Les procès de Condor et de Hattab reportés    Les tribunaux administratifs trancheront vendredi    Ça gaze pour le pétrole !    Tir déplore la sous-facturation pratiquée par certains exportateurs    Enième coup d'Etat militaire    Beldjoud réaffirme le soutien de l'Algérie au Niger dans la formation et la modernisation de l'administration    Le sort de Julian Assange suspendu à la décision de la justice britannique    Trois gros chocs pour lancer le bal    Simple formalité pour les Algériennes    Le cri d'alarme de Benbouzid    362 associations s'impliquent    La guerre oubliée d'Algérie : les débuts de la conquête et de la colonisation (1re partie)    Haydée Santamaría, une femme dans la révolution cubaine, aux côtés de Fidel Castro    Projet de Loi de finances 2022: L'Etat renonce aux bénéfices générés par Sonatrach et Sonelgaz    Couverture et qualité de services: Les trois opérateurs de téléphonie mobile mis en garde    CAF - Coupes d'Afrique: Un beau tir groupé des Algériens    JS Kabylie: Une qualification méritée    Véhicules importés: Régularisation exceptionnelle    Une question d'Etat de droit    Huit blessés dans 2 collisions    Infiltrations d'eau dans des maisons    Un tracteur se renverse sur oued Serdias, le conducteur sauvé    Tribunal de Sidi M'hamed: Le procès de l'ancien ministre Hattab reporté    Cour de Blida: Le verdict final dans l'affaire Hamel et Berrachedi rendu le 7 novembre    La continuité des coups d'Etat    Elira qui élira bien le dernier...    La culture se perd    Salah dans l'histoire de la PL    Une cinquantaine d'accords déjà signés    Goudjil reçoit l'ambassadeur de l'Etat de Palestine en Algérie    Séminaire international sur la cause sahraouie le 28 octobre par visioconférence    Ross impute au Maroc la pleine responsabilité    Algérie télécom gâte Béjaïa    Explosion dans une usine clandestine    Pour quelques gouttes de plus...    Un nouveau procès le 6 janvier prochain    Quand les robes noires...    Un renvoi et ensuite ?    4/4 Pour les Algériens    Le Mali expulse le représentant de la Cédéao    L'ambassadeur d'Algérie à Paris rend visite à L'Expression    Le président Tebboune salue l'initiative    La nouvelle frontière de l'humanité    "COMME UN MIROIR BRISE"    MERIEM    "LE MAROC EST ALLE TROP LOIN..."    «Empêcher les tenants de l'argent sale d'infiltrer les élections»    Sahara Occidental-pays arabes: Des principes à deux vitesses    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le congrès du FFS reporté
Pour bien préparer les élections locales
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 09 - 2021

Chamboulé par le rendez-vous électoral du 27 novembre prochain et la crise sanitaire de l'été, le FFS a été contraint de reporter son congrès dont l'organisation était prévue initialement pour cette semaine.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Le report de ce congrès à une date ultérieure a été annoncé, hier, à Alger, par Hakim Belahcel, membre de l'instance présidentielle, à l'ouverture des travaux du conseil national du parti.
L'ajournement de ce rendez-vous organique permettra au FFS de mieux préparer les élections locales du 27 novembre même si la décision d'y participer adoptée par la majorité des membres du conseil national ne fait pas l'unanimité au sein de la base militante, notamment en Kabylie où le parti est fortement implanté.
M. Belahcel est revenu encore, hier, sur la décision de participer au scrutin, se félicitant du fait que la participation du parti «a engendré une véritable effervescence au sein de nos militants, mais aussi chez l'opinion publique en général, animés par une seule et unique motivation, réunir toutes les conditions afin d'atteindre les objectifs politiques assignés par notre engagement dans cette course électorale».
Cela avant de déplorer «l'acharnement de certaines plumes et voix vénéneuses contre notre parti, notamment sur les réseaux sociaux et par le biais de certaines tribunes médiatiques connues pour leur hostilité subjective et chronique envers tout ce que notre parti entreprend, décide ou envisage de faire».
Mais en participant aux élections locales, le membre de l'instance présidentielle du FFS estime que son parti a sérieusement dérouté les planifications préétablies de certains réseaux qui ont cru pouvoir délimiter, par leur agitation, l'espace d'action et de progression du FFS au sein de la société et dans l'arène politique nationale, voire régionale.
«C'est-à-dire ceux qui veulent empêcher notre parti de peser lourd sur les enjeux politiques de la Nation grâce à son discours rassembleur, responsable et nationaliste, pour les laisser en proie aux artificiers qui aspirent à l'effondrement de l'Etat algérien et à ceux qui, par intérêt, s'agrippent à l'immobilisme politique général et se dressent farouchement contre toutes velléités de changement démocratique dans le pays», a-t-il précisé.
Au lendemain de l'annonce de sa participation, la direction nationale du parti a organisé plusieurs rencontres régionales afin de mobiliser ses militants en perspective de ce rendez-vous électoral.
Pour M. Belahcel, ces rencontres qui ont été « un moment important de communion et de symbiose militantes » ont constitué « une occasion inestimable d'échanges et de débat sur plusieurs aspects liés à la situation globale dans le pays et à la vie organique du parti ». Abordant le plan d'action du gouvernement adopté séparément par les deux chambres du Parlement, l'orateur a soutenu que ce plan « reflète le décalage béant qui existe entre une réalité de plus en plus alarmante et préoccupante et les promesses d'un pouvoir qui semble égaré mais surtout incapable d'apporter des solutions sérieuses au multiples crises qui rongent notre pays ». En face, le peuple traumatisé par un été apocalyptique s'engouffre dans une crise économique prononcée aux effets qui risquent de s'inscrire malheureusement dans la durée, a-t-il poursuivi.
Dans ce contexte, il a annoncé que le FFS s'apprête à organiser une conférence nationale économique et sociale qui œuvrera, a-t-il expliqué, à l'émergence d'une vision plus poussée, plus approfondie et plus objective de la réalité économique dans le pays, du marasme social que nous subissons et du climat global qui entoure le monde de la finance, le monde des affaires et de l'investissement et du développement durable dans le pays.
«Les conclusions de cette rencontre seront un gisement précieux d'informations et de données fiables qui va alimenter les ateliers de la convention nationale que nous préparons en amont.
Naturellement, le programme d'action électoral que nous devons minutieusement réaliser puisera dans les recommandations de cette conférence nationale économique et sociale afin d'établir des projets de développement efficients et réalisables et des projections objectives sur les modèles de gestion des collectivités locales », a-t-il fait savoir.
Il a appelé à trouver les meilleures stratégies et les meilleurs dispositifs qui permettent de réaliser d'excellents scores électoraux et d'atteindre l'intégralité des objectifs alloués à cette participation stratégique».
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.