Forte mobilisation à Alger    "PAS DE MUSELIÈRE"    Des choix budgétaires très compliqués    Brèves    Sahara Occidental : Le Maroc poursuit son chantage envers l'Allemagne    Coronavirus : Washington met son poids dans la bataille pour l'accès aux vaccins à l'OMC    Elections en Libye: le Haut conseil d'Etat dénonce une "ingérence étrangère"    Belmadi espère disputer jusqu'à 3 rencontres en Juin : Algérie – Mauritanie confirmé pour le 3 juin    CFA : Première réunion lundi    Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF    Lourdes accusations contre les syndicats    M'SILA SOUSLES EAUX    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    Oran: Des individus poursuivis pour conspiration contre la sécurité de l'Etat    Mise en garde    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Santé: Lancement du Registre des refus de don d'organes    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    Les slogans sortis de laboratoires    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Un lourd dossier contre Rachad    Les mises en garde du gouvernement    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    Grève nationale des infirmiers les 25 et 26 mai    Le gaspillage atteint son apogée    À la veille du grand jour à Béjaïa    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    USMA-MCA, le choc    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Universit� de Khemis Miliana
Lancement d�un projet de recherche tripartite en g�nie �lectrique
Publié dans Le Soir d'Algérie le 10 - 04 - 2013

Dans la perspective d�un jumelage de l�Universit� de Khemis Miliana et celle de Belfort (nord-est de la France), des professeurs en g�nie �lectrique fran�ais, ont entam� avec leurs coll�gues du d�partement de recherche que dirige le Dr en g�nie �lectrique, Ailam El Hadj, un s�minaire de formation des 6 laur�ats du concours de doctorat, s�minaire anim� par le Dr Christophe Espanet.
Selon le Dr Ailam, � l�issue de ce s�minaire, un des laur�ats sera choisi pour b�n�ficier d�une formation � l�universit� de Belfort tandis que les 5 autres continueront � pr�parer leur doctorat � l�Universit� de Khemis Miliana, sous la direction conjointe des professeurs alg�riens et fran�ais. Le projet de jumelage comporte, selon notre interlocuteur, 3 grands aspects, � savoir un cycle de formation de doctorat s��talant sur 3 ann�es, la r�alisation d�une machine � aimant permanent, projet sur lequel travaille une �quipe de chercheurs du Laboratoire de l��nergie et des syst�mes intelligents (LESI), une machine prototype dont sera dot� un v�hicule �lectrique et en troisi�me lieu, une coop�ration dans le domaine de la recherche scientifique et de l�enseignement sup�rieur entre les deux universit�s. Toujours selon le Dr Ailam, assumant les fonctions de chercheur et de Vice-recteur, ce projet, on le doit � l�initiative du Dr Randi Sid-Ali, chercheur au Centre de recherche du constructeur Renault de Paris. On indique par ailleurs que le constructeur Renault apporte dans ce projet, son exp�rience en la mati�re, son expertise une fois le prototype r�alis� ainsi que la fourniture du mat�riel n�cessaire. A travers ce projet qui n�est qu�un exemple parmi les nombreux projets lanc�s, on se rend compte de l�essor que conna�t l�Universit� de Khemis Miliana et des d�fis relev�s depuis sa cr�ation, il y a � peine une d�cennie. On notera quand m�me, que vu sa situation g�ographique au c�ur d�un n�ud routier important reliant l�Est � l�Ouest, le Nord au Sud, l�Universit� de Khemis Miliana avec des effectifs qui avoisinent maintenant les 20 000 �tudiants, aura � faire face, � tr�s court terme, � des rentr�es quasi insurmontables �tant donn� l�arriv�e de promotions de nouveaux bacheliers.  Le projet d�un apport de 8 000 nouvelles places p�dagogiques inscrit depuis des ann�es n�a m�me pas encore �t� entam�, m�me si localement on se dit pr�t � entamer les travaux. Alors � qui doit-on ce retard ?

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.