Un premier bilan fait 26 morts    Fin de mission pour les administrateurs    Afrique nous voilà!    La recherche scientifique est la seule voie    «Le bien-être individuel est lié à l'action collective»    Incorrigible Makhzen!    «Il reproduit les pratiques des groupes terroristes»    La presse marocaine prend le relais    Algérie-Brésil en France?    Lagraâ veut partir    Deux nouvelles médailles en judo    La justice rouvre de nombreux dossiers    Le Maroc c'est toujours... kif-kif    «Il faut revoir la gestion des ports de pêche»    «Raïssouni se trompe de cible»    Demain, l'ascension d'Azrou N'Thor    «Décoloniser la préhistoire algérienne»    Vingt-six foyers d'incendies enregistrés à travers neuf wilayas du pays    Tiaret: réalisation prochaine de deux stations pour améliorer les prestations en matière d'électricité    Tebboune présente ses condoléances    L'Algérie a joué un rôle pionnier dans l'appui aux mouvements de libération dans plusieurs pays africains (Djoudi)    Soixantenaire de l'Indépendance: une cérémonie littéraire au Palais de la Culture à l'occasion de la Journée nationale de la poésie    Congrès de la Soummam (Bejaia), un moment décisif sur le chemin de la victoire    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 / Kick-boxing : l'Algérie décroche trois médailles de bronze    La commission de la fatwa du ministère des Affaires religieuses condamne les propos provocateurs de Raïssouni contre l'Algérie    Décès du caricaturiste Benaouda Taouche    Envoi d'aides humanitaires au Sénégal suite aux inondations dans ce pays    Voile / Championnat de Tunisie : l'Algérie présente avec treize athlètes    Karaté / Jeux de la solidarité islamique : l'Algérie en bronze par équipes dames    Quatre éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Céréaliculture: rappel aux producteurs l'obligation de livrer leurs récoltes aux CCLS    Ronaldo fait une promesse pour dans quelques semaines    Clôture du 11e Festival culturel chaâbi    Rentrée 2022-2023: La liste des fournitures scolaires connue    Comme une pilule de suicide !    Guelma: 31 blessés dans deux accidents de bus    Des Verts sans clubs: Une autre difficulté pour Belmadi    Nouvelle recomposition du pouvoir mondial: Impacts des tensions géostratégiques et poids des BRICS    Des partis algériens dénoncent: Nouvelle provocation marocaine    Solution factice    Incendie à la zone industrielle de Skikda: Un des trois blessés succombe    Plastique, composants et emballages inscrits dans la durée    Tlemcen: Un saut dans l'histoire    Inondations au Soudan: L'Algérie présente ses condoléances    15 pays y prennent part    Le ministère la culture la célèbre en août    Saïd Chanegriha prend part par visioconférence à la 10e Conférence internationale sur la sécurité    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le quota de l'Algérie passera à 972 000 b/j
MARCHE MONDIAL DU PETROLE
Publié dans Le Soir d'Algérie le 04 - 12 - 2021

En janvier, les 23 pays producteurs de l'alliance Opep+ ajouteront 400 000 barils de pétrole par jour. Malgré la chute des prix de ces dernières semaines et les prévisions annonçant un excédent d'or noir plus important que prévu au début de l'année prochaine, les 23 membres du cartel ont donc pris, jeudi, le parti d'alléger les restrictions de production.
Les analystes de tous bords et les spécialistes les mieux introduits spéculaient sur une potentielle «pause» dans l'augmentation de la production des membres de l'alliance Opep+, alors que d'autres annonçaient à qui voulait les entendre, quelques heures avant la réunion de jeudi, que le supplément de production de pétrole des 23 membres ne devrait pas dépasser les 200 000 barils/jour en janvier. En fin de compte, la rencontre mensuelle de l'Opep+ a débouché sur la reconduction de la décision qui a cours depuis le mois d'août dernier d'ajouter 400 000 barils par jour à partir du mois prochain. Pourtant, avant le début de la réunion, plusieurs publications faisaient part, donc, de l'intention des 23 ministres de l'Opep+ d'ajouter seulement 200 000 b/j en janvier au lieu de 400 000 b/j, poursuivant ainsi dans leur stratégie de privilégier la prudence, d'autant que le marché se retrouve de nouveau sujet au doute induit par le variant Omicron. La Russie et l'Arabie Saoudite avaient donné le ton la semaine dernière, en conseillant à leurs partenaires de l'Alliance des 23 d'éviter de prendre des décisions hâtives. Ce que le groupe a entériné en décidant d'injecter dans le marché 400 000 nouveaux barils/jour à partir de janvier en augmentant la production de chacun des membres pour atteindre une production globale de 40,494 millions de b/j, l'Arabie Saoudite et la Russie produisant jusqu'à 10,122 millions de b/j chacun en janvier. Quant au quota de production alloué à l'Algérie, il sera de 972 000 b/j à partir du mois prochain, soit 10 000 barils/j de plus qu'il l'est jusqu'à la fin décembre courant, soit encore le 10e producteur le plus important de l'alliance Opep+. Il faut relever que le prix du baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février abandonnait 2,56% à 67,11 dollars, alors qu'à New York, le baril de WTI pour le mois de janvier perdait 2,76% à 63,76 dollars. Quelques instants auparavant, les prix des deux barils étaient descendus respectivement à 65,72 dollars et 62,43 dollars, plus bas niveaux depuis la dernière semaine d'août. Une séquence vite effacée, puisque les cours se sont remis à prendre de la hauteur pour clôturer la nerveuse séance de jeudi à 69,67 dollars pour le Bren, et 66,50 dollars pour le WTI.
Azedine Maktour


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.