5 aliments anti-inflammatoires qu'il faut consommer    Besiktas : Rachid Ghezzal passeur décisif face à Adana Demirspor (Vidéo)    Liga : Falcao décisif avec l'Athletic Bilbao (Vidéo)    Suppression des pénalités de retard des cotisations à la CASNOS    Tebboune reçoit un appel téléphonique de Macron    Amar Belani dénonce les «mensonges» de l'ambassadeur du Maroc à Genève    Où sont passés les indépendants ?    Le SNAPO met en garde: Réticence des citoyens à se faire vacciner     Quel avenir pour les entreprises publiques ?    MC Oran: L'ère Aït Djdoudi commence    Tipaza: L'autoroute Bou Ismaïl-Zeralda fermée à cause de la pluie    UNE ORGANISATION MONDIALE VIRTUELLE    Santé: Les dépenses de soins jugées trop élevées    Intense activité pour Lamamra à New York    Biden et Xi livrent leur vision à l'ONU    Le Parlement accorde sa confiance au nouveau gouvernement    16 décès et 182 nouveaux cas    Des partis politiques à la traine    Les promesses d'un conclave    un conseil national du tourisme?    Les fondements d'un nouveau mode économique loin de la rente pétrolière    Koeman tire sur ses joueurs    Coup de pression de la justice espagnole    Pochettino s'est expliqué avec Messi    Quelle solution outre que la révision des salaires ?    Le retour du FFS    Un scrutin plus coloré    220.000 élèves au rendez-vous    Tebboune tient son engagement    Les paradoxes d'une rentrée    Des tablettes à l'école pour alléger les cartables    Inondations et routes bloquées    Parution de la version anglaise    L'événement est reporté pour le 2 octobre    Les Nuits du théâtre    Des opposants à Baâdji convoqués par la police    En quête d'une stratégie industrielle    Wagner brouille les cartes au Mali    Le Chabab retrouve l'ASEC Mimosa au prochain tour    L'opposition crie à la fraude    L'Algérie attend toujours le retour de Baba Merzoug    "L'école algérienne est tournée vers le passé"    Le FFS appelle à renforcer les prérogatives des élus locaux    La Semaine de l'Indonésie 2021 s'est ouverte à Alger    Paris-Berlin Appel à candidature    Justice: Le procès de l'ancienne ministre Houda Feraoun reporté    Les dessous de la corbeille    La saga islamiste tire à sa fin    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Arak d'Arak en lice pour le prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighes
Cinéma
Publié dans Le Soir d'Algérie le 24 - 07 - 2021

L'œuvre cinématographique intitulée Arak d'Arak (Ton fils est ton fils, en variante amazighe ouarglie) sera engagée pour le concours de la 2e édition du prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighes (ouvert via une plateforme numérique du 27 mai au 4 août 2021), a appris l'APS de son producteur.
Le film de 96 minutes, d'expression amazighe dans la variante taguergrant d'Ouargla, retrace des facettes du quotidien de la société ouarglie dans les années 1980 et 1990, tout en valorisant le patrimoine culturel matériel et immatériel dans le vieux ksar de Ouargla, à travers son folklore, son artisanat traditionnel et les traditions locales, a précisé le producteur, Mohamed Ali Mahdjer.
La réalisation de cette œuvre, première expérience cinématographique du genre à Ouargla, a nécessité la contribution de spécialistes et de chercheurs en littérature populaire et le recours à un glossaire de la variante amazighe taguergrant pour reprendre des termes et des noms anciens, actuellement en voie de disparition car très rarement usités, surtout par les jeunes générations, a-t-il expliqué.
Le but de cette œuvre culturelle est de ressusciter le patrimoine culturel des anciens habitants de Ouargla et archéologique de la région, pour le faire connaître aux jeunes générations et assurer sa sauvegarde.
Ceci, en plus de véhiculer des messages sur l'importance de la famille, de la bonne éducation des enfants, et des risques comportementaux pouvant découler de la négligence par les parents de l'éducation de leurs enfants, tels que les fléaux de la drogue et du vol.
L'autre objectif est de valoriser le potentiel local des jeunes en matière de maîtrise de l'art cinématographique et des techniques de montage et de mise en scène, a souligné M. Mahdjer.
Cette œuvre cinématographique, dont la réalisation a duré presqu'une année avec la participation d'une quinzaine de comédiens amateurs pour camper différents rôles, a été initiée par la coordination des associations du vieux ksar de Ouargla sur fonds propres et une contribution du Haut-commissariat à l'amazighité (HCA).
D'après son producteur, le film, qui a déjà bénéficié d'une promotion via les réseaux sociaux, sera diffusé sur la chaîne 4 de la télévision nationale (TV4), une fois obtenus les droits d'auteur et les droits voisins.
Institué en 2020, le prix du président de la République pour la littérature et la langue amazighes a pour objectif de récompenser les meilleures recherches et œuvres réalisées par des participants, encourageant ainsi la recherche et la production de la littérature en langue amazighe, dans ses variantes utilisées en Algérie, et leur promotion.
La cérémonie de remise des prix de cette deuxième édition sera organisée dans le cadre de la célébration du Nouvel An amazigh Amenzou Yennayer, coïncidant avec la date du 12 janvier de chaque année. La wilaya de Tamanrasset a été choisie pour abriter la célébration officielle de Yennayer, le 12 janvier 2022, a-t-on fait savoir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.