L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Les nouvelles instructions du Président Tebboune    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    La grande menace des riches    Brèves    Une AGE à refaire    Révolution dans le football européen    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'armée appelle les partis à assumer leurs responsabilités
À la veille de la célébration du 2e anniversaire du Hirak
Publié dans Le Soir d'Algérie le 08 - 02 - 2021

A la veille de la célébration du deuxième anniversaire du mouvement populaire qui, tel un tsunami, a emporté le régime de Bouteflika, provoquant la chute de ses principaux hommes, l'ANP appelle à placer l'intérêt du pays au-dessus de tout, en soutenant que l'Algérie est ciblée par des parties étrangères.
Karim Aimeur – Alger (Le Soir) - Ainsi, l'ANP a expliqué dans l'éditorial du dernier numéro de sa revue El Djeïch que «l'engagement de fidélité au serment fait aux glorieux chouhada exige, à l'occasion du deuxième anniversaire des marches populaires pacifiques qui ont débuté le 22 février 2019, de placer l'intérêt de l'Algérie au-dessus de tout, à un moment où, et ce n'est plus un secret pour personne, notre pays est ciblé par des parties étrangères qui n'ont pas apprécié cette démarche patriotique et souveraine qu'il a empruntée dans un monde caractérisé, ces derniers temps, par des mutations, des défis et des menaces visant le cœur même de l'Etat national».
L'éditorialiste a ajouté que l'ANP, qui est une armée républicaine, a adopté depuis le début du Hirak «une position de principe immuable, en se tenant aux côtés du peuple, en s'alignant sur ses choix et sur tout ce qui pourrait répondre à ses revendications».
Pour l'auteur, le peuple algérien a adhéré «avec conviction à l'édification d'une nouvelle Algérie, puissante et souveraine», estimant que cette adhésion «n'a pas été du goût de certaines parties ennemies» qui ont commencé, a poursuivi la même source, «à agiter leurs pions et instruit certaines voix malintentionnées, servant des agendas extérieurs connus de tous, à s'élever dans le but de s'approprier les revendications légitimes du peuple et de distiller leur venin dans une tentative de plonger le pays dans le chaos et de brouiller les cartes».
Dans ce contexte, la revue de l'armée a dénoncé la «conduite totalement contraire aux usages diplomatiques» de ces parties étrangères qui se sont adonnées, selon elle, à des actions, à tout le moins suspectes et désespérées, visant à nuire au pays et à le déstabiliser dans ce qui constitue «une tentative flagrante d'ingérence dans nos affaires intérieures que notre pays rejette catégoriquement». «Ces derniers temps, les parties en question, qui s'étaient ingéniées à cibler notre pays par différents canaux interposés pour ensuite s'atteler à la promotion de divers scénarios que le peuple algérien avait déjà fermement rejetés et condamnés, tentent vainement, d'une manière ou d'une autre, de semer le chaos dans notre pays», a ajouté l'éditorialiste, soutenant que le pays «est à l'abri de ces menées».
Afin de barrer le chemin à tous ceux qui cherchent à pêcher en eaux troubles, l'ANP a appelé les partis politiques et les associations de la société civile, en cette conjoncture précise, «à jouer pleinement leur rôle, à assumer leurs responsabilités et à s'empresser à combler le vide en matière d'encadrement de la société, afin de créer une culture de militantisme authentique qui profiterait au pays et à son peuple, et pousserait ses différentes catégories à participer à la vie politique et, par là même, à contribuer efficacement à l'édification de la nouvelle Algérie à laquelle chacun aspire».
Selon l'éditorialiste, les élections législatives et locales prochaines sont un nouvel acquis de la nouvelle Algérie.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.