Le pas à ne pas franchir    Chlef: La CNAS veut améliorer ses prestations    MO Béjaïa: Club en quête d'assainissement    Meilleurs joueurs africains (1ère partie): Le subjectivisme toujours au rendez-vous    Covid-19: Des chiffres inquiétants    L'Aïd et une épine dans le pied    «Un peu prématuré pour en parler», selon la Commission de la fetwa: Plaidoyer pour l'annulation du sacrifice de l'Aïd El-Adha    5 Juillet 1962 - 5 Juillet 2020 - 58ème anniversaire de l'indépendance nationale: La grande fête    L'Emir Abdelkader : « Un guerrier, un homme d'Etat, un apôtre de la paix »    Nouvelles approches sur les crimes de «la Main rouge» contre les Algériens    L'Algérie exportera 50 millions de gants vers l'Espagne    Les journalistes indésirables dans la salle d'audience    Un jour sur la plage    Qui veut dénaturer Le Rocher Noir de Boumerdès ?    Marche de la diaspora algérienne à Montréal    L'infrangible lien...    L'Algérie passe dans une catégorie à revenu inférieure    Vu à Alger    Covid-19: le personnel soignant appelés à fédérer ses efforts pour endiguer la pandémie    430 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    Boubaghla, un symbole de bravoure et de résistance face à l'occupation française    Accidents de la circulation : 10 morts et 357 blessés en 48 heures    L'UE ne reconnait pas la marocanité du Sahara Occidental    Skikda: "la récupération du crâne du chahid Bensaâd, permettra d'enseigner l'Histoire aux nouvelles générations"    Le nouveau tsar    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    2 navires de Sonatrach mis sous séquestre    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les martyrs sont de retour    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Brèves    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





ANNABA
Pr�s de 10 000 logements en chantier
Publié dans Le Soir d'Algérie le 29 - 01 - 2012

Dans le but de booster la multitude de chantiers de quelque 9 846 logements publics locatifs (LPL) sur un programme de 29 700 logements pour le quinquennat 2010/2014, relevant uniquement de l�OPGI, destin�s aux demandeurs et pour la r�sorption de l�habitat pr�caire (RPH), le wali de Annaba, Mohamed Ghazi, y a effectu� une visite d�inspection.
Durant toute la journ�e de mardi, le wali a pris connaissance de l�avancement des travaux au sein des diff�rents chantiers dont certains pr�sentent un taux appr�ciable. Il a insist� sur le respect des d�lais de r�alisation mais aussi de la qualit� des logements. �Les besoins sont immenses. Ils se sont accumul�s des ann�es durant. C�est pourquoi il nous faut relever la cadence pour satisfaire le maximum de demandeurs�, n�a cess� de r�p�ter � chaque halte le wali. Il sera ainsi de la cit� du 1er- Mai � la cit� Chabia en passant par la localit� de Kherraza et Oued Zied (commune d�El-Bouni), ou celle de Kalitoussa (Berrahal) o� est lanc� par une entreprise chinoise et d'autres nationales un m�ga-projet de 5 720 logements. Le choix de ces sites pour loger les demandeurs de la ville de Annaba est devenu incontournable en raison de la saturation du portefeuille foncier du chef-lieu de wilaya, d�o� le recours aux autres communes, telles Ain Berda, Sidi Amar, El Bouni, Treat, Berrahal, Cheta�bi. En d�pit des nombreuses op�rations d�attribution de logements publics locatifs (LPL) dans le cadre des recasements, r�sorption de l�habitat pr�caire et au profit des demandeurs, les protestations pour le logement n�ont pourtant pas cess�. En effet, depuis l�ind�pendance, Annaba n�a jamais connu un aussi important nombre de logements attribu�s et occup�s que lors de ces deux derni�res ann�es, notamment l�ann�e 2011 qui vient de s��couler. Certes, parmi les m�contents se trouvent des personnes m�ritantes, mais ces derni�res n�ont jamais utilis� la violence pour r�clamer un droit reconnu par la Constitution. Malgr� leur situation pr�caire, ils sont plus enclins � la retenue. Ils sont aux antipodes de ceux qui font le plus de bruit, voire du grabuge par le recours � la fermeture des routes, cr�ent un climat de psychose et emp�chent leurs concitoyens de vaquer � leurs occupations. Ce qui constitue de graves entraves pour certains, � l�exemple de malades devant �tre achemin�s vers des urgences hospitali�res. Selon des sources cr�dibles, les protestations de ces derni�res semaines seraient le fait de certains manipulateurs qui agissent au profit de personnes visant un fauteuil � la chambre basse du Parlement � les l�gislatives sont tr�s proches. Ces personnes n�h�sitent plus � tout entreprendre pour arriver � leurs fins. On y trouve m�me parmi eux des anciens du parti dissous. Les adeptes de la casse se recrutent aussi parmi ceux qui font du b�n�fice avec les logements. Une enqu�te ayant vis� les protestataires a d�montr� que la majorit� d�entre eux avait d�j� b�n�fici� dans le pass� de logement qu�ils ont c�d� contre des centaines de millions pour revenir � la �case� d�part et refaire une autre demande de logement. Il y a ceux qui sont attir�s par la grande m�tropole de Annaba et qui viennent des wilayas limitrophes. Nouvellement install�s sur le territoire de la wilaya, ils n�h�sitent pas � protester plus fort que ceux originaires de cette ville et qui attendent depuis des d�cennies pour certains d�avoir un toit d�cent. Outre les 29 700 logements relevant de l�OPGI, il existe de nombreuses autres formules d�acc�s au logement (ruraux, publics aid�s et promotionnels) mises en place par l�Etat. A ce sujet, il convient de rappeler que la wilaya de Annaba a b�n�fici� dans ce cadre du quinquennat 2010/2014 de pr�s de 60 000 logements en incluant ceux de la nouvelle ville de Dra� Erich, commune de Oued Aneb. Sur proposition des membres de l�APW, celle-ci portera le nom d�Edough. Par ailleurs, lors d�une r�cente intervention, le wali de Annaba a fait �tat d�une demande adress�e aux autorit�s centrales pour l�octroi d�un quota de logements suppl�mentaire qui sera destin� au recasement de ceux n�ayant pas �t� recens�s en 2007 dans le cadre de la r�sorption de l�habitat pr�caire.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.