). Et leur dernière confrontation sur la scène européenne remonte à 2011, lors d'une demi-finale électrique favorable aux Catalans face au Real (2-0, 1-1).
Ronaldo flambe, Messi flanche
Contre le Dynamo Kiev (3-0), mercredi dernier, le Portugais a signé son 750e but en professionnel, et conforté sa position de meilleur buteur de l'histoire de la Ligue des champions avec désormais 132 buts au compteur, contre 118 pour Messi (3 buts cette saison en C1). La Juventus, qui n'a gagné qu'un des quatre matchs manqués par Ronaldo pendant sa quarantaine, a retrouvé de la stabilité dans son jeu depuis le retour de CR7, qui a marqué sept buts lors des sept derniers matchs (10 au total, dont 8 en Serie A et 2 en C1) même s'il s'est montré plus discret, samedi, en Championnat. De son côté, l'Argentin est muet comme rarement depuis le début de la saison : il n'a inscrit «que» 7 buts en 13 matchs, dont cinq sur penalty. Samedi, chez le promu Cadix, Messi a encore été impuissant et le Barça a essuyé sa quatrième défaite de la saison en Liga (2-1). Mais s'il retrouve ses sensations ce soir, il a un joli record à aller chercher : en cas de doublé, il pourrait égaler le «Roi» Pelé au nombre de buts marqués dans un seul club (643). Un scénario alléchant pour des retrouvailles qui s'annoncent grandioses.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.