L'acquittement? O.K. Et l'accusation?    Boumala victime de son paradoxe    La dernière ligne droite    Les nouvelles instructions du Président Tebboune    Le baril fait du yoyo    L'UGTA se fâche    Les chantiers de Khaldi    Sabri Boukadoum à la tête d'une délégation de haut niveau    Macron pointe la volonté de réconciliation malgré des «résistances»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec l'Arabie saoudite    La Tunisie secouée par la pandémie    Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    La grande menace des riches    Brèves    Une AGE à refaire    Révolution dans le football européen    L'Ave Marie . . . m    L'absentéisme ou le fléau ramadhanesque    Le feu vert de Tebboune    163 nouveaux cas et 5 décès en 24 heures    La Confédération des syndicats algériens tire la sonnette d'alarme    Le spectacle vivant réclame des aides    Le patrimoine musical algérien en deuil    «Chaque rôle apporte un plus...»    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Vers la mise en place d'une charte    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Kafteji    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Yaw ! Démarri bark !
Publié dans Le Soir d'Algérie le 14 - 02 - 2021


Pandémie d'AstaZeneca.
Toujours pas de vaccin !
À peine rentré, Djidji doit déjà lire les suggestions lourdes qui s'écrivent ici et là sur un remaniement gouvernemental imminent. Et c'est là que tu découvres que la Dézédie, ce n'est pas seulement le pays aux 60 millions de sélectionneurs de foot. C'est aussi la contrée des millions de conseillers au remaniement. Je suis sidéré d'admiration devant autant de compétences. Alors, t'as ceux qui balancent tout de go la sentence : le gouvernement de technocrates, c'est fini ! Ça a été un fiasco. Il faut à présent un exécutif de politiques, assènent-ils. Comme si nous n'avions pas déjà essayé un gouvernement de politiques et que nous ayons déjà oublié que ces « politiques alliancés » se sont lamentablement plantés dans la gestion de leurs maroquins. Et puis, tu as ceux qui tuent symboliquement le jeunisme de l'équipe actuelle, jugeant que les mioches placés aux postes ont plus vagi que géré ! À ceux-là, il te faut ajouter les « alchimistes ». Ce sont de bons taleb, assis en tailleur derrière leur table basse, leurs fioles, leurs cartes et leurs « b'khour » et qui préconisent en incantations aussi lancinantes que langoureuses qu'il faut mixer entre jeunes, moins jeunes et rappel des vieux. Ah ! Oui ! T'as aussi ceux qui déterminent, en fonction d'un axiome dont eux seuls ont la formule, qu'il faut moins de ministères, ou plus de ministères, ou un équilibre entre ministères et secrétariats d'Etat, ou bien encore une parité entre ministres chevelus et chauves ! Je ne voudrais pas épaissir l'offre, en rajouter une couche, mais je signale qu'il y a aussi les autres. Tous les autres, dont je fais humblement partie. Ceux qui attendent toujours que la draisienne en direction de la 2e République s'ébranle enfin. Ceux-là s'en tamponnent un peu du nombre de ministères, de l'âge des ministres, de la couleur de leurs yeux ou s'ils sont sujets à réaction fiévreuse et allergique à l'injection d'un vaccin anti-Covid-19. Non ! Ceux-là ont les oreilles déployées, les yeux écarquillés à s'en faire péter les rétines à guetter le bruit du moteur de la draisienne. Qu'il démarre, bark, ce foutu tortillard ! Et que nous partions enfin du bon pied. Si j'ose dire ! Tout en fumant du thé pour rester éveillés à notre cauchemar qui continue.
H. L.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.