Curieuse réhabilitation de la candidature du mouhafedh FLN    La délégation algérienne refuse de s'asseoir derrière la délégation israélienne    Les opérateurs doivent déclarer leurs entrepôts avant le 30 novembre    L'huile de table plus chère    Lamamra appelle à la consolidation du processus politique    "Inefficaces et contre-productives", selon l'Algérie    "Le championnat se poursuivra durant la Coupe arabe des nations"    Les Sudistes à un pas de la qualification    L'Algérie toujours dans le top 5 africain    "HELIOPOLIS" À NOUVEAU SELECTIONNE POUR LES OSCARS    Lancement du colloque sur la carte linguistique de tamazight    Sarkozy au TPI, ça tarde    Qui, logiquement, arrose l'autre ?    BRÈVES...    Quel sort pour les APC sans candidats ?    L'Algérie avec la Libye et la Tunisie    Les Hamraouas surprennent les Sanafirs    Les syndicats préparent la riposte    Arrestation d'un voleur de bouteilles d'oxygène    L'article 184 du code électoral largement contesté    Le jeu malsain de Riyad    Quand Macron se remémore le blues des colonies !    Le qamouss, les mu'allaqât et l'incompétence paralinguistique !    Clôture en beauté de la première édition à Aïn-Séfra    EHU 1er - Novembre: Lancement d'une campagne de dépistage du cancer du sein    Vaccination anti-Covid: «La balle est dans le camp des citoyens»    Défis et espoir    Exportations hors hydrocarbures: Produits alimentaires et industries manufacturières à la traîne    Pouvoir d'achat divisé par deux en 10 ans    La Com en débat    Front de mer à Aïn El Turck: L'OPGI se mobilise pour la collecte des déchets    Course contre la montre à Blida    Washington lâche Rabat    Selma Haddadi désignée ambassadrice à Djouba    Le chef de la junte nomme 3 ministres et le SG du gouvernement    La Maison de la presse de Bouira baptisée Abdenour Merzouk    Le FFS rebondit    Que se passe-t-il au campus d'El Kseur?    La Coquette perd de son lustre    NAJDA se restructure    Benbahmed réaffirme les priorités du secteur    Incendie au complexe Tosyali    Les vérités des géants de la télécommunication    La tension monte    Lukaku a évité le pire    La démagogie comme mode d'emploi    Tizi ouzou rend hommage à ses fils    Appel à candidature    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Saisie de 257 kg de viande de volaille avariée
MOSTAGANEM
Publié dans Le Soir d'Algérie le 17 - 08 - 2021

Les services de la police urbaine et de la protection de l'environnement ont saisi avant-hier 257 kg de viande de volaille avariée, indique le communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya.
Le phénomène de la mise en vente de la viande impropre à la consommation prend de plus en plus d'ampleur dans la wilaya de Mostaganem.
Cette importante marchandise de viande de volaille avariée a été saisie à bord de deux camions frigorifiques au niveau de la ville de Mostaganem.
En l'absence d'un certificat sanitaire et suite à l'analyse vétérinaire du laboratoire de la Direction des services agricoles, il s'est avéré que la viande ne répondait pas aux normes de qualité d'hygiène et de conservation.
La marchandise saisie a été remise au parc zoologique, tandis qu'une procédure judiciaire a été établie à l'encontre des deux contrevenants.
Mise en échec d'une tentative d'émigration clandestine
Une tentative d'émigration clandestine a été mise en échec à la fin de la semaine dernière, avec l'arrestation de 15 personnes dont deux mineurs, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya.
De nuit, agissant sur information par le biais du numéro vert, le «1548», faisant état d'une tentative de traversée de harragas au niveau de la plage du Moulin Bigor, les services de la police se sont rendus immédiatement sur les lieux et ont interpellé sur place 15 candidats à l'émigration clandestine âgés de 17 à 47 ans, issus des wilayas de Relizane, Tipasa, Alger et Mostaganem qui s'apprêtaient à prendre la mer à bord d'une embarcation artisanale tirée par un moteur de 40 CV.
Ces harragas s'étaient acquittés d'une somme de 70 000,00 à 300.000,00 DA représentant le coût de la traversée.
Le groupe de harragas a été présenté devant le procureur de la République.
A. Bensadok


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.