Appel au prochain sommet africain à annuler la décision d'adhésion de l'entité sioniste à l'UA    Ronaldo mécontent contre un site qui a sous estimé sa valeur marchande    CAN 2021 : Les Comores consternés par les sanctions de la CAF    Deux militaires tombent au champ d'honneur sur la bande frontalière Hassi Tiririne à In Guezzam    Coronavirus: 1870 nouveaux cas,1055 guérisons et 6 décès    Championnat d'Algérie de jeux d'échecs: Benamar Sihem et Alaeddine Boularnes sacrés    L'Equipe, un quotidien sportif sous influence de la perfidie marocaine    Recueillement à la mémoire de Benhamouda à l'occasion du 25e anniversaire de son assassinat    Sommet ouest-africain pour évoquer la crise au Burkina Faso    Coupe du monde des clubs : un trio d'arbitre algériens retenu pour le rendez-vous des Emirats arabes unis    Drogue: plus de 6.700 toxicomanes pris en charge durant le 1er semestre 2021    Secousse tellurique de magnitude 3,7 à Médéa    Ces deux pistes qui font réfléchir Mehdi Zerkane    Cour d'Alger : Ali Ghediri condamné à 4 ans de prison ferme    Education: la suspension des cours prolongée jusqu'au 5 février prochain    Chaalal met en avant la volonté politique de renforcer les relations culturelles entre les peuples algérien et égyptien    Entreprise portuaire de Skikda: hausse de 5% du volume des activités en 2021    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Une politique difficile à mettre en œuvre    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    Les personnels de l'éducation boudent le vaccin    Quand les plans de l'AEP font défaut    Un casse-tête chinois    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    L'Algérie envoie une troisième cargaison d'aides humanitaires au Mali    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Des enjeux plus grands qu'un sommet    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Jungle/Pub sur Internet ?    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    «Le pays est toujours ciblé»    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le groupe Iwal fait appel à son public
Figure d'un renouveau de la musique chawie
Publié dans Le Soir d'Algérie le 27 - 11 - 2021

Le groupe de musique chawie moderne Iwal prépare la sortie de son tout premier album. Pour ce faire, il a lancé une campagne de crowdfunding sur les réseaux sociaux, largement relayée par leurs nombreux fans.
Comme pour de nombreux artistes dans le monde, le crowdfunding (le financement participatif) peut constituer une solution pour la production d'un film ou un album de musique. Le groupe Iwal (espoir en chawi), figure incontournable de la musique chawie moderne, a lancé une campagne dans ce sens afin de sortir leur premier opus intitulé Hamghart (la vieille/la terre).
Formé en 2014 par Nesrine et Fayçal, en couple sur scène comme en ville, Iwal trône aujourd'hui sur la scène musicale chawie grâce à un style singulier conjuguant terroir et contemporain et brassant les sonorités millénaires des Aurès avec des rythmes du monde entier. Plutôt que de verser dans une fusion galvaudée et sans élan, le duo et leurs compagnons de scène s'inscrivent dans un processus créatif autrement plus complexe, irisant de couleurs vives leur répertoire originel, réinventant ses thèmes et ses mélodies et adaptant avec brio les influences venues d'ailleurs. Proche du folk-rock, mais enrichie de nuances diverses et d'une identité propre à eux, la musique de Nesrine et Fayçal voyage librement à travers les époques et les styles, se renouvelle en permanence et offre à leurs fans, qu'ils maîtrisent ou non la langue chawie, une intense expérience mélomane et scénique.
Pour la sortie de son premier album, Iwal a donc besoin de son public afin de financer l'intégralité de cette production en dehors des circuits conventionnels. Lancée fin octobre, la campagne de crowdfunding sur la plateforme «KissKissBankBank», dont l'objectif est de récolter 5 500 euros, a atteint 86%, quinze jours avant sa clôture. Cette somme servira à payer un mois de studio pour l'enregistrement de l'album, le mastering, le visuel et le livret, ainsi que les frais de promotion. Si la cagnotte dépasse l'objectif initial, l'excédent ira dans clip-vidéo, précisent les deux artistes.
Quant à leur opus Hamghart, Nesrine et Fayçal expliquent qu'il contiendra 16 titres, dont des hommages aux pionniers de la musique et de la culture chawies, à l'instar de Messaoud Nedjahi, décédé cette année, Marakunda, etc. À souligner que les donateurs seront remerciés avec des exemplaires offerts, des tickets de concert et autres affiches et cartes postales.
Sarah H.
Le lien pour contribuer à la cagnotte :
https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/hamghart-le-premier-album-de-iwal?fbclid=IwAR2HtxuJGyf9Eta5R0pgxHu4w7nT6DzuvxnREhp5ion0vxm8NLHNhuVmT7M


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.