Une légende du Milan AC encense Bennacer    Burkina Faso - Malo : "Je ne vois pas pourquoi je devrais trembler face à l'Algérie"    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    La Libye organise son premier forum sur la sécurisation des élections    "Notre monde est loin d'être parfait"    Cour de Blida : le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    Détention provisoire prolongée pour Fethi Ghares    Zerouati en colère contre le bureau fédéral    Nadjib Amari rejoint officiellement le CR Belouizdad    Les syndicats de l'Education sceptiques    Un sujet d'une brûlante actualité    Deux ouvrages sur le 17 Octobre 1961 réédités en France    Tribunal de Sidi M'hamed : report au 15 novembre du procès de l'ancien ministre Mohamed Hattab    Salon national des arts plastiques Tikjda de Bouira : Un carrefour de rencontres intergénérationnelles    L'éthiopienne Gidey pulvérise le record du monde    L'Algérien Yacine Chalel 24e sur l'Omnium    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Le Royaume-Uni bat en brèche les thèses marocaines    Les deux vaccins recommandés par les spécialistes    Volaille et légumes en terrine    Cours de soutien : un phénomène qui prend de l'ampleur    Le Maroc menace le journal français l'Humanité    L'ALC demande que la présidence du Conseil souverain soit confiée à des civils    Intempéries dans la capitale : Une femme emportée par les crues, et une autre portée disparue    AG de l'UNAF : Amara élu vice-président    Projet de loi de finances 2022 : Le prix référentiel du baril fixé à 45 dollars    Barça : Koeman chahuté par les supporters après le Clasico (Vidéo)    Suppression des modalités de retard de paiement des cotisations: La CNAS lance une campagne de sensibilisation    Chlef: Les assurances du directeur de l'ANADE    Tebboune préside l'ouverture de l'année judiciaire: Accorder au pouvoir judiciairela place qui lui sied    Pain et imaginaire populaire    L'escalade du ciel et les contradictions    Du pain en temps de paix...    Il sera présenté les 16 et 17 novembre à l'institut Cervantès d'Oran: Un annuaire sur l'évolution de l'espagnol en Algérie durant les 30 dernières années    115 Listes de candidatures déposées    Le FLN a 67 ans    La faillite des agendas d'outre-mer    «Startupeurs, nous sommes avec vous»    Chasse aux dealers    Ce que risque le maire    Et si l'Algérie s'y mettait?    Plus d'une quinzaine de conférences et workshops y seront organisés.    Le jour où la Chine retrouva l'ONU    L'ambassadeur Sofiane Mimouni reçu par Antonio Guterres    "Nous ne parlons du salaire que par rapport au pouvoir d'achat"    La riposte de la rue...    Concert de musique chaâbie avec Hakim Bouzourene    Concours de la langue coréenne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nouvelles mesures de confinement pour 15 jours
Sur décision du premier ministre
Publié dans Le Soir d'Algérie le 31 - 01 - 2021

De nouvelles mesures au titre du dispositif de gestion de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus (Covid-19) ont été annoncées, hier samedi, par les services du Premier ministère. Ces mesures de confinement sont applicables, à partir du dimanche 31 janvier 2021, pendant une durée de 15 jours.
Ces mesures visent à ajuster le dispositif de protection et de prévention en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique. A noter que le confinement partiel à domicile touche aujourd'hui 19 wilayas, il l'était pour 29 à la mi-janvier et pour 34 en décembre dernier.
Le mois de novembre dernier, la brusque montée de contaminations a poussé à l'élargissement du confinement à domicile à 34 wilayas. En dépit d'une certaine amélioration de la situation sanitaire, souligne le communiqué, les citoyens sont appelés à plus de vigilance quant au respect des gestes barrières, le port du masque obligatoire, le lavage régulier des mains, etc.
Ces mesures concernent le confinement partiel à domicile qui sera aménagé et prorogé pendant une durée de 15 jours, comme suit : « La mesure de confinement partiel à domicile de vingt heures (20) jusqu'au lendemain à cinq (5) heures du matin est applicable dans les dix-neuf (19) wilayas suivantes : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Alger, Jijel, Sidi-Bel-Abbès, Constantine, Mostaganem, M'sila, Oran, Boumerdès, El-Tarf, Tissemsilt, Aïn-Temouchent et Relizane. Vingt-neuf (29) wilayas ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile, ce sont les suivantes : Adrar, Chlef, Laghouat, Béjaïa, Béchar, Oum-el-Bouaghi, Tamenrasset, Tiaret, Djelfa, Sétif, Saïda, Skikda, Annaba, Guelma, Médéa, Mascara, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj-Bou-Arréridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Souk Ahras, Tipasa, Mila, Aïn-Defla, Naâma et Ghardaïa .»
Le communiqué du Premier ministère précise qu'en matière d'activités sociales et économiques : « La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours, des marchés de ventes des véhicules d'occasion sur l'ensemble du territoire national. La prorogation de la mesure de fermeture, pour une période de quinze (15) jours et dans les dix-neuf (19) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile des salles omnisports et les salles de sport, les lieux de plaisance, de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages. Par ailleurs, la prorogation, pour une période de quinze (15) jours et dans les dix-neuf (19) wilayas concernées par le confinement partiel à domicile, de la mesure de limitation du temps d'activité à dix-neuf (19) heures.»
Concernant les établissements exerçant les activités suivantes : « Le commerce des appareils électroménagers ; le commerce d'articles ménagers et de décoration ; le commerce de literie et tissus d'ameublement ; le commerce d'articles de sport ; le commerce de jeux et de jouets ; les lieux de concentration de commerces ; les salons de coiffure pour hommes et pour femmes ; les pâtisseries et confiseries ; les cafés, restaurations et fast-foods. La prorogation de la mesure de limitation des activités des cafés, restaurations et fast-foods à la vente à emporter uniquement.» Il est à signaler qu'en cas d'infraction aux mesures édictées dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19, les walis pourront procéder à leur fermeture immédiate. S'agissant des regroupements et rassemblements publics : la prorogation de la mesure d'interdiction, à travers le territoire national, de tout type de rassemblement de personnes et de regroupement familial, notamment la célébration de mariages et de circoncisions et autres événements tels que les regroupements au niveau des cimetières. La prorogation de la mesure d'interdiction qui concerne les réunions et assemblées générales organisées par certaines institutions. Les walis veilleront au respect de cette interdiction et de l'application des sanctions réglementaires à l'encontre des contrevenants ainsi que les propriétaires des lieux accueillant ces regroupements.
Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu'exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l'instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d'une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination.
R. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.