Ces partis à candidats «extra-muros»    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Algérie Poste : La grève déclarée illégale, installation d'un comité pour la mise en place du syndicat    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le gouvernement français «regrette»...    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Amara, un plébiscite et des promesses    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    4 décès et 176 nouveaux cas    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Tous les indicateurs sont en hausse    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Plus de 1000 policiers mobilisés    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Installation du Comité de préparation de la conférence nationale élective du Syndicat d'Algérie Poste    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Ligue 1- Mise à jour: Un quatuor à la relance    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Guelma: Hommage au chahid Souidani Boudjemâa    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Quand Goudjil séparait le bon grain de l'ivraie    Le club se prépare à faire table rase    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministère du Travail dément
Remboursement à 100% via la carte Chifa
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 02 - 2021

Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale a démenti, hier mercredi, dans un communiqué, l'augmentation du taux de remboursement des médicaments à 100% en utilisant la carte Chifa, alors qu'il est fixé actuellement à 80%.
«Le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale dément toutes les informations rapportées par des médias, et dément également l'introduction de toute modification sur le système de la carte Chifa, qui obligerait les pharmacies à donner les médicaments gratuitement aux porteurs de cette carte», lit-on dans ce communiqué.
La veille, certains médias rapportaient que le taux de remboursement des médicaments via la carte Chifa avait été augmenté à 100% au profit des personnels de six secteurs relevant de la Fonction publique, à savoir : l'éducation nationale, l'enseignement supérieur, la formation professionnelle, la jeunesse et les sports, la culture, la poste et les télécommunications. Il faut souligner que les annonces de la hausse du taux de remboursement ne datent pas d'hier. Depuis plusieurs années, des informations évoquant un remboursement total des assurés sont, à plusieurs reprises, rapportées.
Le mois d'octobre 2018, un décret publié au Journal officiel avait donné le feu vert à la Caisse nationale des assurances sociales (Cnas) des salariés d'intégrer les mutuelles dans le système du tiers-payant, ouvrant ainsi la voie à un remboursement à 100% au lieu de 80% des frais des médicaments et des soins médicaux.
Ce décret exécutif n° 18-228, modifiant et complétant certaines dispositions du décret exécutif n° 10-116 du 18 avril 2010, avait prévu dans son article 8 d'insérer dans la carte Chifa les données relatives aux prestations de la mutuelle de l'assuré. On annonçait alors que cette disposition dont bénéficiaient les malades chroniques allait être généralisée à tous les assurés. Rappelons, enfin, que tous les assurés sociaux, titulaires de la carte Chifa et leurs ayants droit, bénéficient du système du tiers payant des produits pharmaceutiques conventionnés de leur choix, à travers le territoire national, et ce, quelle que soit l'agence d'affiliation.
R. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.