ENCORE UN PAS À FRANCHIR...    La Ligue arabe, l'ONU et l'UE réclament leur retrait    Une période d'incertitude s'ouvre au Tchad    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    "L'EN doit continuer à apporter de la joie aux Algériens"    C'EST DEJÀ LA FIN !    ECUEILS REGLEMENTAIRES ET COLÈRE DES SUPPORTERS    Six personnes arrêtées lors des manifestations    De fausses licences de moudjahidine pour importer des voitures    Lancement de "Lawhati" pour la vente d'œuvres d'art en ligne    CONSTANTINEREND HOMMAGE AU SOUVERAIN DU MALOUF    Le salon du livre amazigh est né    Le challenge de deux présidents    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    La sanglante guerre d'usure des Houthis    Une enquête choquante    Les inconnues d'un scrutin    346 Containers abandonnés    768 Logements sociaux électrifiés    Victoire du CRB devant le CABBA    Brèves    Les Africains connaissent leurs adversaires    182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès en 24h    Des milliers de travailleurs investissent la rue    Les raisons de la 2e vague de la hausse des prix    15 quintaux de kif marocain saisis    Le ministère du Commerce sensibilise    Déprime ramadhanesque    Les islamistes rêvent de victoire    L'Algérie ne tombera pas    Dernière ligne droite avant la campagne    «Les centres d'archives sont une vitrine»    Projection de Hassan Terro    Expo «Quelques choses d'Alger»    Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    «Le sondage doit devenir un réflexe»    la liste des membres sélectionnés approuvée    Hausse au premier trimestre 2021    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    La fièvre des stèles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La tendance asiatique se précise
Recomposition du marché automobile algérien
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 01 - 2021

Deux semaines après le «dévoilement» de la liste des 4+4 des futurs opérateurs dans l'activité d'importation de véhicules neufs, l'opinion publique reste sur sa faim. Sa quête de transparence dans la gestion de ce dossier, ainsi que l'injonction du Premier ministre n'ont pas eu d'écho auprès des responsables concernés.
Et même si publiquement et officiellement, il est laissé la liberté aux heureux récipiendaires d'en faire eux-mêmes la déclaration, ces derniers préfèrent, néanmoins, s'en tenir à l'embargo imposé de fait, et attendre que la tension ambiante s'atténue un tant soit peu. Une attitude argumentée par l'attente de la délivrance de l'agrément définitif et l'entrée en exercice effective, mais aussi pour s'épargner d'éventuelles mesures coercitives. Une situation qui risque de durer encore longtemps.
Dans cette attente, des recoupements et des indiscrétions laissent transparaître les premiers contours d'une reconfiguration au forceps du marché automobile national. Dans une première phase, la composante par marques pourrait ne correspondre en rien au schéma traditionnel. Les constructeurs européens ne seront pas de la partie, en attendant un prévisible repositionnement à travers des partenaires locaux. Une option actuellement étudiée et méticuleusement préparée par les marques françaises notamment dont les patrons ont, tout récemment, réitéré leur intérêt pour le marché algérien en dépit des bouleversements en cours. Il en est de même pour le groupe Volkswagen qui semble adopter, pour l'heure, une position de «wait and see» concernant particulièrement le volet importation.
Du côté des Japonais, il est fait part d'un échange continu de consultations et d'avis entre les différentes marques en présence sur les évolutions du secteur à l'ombre de la nouvelle réglementation.
A l'exception d'une marque historiquement présente à travers un représentant local, les autres préfèrent temporiser leur décision finale, en fonction de nouvelles donnes. Il faut dire que la décision d'exclure les étrangers de l'activité d'importation et de distribution prévue dans le nouveau cahier y afférent a pris de court ces opérateurs et les a contraints à une refondation de leur présence en Algérie. Ceci étant, la tendance asiatique du futur marché algérien se précise de plus en plus. Et tout en respectant l'embargo des uns et la «discrétion utile» des autres, on notera que le client aura droit à une mosaïque de marques chinoises, coréennes, japonaises et même de l'Europe orientale. Et compte tenu de leur positionnement géographique et des délais d'acheminement des véhicules, les premières disponibilités ne pourraient être effectives que vers le second semestre de l'année en cours.
Encore faut-il que les agréments définitifs soient établis dans les semaines qui suivent et que les procédures de commande et de domiciliation bancaire soient libérées en temps opportun.
B. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.