Le Président Tebboune reçoit les lettres de créance de deux nouveaux ambassadeurs    Levée des réserves sur le navire Tinziren bloqué en Espagne    L'approche globale de l'Algérie    Le Front marocain de soutien à la Palestine prépare un plan d'action contre la normalisation    Sahara occidental: "L'UE ne doit plus se laisser faire chanter par le Maroc"    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Poursuivre l'opération d'assainissement du foncier agricole et de récupération des surfaces non exploitées    La formation des journalistes des organes de presse, une "nécessité impérieuse"    Tayeb Zitouni appelle à la contribution de la construction d'une économie forte    Incendie à la raffinerie de Skikda : une enquête diligentée pour identifier les causes    Pétrole: l'OPEP+ adoptera le choix approprié qui consacrera le principe de prudence    Materazzi répond à la provocation d'Ibrahimovic    «La réforme du professionnalisme vise à élever le niveau du football algérien»    Un Pass sanitaire pour les voyageurs par bateau    Chutes des premières neiges sur les cimes de Chréa    SIDA: les efforts de l'Algérie dans la prise en charge des malades salués    Accompagnement psychologique et insertion sociale des sans-abris    La 8e édition en décembre à Mostaganem    Skikda: décès d'une victime de l'incendie de la raffinerie de pétrole    Le poids potentiel de la diaspora algérienne dans l'élection présidentielle française 2022    Chlef : Le nouveau parc industriel prêt à accueillir les investisseurs    Intempéries : Eboulements rocheux sur les routes à Mostaganem et à Ténès    Le jeu des alliances a bien commencé    Coupe Arabe : Une entrée en matière réussie pour les Verts face au Soudan    Grosses manœuvres contre l'Algérie    Les engagements du ministre de la Poste et des Télécommunications    Le FLN conserve son leadership, percée des indépendants    Le Collectif des Algériens établis en France presse l'ONU à agir    Lionel Messi couronné une 7e fois    Mahrez négocie sa prolongation    Et Kouffi envoya la JSK au paradis !    Semaine du court métrage    Quatre projets de loi en préparation    L'agence Cnas d'Alger ouverte les samedis    JSK- Royal Leopards reporté en raison de la pandémie    "Nous serons prêts pour les JM-2022 !"    Une quarantaine de périmètres agricoles raccordés au réseau d'électrification    La grève nationale cyclique maintenue    La mairie d'Oran change de couleur    La médiation internationale met la pression    Une exposition à Paris, célébrant Mohammed Dib    En rang serré    Adrar: Un écrivain autrichien au lycée Moulay Touhami Ghitaoui    Vers la révision des textes juridiques    Les indépendants exigent une enquête    Jbaliqs ouadjmatou en concert    Carte blanche à Islem Gueroui    Quand Annaba s'associe avec Oman    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Retour sur le bug mondial de Facebook, Instagram et WhatsApp
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 10 - 2021

Le lundi 4 octobre semble être un jour noir pour le réseau social Facebook, qui a connu l'une des pannes les plus importantes de son histoire. En effet, Facebook, Instagram et WhatsApp étaient introuvables sur la toile pendant environ six heures, entre 16h45 et 23h, heure algérienne. Une défaillance du DNS (Domain Name System) de l'entreprise serait la cause principale de cet incident.
Nous vous détaillons dans cet article tout ce que nous avons pu regrouper comme informations au sujet de la panne de Facebook. Des services du réseau social, en passant par ses versions web jusqu'à ses applications mobiles.
C'était impossible de se connecter, d'envoyer des messages ou même de rafraîchir la page des réseaux sociaux : Facebook, Instagram, Messenger et WhatsApp. Des milliards d'utilisateurs ont été touchés, 14 millions d'entre eux ont signalé des difficultés à se connecter. D'après le site DownDetector, qui a détecté cet incident, il est question de l'une des pannes les plus massives jamais rencontrées jusque-là.
Un problème de DNS
La panne serait liée à un problème de DNS (Domain Name System), un service essentiel pour qu'un nom de domaine renvoie vers l'adresse du site demandé. Ce système est auto-hébergé, comme d'autres systèmes chez le réseau social. Après une erreur de configuration au niveau des routeurs centraux, Facebook s'est donc coupé de Facebook, de ses applications, de sa messagerie interne, et puis cela s'est propagé de telle sorte que tous ces services n'étaient plus accessibles. Les centres de données ne parvenaient plus à communiquer entre eux. La panne est telle que certains employés n'arrivaient pas à accéder aux bureaux, car leurs badges ne fonctionnaient plus. Des salariés de Facebook ont trouvé d'autres moyens de communication, comme Discord et Zoom, pour poursuivre leur travail. Cette panne, survenue au lendemain de la prise de parole d'une lanceuse d'alerte sur CBS. Frances Haugen est une ancienne ingénieure cheffe de produit chez Facebook, elle a fait fuiter divers documents internes et a accusé le groupe de privilégier «le profit plutôt que la sûreté de ses utilisateurs. Dans une longue publication sur sa page Facebook, le fondateur Mark Zuckerberg s'est défendu contre ces accusations : «Nous faisons de l'argent avec les publicités, et les annonceurs nous disent sans arrêt qu'ils ne veulent pas placer leurs publicités à côté de contenus nuisibles ou véhéments. Et je ne connais aucune compagnie technologique qui se fixe de développer des produits rendant les gens en colère ou déprimés.» Cette panne s'impose comme une «opportunité d'apprendre» relativise Facebook après coup et annonce: «Après chaque problème, petit ou grand, nous procédons à un examen approfondi pour comprendre comment nous pouvons rendre nos systèmes plus résilients.»
Rappelons que la fortune de Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, a pris un coup dur : plus de 6 milliards de dollars volatilisés en quelques heures après une chute du titre en Bourse, due à des critiques sur la politique du réseau social d'un côté et du bug mondial de lundi de l'autre.
A. F.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.