Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    Contours du nouveau socle de la société civile    La BEA en mode «accélération»    Un gisement de richesses négligé    La carte gagnante    La FIFA rétablit une vérité historique    Des documents top secret saisis    Reprise, demain, des rotations de la Minusma    Avec Mahrez sans Messi    Guerre à la parisienne!    Boulahbib de retour aux affaires    Etat d'alerte maximale    L'école privée cherche sa voie    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Société civile: conférence d'Alger en prévision des assises nationales d'octobre    Coupe Davis (Match de maintien): victoire de l'Algérie devant le Mozambique (2-0)    Jeux de la Solidarité Islamique: Reguigui remporte la médaille d'argent    Décès du journaliste italien Piero Angela, ami de la Révolution algérienne    Agressions contre Ghaza: 12 violations contre les journalistes palestiniens    La canicule continuera d'affecter l'Ouest et le Centre du pays    La PC prodigue des conseils préventifs sur les risques liés à la canicule    Mahboub Bati, l'artisan du succès de nombreuses stars de la chanson chaâbi    Festival de chanson chaâbi: une soirée célébrant l'œuvre des grands maîtres    Ancelotti dira stop après le Real Madrid    Sonatrach: 11 milliards de $ affectés aux Industries pétrochimiques    Tiaret: Cinq morts dans une collision    Bouira: 14 blessés dans un carambolage    Parkinson: Le cri de détresse d'une Association de malades    FAF-LFP-CNRL: Clubs endettés, décision le 16 août    Le football oranais en deuil: Khedim «Abrouk» n'est plus    Au 1er trimestre 2022: Près de 48 millions d'abonnés à la téléphonie mobile    Ghannouchi sur le départ ?    Couverture de 80% des besoins agricoles en 2023: L'Algérie se dote d'une banque des semences    New York : Salman Rushdie «poignardé au cou»    Réalisations structurantes ?    Un policier assassiné    Saïd Chanegriha supervise les derniers préparatifs    Fondateur du roman algérien moderne    Téléphonie mobile: 47,67 millions d'abonnés au 1er trimestre 2022 en Algérie    Sonatrach: 11 milliards Usd affectés au développement des industries pétrochimiques pour 2022-2026    Sahara occidental : la résolution du conflit tributaire de l'application du plan de règlement Onu-africain    L'Algérie condamne "énergiquement" les attaques terroristes au Mali (MAE)    Autorité de protection des données à caractère personnel: "parachever la construction institutionnelle"    Chanegriha examine les derniers préparatifs du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    Hiroshima et Nagasaki : 06 et 09 août 1945 : Géopolitique de la terreur nucléaire (2/2)    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les pharmaciens autorisés à vacciner contre la grippe saisonnière
Publié dans Le Soir d'Algérie le 02 - 11 - 2021

Les pharmaciens d'officine vont enfin pouvoir administrer le vaccin antigrippal. Ils n'attendent que la promulgation de l'arrêté ministériel. Associés à la campagne vaccinale anti-Covid-19, les pharmaciens d'officine retrouvent via cette nouvelle mission, le «droit» d'accomplir certaines tâches exercées auparavant «discrètement».
Après la vaccination anti-Covid-19, les pharmaciens d'officine vont pouvoir vacciner contre la grippe saisonnière. Le ministre de la Santé a, enfin, autorisé ces professionnels de santé de proximité et acteurs de la prévention à administrer le vaccin antigrippal.
«Le ministre de la Santé a donné son accord pour le principe. Une décision qui va faire l'objet d'un arrêté ministériel qui sera promulgué et signé incessamment», annonce le président du Syndicat national des pharmaciens d'officine (Snapo).
Se réjouissant de cette autorisation qu'il qualifie d'«acquis très important», Messaoud Belambri affirme que celle-ci ne fera que «valoriser le pharmacien algérien».
Pour lui, l'essentiel est d'avoir l'accord officiel du ministre de la Santé, d'autant plus que la vaccination anti-Covid-19 à laquelle ont été associés les pharmaciens d'officine, depuis août dernier, semble plus compliquée que la vaccination antigrippale. «Vacciner contre la grippe est une opération beaucoup plus simple, voire presque anodine, puisque ce vaccin est utilisé depuis des dizaines d'années et ne présente aucun risque», précise-t-il. L'aval du ministère de la Santé, qui fait aujourd'hui du pharmacien d'officine un acteur à part entière de la vaccination, permettra non seulement de simplifier le plus possible l'accès des patients à la vaccination contre cette maladie virale saisonnière, mais aussi d'améliorer la couverture vaccinale en Algérie.
Désormais, se faire vacciner contre la grippe saisonnière en pharmacie permettra à la population cible, notamment les personnes âgées, les patients atteints de pathologies chroniques et les femmes enceintes, «la proximité, la facilité d'accès et consolidera la relation très forte entre le pharmacien et les patients», souligne le président du Snapo.
Il cite la bonne répartition des 12 000 officines à travers tout le territoire national comme un atout permettant l'accessibilité à ce vaccin.
Cette nouvelle autorisation pour les pharmaciens d'officine intervient justement à la veille du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière prévu en début de ce mois de novembre. «Pour le moment, nous n'avons pas encore reçu le vaccin contre la grippe, et même nos fournisseurs ne l'ont pas encore annoncé. La campagne de vaccination va commencer de manière systématique, et nous espérons que le vaccin sera disponible d'ici là», dit-il.
Quant à l'administration de l'injection antigrippale en même temps que celle contre le Covid-19 ou à quelques jours d'intervalle, Belambri répond que les pharmaciens se conformeront à l'avis du Comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de coronavirus.
Ry. N.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.