Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Retrouvailles inédites à Doha !    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Aziza Oussedik en paisible retraite    Le renvoi révélateur?    Les points à retenir du Conseil des ministres    Le bras de fer continue !    Une "finale" avant l'heure pour la première place du groupe D    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des centaines de personnes sauvées par l'ANP
Harragas
Publié dans Le Soir d'Algérie le 28 - 10 - 2021

Les bilans présentés chaque semaine par l'Armée nationale populaire depuis début octobre montrent l'ampleur prise par le phénomène de l'émigration clandestine. Les harragas semblent profiter des conditions météorologiques « clémentes » pour accroître leurs chances de rejoindre l'autre côté de la Méditerranée.
Karim Aimeur - Alger (Le Soir) - Le phénomène de l'émigration clandestine se maintient à un rythme soutenu. Preuve en est les bilans que présente l'ANP chaque semaine et qui font état de l'avortement de plusieurs tentatives de traversées clandestines de la mer, sans parler des embarcations qui réussissent à atteindre les côtes du nord de la Méditerranée, surtout les côtes espagnoles.
En effet, dans son bilan opérationnel du 20 au 26 octobre 2021, l'Armée nationale populaire a affirmé que les gardes-côtes ont déjoué, au niveau de nos côtes nationales, des tentatives d'émigration clandestine et ont procédé au sauvetage de 65 individus à bord d'embarcations de construction artisanale.
Entre le 13 et le 19 octobre 2021, les gardes-côtes ont déjoué des tentatives d'émigration clandestine et procédé au sauvetage de 701 individus à bord d'embarcations de construction artisanale. Un chiffre alarmant pour une seule semaine, à raison d'une moyenne de 100 personnes tentant la harga chaque jour.
L'une des opérations les plus spectaculaires s'est déroulée le 16 octobre dernier à Alger, lorsque deux unités de recherche et de sauvetage relevant du groupement territorial des gardes-côtes d'Alger et un hélicoptère de recherche et de sauvetage des Forces navales ont sauvé 13 migrants clandestins et repêché 4 corps noyés suite au chavirement de leur embarcation à 16 milles nautiques au nord de la ville d'Alger. Dans un précédent bilan, du 6 au 12 octobre, les garde-côtes ont déjoué des tentatives d'émigration clandestine et sauvé 57 individus à bord d'embarcations de construction artisanale.
Malheureusement, les tentatives de harga ne se soldent pas toujours par un sauvetage en cas de panne ou de réussite du voyage à haut risque. Plusieurs personnes sont portées disparues et leurs familles ne savent plus à quel saint se vouer alors que d'autres sont repêchées sans vie.
Les pannes au large sont, en effet, légion. Tentant de partir, il y a quelques semaines, à partir des côtes oranaises, des jeunes nous ont fait un témoignage glaçant. Cette nuit-là, il y avait, selon eux, «une vingtaine d'embarcations avec beaucoup de femmes à bord». À peine une dizaine de kilomètres engloutis que le tirage des moteurs de trois embarcations commence à faiblir. Les harragas ont été alors pris d'une panique indescriptible. Ils étaient obligés de rebrousser chemin, avant d'être arrêtés par les éléments de la Gendarmerie nationale qui les attendaient à leur sortie de la mer.
Ce voyage aurait pu tourner au drame.
K. A.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.