Législatives du 12 juin : Les délais pour le dépôt des dossiers de candidatures prorogés    Décès de la militante Annie Steiner : Zitouni présente ses condoléances à sa famille    Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Le Conseil de sécurité face à ses responsabilités    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Que faire pour réguler le marché ?    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Promenade des Sablettes : Campagne de sensibilisation à la sécurité routière    Plus de 600 affaires traitées depuis janvier    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Grandiose marche nocturne à Akbou    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nette augmentation de la délinquance à Sétif
La police dresse son bilan
Publié dans Le Soir d'Algérie le 06 - 03 - 2021

Les colonnes dédiées aux faits divers sont très nombreuses chaque jour dans la presse nationale. Des évènements qui concernent des délinquants s'attaquant aux biens d'autrui, des faits de violences sur des personnes ou encore des saisies de drogue. Celles dédiées aux accidents de la circulation ne sont pas en reste.
À ce sujet, la Sûreté de la wilaya de Sétif vient de faire son bilan pour l'année passée lors d'un point de presse animé, en fin de semaine, par le commissaire divisionnaire, chef de Sûreté de wilaya.
À cet effet, les policiers ont comptabilisé 7 631 crimes et délits mettant en cause 10 658 individus dont 1 416 ont été incarcérés. Un chiffre important qui démontre la nette progression de la criminalité par rapport à l'année 2019 où le nombre d'affaires traitées était de 7 116 avec l'implication de 9 482 personnes.
Ce phénomène est dominé en premier lieu par les affaires d'atteinte aux personnes avec 37%, suivies des affaires d'atteinte aux biens avec 32,6%, celles des atteintes aux biens publics avec 13,66 % et enfin les affaires liées aux atteintes de l'économie nationale avec 9,18%.
Au volet trafic et vente de stupéfiants, 1 631 affaires ont été traitées durant l'année 2020 mettant en cause 2 071 individus dont 635 ont été emprisonnés avec la saisie de plus de 27 kg de cannabis, 54,15 g de drogue dure (cocaïne), 36 g de graines de chanvre indien, 57 877 comprimés psychotropes et 383 flacons de produits hallucinogènes.
En matière de crime électronique, les policiers de la wilaya de Sétif ont eu à traiter 161 affaires impliquant 185 personnes dont 7 ont été emprisonnées et 6 placées sous contrôle judiciaire.
Les services de police de la wilaya de Sétif sont parvenus, durant l'année écoulée, à saisir 23 481 unités de boissons alcoolisées, 1,3 million d'unités de produits pyrotechniques et plus de 500 quintaux de tabac à chiquer contrefait. L'année 2020 a vu aussi la mise en œuvre de 7 336 opérations coup-de-poing ayant permis de contrôler 89 819 individus. Ces descentes policières ont permis la récupération de 844 armes blanches utilisées dans des attaques et agressions dont des couteaux, des épées dites «Samouraï», bombes lacrymogènes et tasers.
Les policiers ont également saisi 24 véhicules volés sur le territoire national et 11 autres volés à l'étranger et signalés par Interpol. 57 autres véhicules ont été également saisis car présentant de fausses indications techniques. Les hommes en bleu ont aussi récupéré 46 motos dont 21 volées en dehors de la juridiction, 19 volées à l'étranger et 13 provenant de la contrebande. À cet effet, 208 personnes ont été traduites devant la justice pour vol de voitures et de motos. Aussi, 49 procédures judiciaires ont été établies à l'encontre de 119 individus dont 64 ont été emprisonnés et 13 placés sous contrôle judiciaire pour falsification de données techniques de véhicules.
En ce qui concerne les accidents de la route pour 2020, 275 accidents ont été enregistrés sur le réseau urbain de la wilaya, et lors desquels 332 personnes ont été blessées et 22 décédées, enregistrant une importante diminution de l'ordre de 36% par rapport à l'année précédente où le nombre d'accidents était de 429.
Selon le chef de Sûreté de Sétif, les causes directes de ces accidents de la circulation incombent aux conducteurs dans 267 cas, soit un taux de 97,06%. Concernant le volet répression, la police a fait état de 8 743 délits et 50 406 infractions au code de la route.
Pour l'année 2020 et selon le même responsable, le contre-opérationnel de surveillance par caméra a été sollicité à 13 556 reprises pour apporter aide et soutien aux policiers sur le terrain notamment dans 1 122 interventions de contrôle d'identité et véhicules suspects, 1 792 interventions pour faciliter la fluidité de la circulation routière, 356 cas de rixes et troubles à l'ordre public, 505 cas de possession et consommation de stupéfiants, 74 cas de vente et consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique et enfin dans 3 974 interventions diverses.
Les services de la Sûreté de la wilaya de Sétif ont intensifié, durant l'année 2020, leur présence sur le terrain pour réprimander les citoyens récalcitrants au respect du protocole sanitaire mis en place par le gouvernement en les incitant à respecter les mesures préventives contre la propagation du coronavirus.
À cet effet, 14 513 contraventions ont été dressées pour non-port du masque de protection, 1 953 pour non-respect de la distanciation sociale. 4 291 voitures, 1 748 motos et 123 véhicules de transport ont été également mis en fourrière pour non-respect des horaires de confinement sanitaire.
Imed Sellami


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.