Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Cour pénale internationale interpellée
Palestine
Publié dans Le Soir d'Algérie le 05 - 05 - 2021

Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad Al-Maliki, a adressé une lettre au procureur général de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, l'appelant à prendre une position « claire et publique » sur les violations israéliennes et les menaces d'expulsion des habitants du quartier de Sheikh Jarrah à El-Qods occupée.
M. Al-Maliki, cité dans un communiqué de la diplomatie palestinienne, a indiqué suivre l'évolution des récents évènements dans le quartier de Sheikh Jarrah, en pleine coordination avec le Royaume de Jordanie, dans le contexte des efforts déployés par le ministère palestinien pour soutenir les familles menacées d'expulsion et de déplacement.
Selon le texte, le chef de la diplomatie palestinienne « a mené des contacts » avec ses homologues du monde entier, avec le Secrétariat général de la Ligue des Etats arabes et l'Organisation de la coopération islamique (OCI), pour dénoncer les violations israéliennes à « tous les niveaux ».
Sionisme=apartheid
Il a également demandé aux missions palestiniennes à New York et à Genève, d'informer le secrétaire général des Nations-Unies, le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale de l'ONU, outre le Haut-Commissaire aux droits de l'Homme, sur ce qui se passe actuellement à Sheikh Jarah.
Riyad Al-Maliki a ainsi tenu l'occupant israélien, « pleinement responsable de ses plans et projets coloniaux racistes judaïsants » contre les Palestiniens à El-Qods occupée, en particulier dans les quartiers de Sheikh Jarrah, d'Al-Bustan à Silwan.
Il a appelé la communauté internationale à « assumer ses responsabilités juridiques et morales », et à prendre les « mesures nécessaires pour contraindre l'occupant à respecter le droit international et à cesser d'être un Etat hors la loi ».
Deux Palestiniens ont été arrêtés en marge d'une manifestation en soutien aux familles palestiniennes de Jérusalem-Est, territoire occupé par Israël en violation du droit international.
Dix personnes ont également été blessées dans ces affrontements survenus dans la nuit de lundi à mardi.
D'après l'organisation israélienne anti-colonisation «La paix maintenant», des colons israéliens cherchent actuellement à expulser plus de 58 Palestiniens à Sheikh Jarrah. Des manifestations sont régulièrement organisées dans ce quartier de Jérusalem-Est en soutien aux familles palestiniennes.
Le mois dernier, un député israélien avait été filmé en train d'être violenté par la police israélienne lors d'un tel rassemblement.
Quelque 210 000 colons israéliens vivent à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé par Israël, où habitent également plus de 300 000 Palestiniens. Toutes les colonies israéliennes sont jugées illégales par le droit international.
R. I./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.