Ligue Europa: les premiers résultats de la soirée    Sahara occidental : une parlementaire européenne n'exclut pas "une guerre sanglante" face à la passivité de l'UE    Lavrov appelle à la reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario    Le nouveau système informatique pour la conformité des produits importés n'affecte pas les mesures de contrôle actuelles    FC Barcelone: La sortie surréaliste du Barça sur l'avenir de Messi !    Handicapés: lancement de la plate-forme numérique "La solidarité nationale à l'écoute"    Le capitaine Benzema ne réussit pas au Real Madrid    Construction automobile: le traitement des dossiers se déroule selon le cahier des charges    Polisario: L'élargissement du mandat de la Minurso, un impératif compte tenu les derniers développements    Réassurance: la CCR augmente son capital à 25 milliards DA    Défilé d'anciens ministres au tribunal de Sidi-M'hamed    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    À l'aune de l'économie de la connaissance    Dans l'attente des 6 000 logements AADL    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Le cas de Koukpo et Ngombo réglé    L'EN fin prête    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Du nouveau pour la petite enfance    Que faire ?    Même la précarité choisit ses victimes !    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Programme    Damerdji "favorable" à un retour limité du public    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    "Pour une conférence nationale inclusive"    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    L'EHU 1er-Novembre prend en charge 70% des malades    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Alliance Assurances lance en exclusivité le premier produit dédié aux startup    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    Une vie de combat    Quand Yasmina sauve Mohamed !    HENRI TEISSIER, l'archevêque au grand cœur    Une absence et des interrogations    J'irai me plaindre à mon député !    Violation du protocole sanitaire et non-respect du confinement: 12.237 infractions enregistrées du 5 novembre au 1er décembre    Ras El Aïn: Relogement de 1.000 familles le 1er trimestre 2021    Le Parlement européen ou l'agenda du chaos !    L'onde et l'escargot    Retour sur la présence de Henri Teissier à Tlemcen: Le président de « Dar Es-Salam » de Birouana n'est plus    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    Le professeur Benbouzid met les points sur les "i"    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BTP et matériaux de construction
Rencontres algéro-tunisiennes à Sétif
Publié dans Le Soir d'Algérie le 11 - 12 - 2013

L'hôtel El-Hidhab de Sétif a abrité, mardi, les rencontres professionnelles tuniso-algériennes dans le domaine du BTP et des matériaux de construction.
Organisée par le Centre tunisien des exportations (CEPEX), en collaboration avec la représentation tunisienne à Alger et la Chambre de commerce et d'industrie de Sétif (CCI), cette mission de contacts professionnels a regroupé une vingtaine d'entreprises tunisiennes et une centaine d'autres algériennes activant dans les domaines du BTPH, matériaux de construction, engineering, architecture, installations électriques et télécoms et produits de sécurité.
La journée a été l'occasion d'établir des rencontres B to B entre les hommes d'affaires algériens et leurs homologues tunisiens et d'établir des perspectives d'exportations et de partenariats prometteuses pour les BTP et le secteur des matériaux de construction algériens et tunisiens. Par cette importante action, la Chambre de commerce et d'industrie de Sétif, du côté algérien, et le CEPEX du côté tunisien s'attendent à des résultats positifs et concrets dès les prochaines semaines. Des opérations d'exportations et des partenariats commerciaux et industriels sont attendus dès le premier trimestre 2014. «Ces rencontres professionnelles tuniso-algériennes seront une aubaine pour les deux parties en vue de concrétiser toutes les possibilités offertes pour la réalisation de projets dans le cadre de groupements et de partenariats entre les entreprises algériennes et tunisiennes. Les Tunisiens disposent d'énormes potentialités en matière de marketing et possèdent un réel savoir-faire. Ces atouts conjugués aux gros moyens dont disposent les entreprises algériennes permettront de consolider les relations et réaliser des projets mixtes», a affirmé M. Zineddine Zitouni, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Sétif.
Pour les Tunisiens, ces journées sont une occasion pour la mise en place d'une stratégie faisant de l'Algérie et de son marché l'une des priorités pour les opérateurs économiques de Tunisie. «On a profité de ces rencontres professionnelles pour rapprocher les deux parties. Nous savons tous que le marché algérien est très porteur, d'autant plus que votre pays a lancé un vaste chantier dans le secteur de l'habitat. Les opérateurs tunisiens s'intéressent grandement au marché algérien et souhaitent faire des affaires par d'importants investissements sinon par les exportations», a expliqué M. Riadh Bezzarga, directeur de la représentation commerciale tunisienne à Alger. Il souligne que ce genre de rencontres permet d'identifier les secteurs porteurs et de trouver les bons partenaires, de même qu'ils contribuent au développement des exportations tunisiennes. «Sachant que les entreprises tunisiennes dans ce secteur de BTPH et matériaux de construction ne sont pas assez présentes en Algérie, il est tout à fait naturel qu'on ambitionne de faire mieux et de conclure des partenariats», a-t-il indiqué en présence d'une vingtaine de chefs d'entreprises tunisiens qui ont participé à cette rencontre. Considéré comme étant son 6e partenaire économique, le marché algérien est aujourd'hui prioritaire pour la Tunisie, laquelle ne lésine pas sur les moyens pour augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays. Certes, il y a eu un léger mieux, mais les Tunisiens veulent plus. «Actuellement, ils se situent à peine à un milliard d'euros, ce qui est peu pour deux pays dont les fortes relations historiques et politiques doivent plutôt encourager les deux parties à s'y mettre pour améliorer ces statistiques», a révélé le directeur de la représentation commerciale tunisienne à Alger qui se félicite toutefois des «progrès» réalisés dans ce sens dans la mesure où la Tunisie exporte à présent vers notre pays cinq fois plus qu'il y a 7 ans.
«L'occasion est propice à nos deux pays pour développer davantage nos relations surtout après l'entrée en vigueur de l'accord de commerce préférentiel entre l'Algérie et la Tunisie. Cet accord bilatéral, d'ailleurs c'est le seul accord bilatéral signé par l'Algérie dans ce domaine, prévoit l'exonération totale des produits industriels algériens entrant sur le territoire tunisien des droits de douane, ainsi que des taxes d'effet équivalent.
Cet accord préférentiel de commerce bilatéral fait également bénéficier une liste de produits tunisiens des mêmes avantages à leur entrée sur le territoire algérien, une deuxième liste bénéficiera de réductions de 40% des droits de douane et des taxes d'effet équivalent. Ledit accord vient, désormais, dans le cadre de la coopération économique tuniso-algérienne et l'établissement progressif d'une zone de libre-échange entre les deux pays», conclut M. Bezzarga.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.