Beldjoud préside l'installation du wali de Bordj Badji Mokhtar    Le Polisario réitère son engagement à défendre la souveraineté du peuple sahraoui    Indicateurs financiers en 2020: la politique monétaire à la rescousse de la liquidité bancaire    Découverte d'un corps sans vie s'apparentant à celui du jeune homme disparu, Fekri Benchenane    Reconduction du confinement partiel à domicile dans 19 wilayas    Tribunal de Sidi M'hamed: le procès de l'ancien wali de Blida Mustapha Layadhi reporté au 15 mars    Création d'un groupe d'amitié parlementaire entre l'Ouganda et la RASD    Les conditions d'exercice et d'agrément réglementées    Les déplacés confrontés à un risque imminent de famine    Washington veut éviter la rupture avec l'Arabie Saoudite    Des dizaines d'arrestations lors d'une manifestation d'opposition    Le dossier de demande de la licence professionnelle transmis à la DCGF    La double confrontation amicale Algérie-Côte d'Ivoire annulée    Denis Lavagne dompte le Mouloudia    Un espace d'accompagnement pour les jeunes    Pour les bonnes réponses, faudrait faire un effort !    Les transporteurs usagers du CW 80 en colère    En raison d'une faible pluviométrie, les appréhensions des agriculteurs    Plus d'un kilo de kif saisi à Terga    Rencontre «Evocation, Asmekti N Idir» à Larbaâ Nath Irathen : Yidir ...pour l'éternité    Dix affiches d'artistes, dont Mika, pour redonner des couleurs à Paris    Au bonheur du public !    Bendouda relève l'urgence de promulguer un nouveau cahier des charges    Les principales décisions    Athlétisme-LAA : Reprise de la compétition…    Karim Tedjani | militant écologiste et fondateur du portail de l'écologie Nouara : «Pour produire réellement bio, il y a des critères à respecter»    Retour sur les transferts de fonds à destination de l'étranger    Biden est contraint d'annuler la décision de son prédécesseur concernant le Sahara occidental    La démonstration de force d'Ennahdha    Le décret publié au "Journal officiel"    Le procès du greffier hirakiste reporté au 21 mars    Ameur Guerrache condamné à 7 ans de prison ferme    Mamélodi Sundowns s'est baladé face au CRB (5-1)    4 décès et 132 nouveaux cas    Le fort de Gouraya, un site à sauvegarder    AVONS-NOUS LES MOYENS DE LA DEMOCRATIE ?    El-Bahia, carrefour culturel méditerranéen    Dar Abdellatif (AARC) : célébration de la journée de la femme    Accès à Internet à Tizi Ouzou : Raccordement de 38 nouvelles localités en fibre optique    L'impératif de former un front interne solide pour protéger le pays contre les ennemies    Grâce à l'augmentation programmée de la production de la station d'El Mactaâ: La SEOR revient à une alimentation en H/24    MC Alger: Lorsque les joueurs font la loi !    Mise en oeuvre des décisions du gouvernement: Tebboune ordonne la création d'un outil de contrôle    Nouvelles souches du coronavirus: Les autorités appelées à plus de fermeté    Un phénomène devenu anodin à Aïn El Turck: Le squat de la chaussée et des trottoirs prend de l'ampleur    Prise en charge des maladies rares: Un «véritable parcours du combattant» pour les patients    Ambassade des Etats-Unis: Du nouveau pour les titulaires d'un «visa de diversité»    Une première pour les nouveaux ministres du Gouvernement Djerrad III    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Axxam nnegh diffusée sur la chaîne YouTube du TNA
PIÈCE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 01 - 2021

La pièce de théâtre Axxam nnegh (Notre maison), un mélodrame sur la solitude des personnes du troisième âge dans les maisons de vieillesse, a été diffusée dimanche sur la chaîne YouTube du Théâtre national algérien Mahieddine-Bachtarzi (TNA).
Ecrit et mis en scène par Okbaoui Cheikh, le spectacle Axxam nnegh a été produit à la fin de l'année 2020 par l'association culturelle Forsane Errok'h pour les arts de la scène d'Adrar, en collaboration avec le Fonds d'aide à la création artistique et littéraire du ministère de la Culture et des Arts.
Quatre personnes âgées, incarnées par les comédiens Kenza Talbi (Louiza), Sofiane Mihoub (Zouhir), Malek Fellag (Idir), et Hamza Mechmeche (Saber) racontent, en 87 mn, leurs parcours de vie mettant à nu les raisons qui les ont contraints à l'isolement dans une maison de vieillesse.
Rendu par Amazigh Bouakline, un médecin est mis au défi par la direction de l'établissement d'amener un vent de jeunesse dans la vie, devenue pesante, des quatre locataires malheureux se devant de semer en eux l'espoir et l'amour du bien-être, sous peine de démolir l'hospice pour réaffecter son espace au projet de construction d'une autoroute.
La scénographie, œuvre de Chérif Bencherif, au décor minimaliste fait de pantalons transparents renvoyant aux parcours de vie corrects et réguliers des vieillards abandonnés et quelques accessoires (table, chaises et lit), a été d'un apport concluant au spectacle, créant des atmosphères adéquates à la sémantique de chacune des situations, proposées dans un éclairage alternant la pénombre et le plein feu qui a restitué les états d'âme en souffrance des personnages.
Adel Ouahab, concepteur de la bande son, a su illustrer les émotions des comédiens, à travers la reprise d'extraits de chansons nostalgiques renvoyant à l'âge tendre de la jeunesse et quelques chansons festives du patrimoine ou de thèmes rythmiques récurrents exprimant le tourment et le regret, donnant ainsi plus de volume au spectacle.
Originaire d'Adrar, Okbaoui Cheikh, dont les travaux ont plusieurs fois été primés, compte à son actif huit pièces en tamazight sur la vingtaine de travaux qu'il a mis en scène dont L'amour interdit (2008), Le mur (2013), Azzouzen, (2015), prix de la meilleure recherche théâtrale au Festival de Babel en Roumanie, ou encore Jules César (2016).
Le TNA, qui continue de diffuser des spectacles sur sa plateforme numérique, est cependant «prêt à accueillir le public, dans le strict respect des mesures sanitaires prises contre la propagation de la pandémie de Covid-19», avec la programmation des «nouvelles productions» déjà diffusées sur la toile, a indiqué son directeur Mohamed Yahiaoui.
Le ministère de la Culture et des Arts a récemment décidé de rouvrir au public les théâtres, ainsi que les salles de cinéma et de spectacles, fermés depuis le mois de mars 2020.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.