Clôture des travaux de la 8e session de la Grande commission mixte algéro-égyptienne    Migrants tués par la police marocaine : le chanteur nigérian Seun Kuti annule un concert au Maroc    Boughali propose la création d'un mécanisme diplomatique préventif de soutien à la sécurité internationale    Mostaganem: le moudjahid Djelloul Benderdouche n'est plus    Le Président Tebboune reçoit la PDG de la compagnie américaine "Occidental Petroleum Corporation"    Goudjil appelle les Algériens à resserrer les rangs et à adhérer à l'initiative du Président de la République    PAP: Abdelmadjid Azzedine élu président du Groupe géopolitique de l'Afrique du Nord    JM/handball/ dames Gr.B : le point après la 1re journée    JM/ Tennis de table: Bouloussa éliminé en quart après un parcours honorable    Pétrole: l'Algérie augmentera sa production de pétrole de 16.000 b/j en août    Infirmières agressées à Beni Messous: le suspect placé en détention provisoire    La mission de l'ONU au Mali prolongée d'un an    Sonelgaz: l'exportation de l'électricité s'effectue quotidiennement    JM: tableau des médailles    Grâce au nouveau gisement de gaz: L'Algérie pourra honorer ses nouveaux engagements d'exportation    L'ennemi n'est-il plus le même ?    L'enjeu des Jeux    L'art subtil du mensonge face aux enjeux de vérité: De la stratégie de l'araignée à la politique de l'autruche (1ère partie)    Affaires religieuses: l'Aïd El Adha célébré le samedi 9 juillet    En attendant des solutions adaptées: 600.000 élèves quittent les établissements scolaires chaque année    22 carrières enveniment le quotidien des habitants de Sidi Ben Yebka: Des élus locaux réclament un changement de l'itinéraire des camions    Cinq personnes arrêtées: Démolition de constructions illicites à Haï Ellouz    L'AUBAINE DU GAZ    L'Algérie pouvait-elle mieux faire ?    Sidi Bel-Abbès: Le Festival international de danse populaire de retour    Les noms de lieux : grands témoins d'une culture plurilingue    Galtier s'est mis à dos le vestiaire niçois    JM : ouverture de journées du théâtre méditerranéen    Darradji va coûter cher au club    Fin d'aventure pour les Algériens    Les contractuels maintiennent la pression    Guterres appelle à des efforts pour désamorcer les tensions    Au moins 22 terroristes neutralisés dans le sud-ouest    Les Parlements rivaux tentent l'alibi    Alger rebat les cartes    La grande vadrouille    Ooredoo au chevet des démunis    À qui profitera l'Aïd?    «Les guerres hybrides ont aboli les frontières»    Comment reconstituer le front intérieur    Les vertus de la communication interactive    Une autre victoire pour l'Algérie    Kessié en salle d'attente    Adam et les amours contrariés    Voyage à travers l'histoire des monnaies anciennes    L'Algérie à l'écran    Justice: Ould Abbes et Barkat condamnés à 6 et 4 ans de prison    «Rachad», ses sources de financement et le «MAK»: Le grand déballage de Benhalima se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Atal pratiquement forfait contre le Cameroun
Il sera absent 4 à 6 semaines
Publié dans Le Soir d'Algérie le 09 - 02 - 2022

Youcef Atal, auteur d'une CAN très décevante, ne sera probablement pas de la partie contre le Cameroun fin mars prochain, en qualifications du Mondial-2022. Blessé à l'épaule (luxation de la clavicule sans déplacement), le latéral de l'O. GC Nice est out pour «quelques semaines».
C'est un coup dur pour l'ancien joueur de Courtrai. Constamment forfait à cause de ses blessures fréquentes, l'international algérien a pu disputer l'intégralité des matchs du premier tour de la CAN, sans se blesser. Une bonne nouvelle pour quelqu'un qui, depuis le début de la saison en France, a dû s'absenter à deux reprises et pendant quarante jours pour une double blessure (élongation) à la cuisse. Cette fois, à l'issue d'un match perdu par l'OGC Nice face à Clermont-Foot, dimanche passé, c'est l'épaule qui a craqué. Une blessure que Youcef Atal a déjà connue lors de la CAN-2019 en Egypte, à l'occasion du choc des quarts de finale face à la Côte d'Ivoire après un contact avec l'attaquant des Eléphants Wilfried Kanon. Son indisponibilité avait duré six semaines, et à son retour à la compétition, Atal a contracté une nouvelle blessure (lésion méniscale) nécessitant une opération chirurgicale et une (autre) longue indisponibilité.
Sa blessure à l'épaule face à Clermont-Foot doit, selon toute vraisemblance, l'éloigner des terrains pour la même durée que celle mise pour se rétablir au lendemain de la blessure face à la Côte d'Ivoire, à savoir cinq à six semaines. Cela veut tout simplement dire que le natif de Boghni est forfait pour la double confrontation contre le Cameroun, fin mars prochain.
Hier, son entraîneur à Nice, Christophe Galtier a livré davantage d'informations sur la durée de son indisponibilité. «Youcef Atal s'est fracturé la clavicule. Celle qui avait déjà été fracturée en 2019 lors de la CAN. Il est retombé dessus, il a une fracture au même endroit, entraînant une indisponibilité de 4 à 6 semaines. Il n'y a pas de déplacement, mais une fracture sur le cal osseux», a-t-il déclaré en conférence de presse avant le match de ce soir face à Marseille, avant de préciser qu'une opération n'était pas envisagée.
Belmadi
Un autre souci, donc, pour Djamel Belmadi dans l'optique de cette confrontation devant les Lions Indomptables. Un sélectionneur national qui avait déjà anticipé pareil scénario à la veille de la défunte CAN en emmenant avec lui au Cameroun trois latéraux droits types (Atal, Benayada et Helaïmia) en sus de la possibilité de disposer éventuellement d'un élément, Aïssa Mandi en l'occurrence, connu pour sa polyvalence en défense. Avec la certitude de ne pas pouvoir disposer de Youcef Atal en mars, l'entraîneur national devra se rabattre sur le duo Benayada-Helaïmia, mais aussi faire appel à Mehdi Zeffane qui a rejoint depuis janvier dernier le club turc de Yeni Malatyaspor en provenance du Krylia Sovetov (Russie). Un Zeffane que Belmadi a souvent «activé» quand le poste de latéral était «libre». Il faut souligner que contrairement à Hocine Benayada qui évolue dans une équipe qui joue les premiers rôles en Tunisie, Helaïmia et Zeffane «partagent» les souffrances de deux équipes classées à la dernière place du Jupiter Pro-League(Belgique) et de la Süper Lig (Turquie). Une sacrée «référence» qui pourrait profiter au défenseur des Etoilés auteur d'une Coupe arabe pour le moins exceptionnelle. Ce qui est certain au jour d'aujourd'hui est que Belmadi ne s'embarquera dans une quête d'un joueur qui n'a jamais mis les pieds en sélection. Ceux qui interpellent le coach des Verts à convoquer Zedadka (Clermont-Foot), x ou y seront probablement déçus lorsque Belmadi annoncera sa liste pour les deux matchs face au Cameroun. Un rendez-vous réservé à des éléments qu'il a déjà vus à l'œuvre et qui, eux-mêmes connaissent de quoi il en retourne lorsque l'équipe nationale joue en Afrique.
M. B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.