«Oui, nous soutenons le candidat Bouteflika»    Le temps et la diversion    Boumerdès en effervescence pour un poste de sénateur    Pagaille dans les gares    Discussions pour une meilleure attractivité à l'investissement dans le bassin occidental de la Méditerranée    «L'Afrique doit prendre ses responsabilités»    Censure, autocensure et réserves...    Une éclatante résurrection    Médaille d'argent pour les Algériens Ould Kouider et Lamri    L'ASO Chlef reprend les commandes    Les pétards inondent le marché à Mostaganem    Arrestation de deux personnes pour avoir saccagé 20 véhicules    Un jour, la mer vous engloutira à votre tour!    L'énigme fascinante    Djemaâ Djoghlal, la mémoire de l'Aurès    Traitement du diabète : Pénurie d'hémoglobine glyquée    Sénatoriales : les candidats du FLN et du RND connus    El-Bayadh: Un dépôt de stockage de carburant avant la fin de l'année    Sommet de l'UA: la ligne rouge tracée par l'Algérie    Alger: Libération d'enfants subsahariens prisonniers de réseaux de traite humaine    La présidentielle s'emballe    Le sens des guerres dans l'évolution du monde: L'âge nucléaire mènera-t-il l'humanité vers un monde sans guerre, un monde plus uni ?    La confrérie des Gnawa : entre les directives du culte et le folklore du spiritisme    La DGSN dément le décès d'un policier    «Sans la proclamation en Algérie de l'Etat de Palestine, nous ne saurions pas là aujourd'hui»    Athlétisme : collège technique national 2018-2019    Victoire du CRBDB devant l'OMSM    46 personnes de différentes nationalités arrêtés dans le sud du pays    Une atteinte à l'ordre public    Démantelèlement d'une bande de malfaiteurs    La société civile et les partis politiques interpellent le président de la République    Lenteur dans la régularisation des constructions    Un cours au-dessus de 50 dollars permet une réduction partielle du déficit budgétaire    Inauguration de la première unité de production d'accessoires de câbles    Triptyque décisif pour la stabilité et la relance économique de la Libye    Peintures marines et compulsions terrestres    Abdeldjallil Machou, Bio express    Journées d'arts urbains d'Oran    Ghardaïa : Valoriser les plantes aromatiques et médicinales et des agrumes    Préparation JO-2020 et JM-2021: "300 milliards de centimes déjà débloqués par le gouvernement"    Bourses : Les places européennes refroidies par le Brexit    À l'occasion du 63e anniversaire de l'indépendance de son pays : Le Président Bouteflika félicite le souverain marocain    Ratification d'accords de coopération avec plusieurs pays : Le Président Bouteflika signe plusieurs décrets    Eucoco 2018 : Le pillage des ressources sahraouies dénoncé    Une quarantaine de civils tués dans les frappes de la coalition US    18ème Salon de l'automobile du 9 au 15 décembre à Oran : La production nationale à l'honneur    Ligue 1 Mobilis (13e J.-Mise à jour) : L 'ASAM gagne, le MOB et le MCA se neutralisent    Le temps n'a pas d'âge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





AM�NAGEMENT DE L'OUED EL-HARRACH ET DE L'OUED SMAR
�viter la pollution de l�environnement et les risques d�inondations � l�a�roport d�Alger
Publié dans Le Soir d'Algérie le 25 - 07 - 2005

Les projets d�am�nagement de l�oued El-Harrach ainsi que l�am�nagement et le curage de l�oued Smar et l�oued Sa�d ont fait samedi dernier l�objet d�une visite des services du minist�re des Ressources en eau. Ces derniers ont notamment �valu� l��tat d�avancement des projets en voie de concr�tisation. Le projet d�am�nagement de l�oued El-Harrach qui comprend trois lots entre dans le cadre de la mise en �uvre du sch�ma d�assainissement du Grand Alger.
Tel que con�u, le projet vise la r�duction des risques d�inondations, le charriage de s�diments ainsi que la r�gularisation de l��coulement des eaux et la protection du domaine public hydraulique. Il permettra aussi, une fois r�alis�, de r�cup�rer et de valoriser les surfaces urbanisables par la r�alisation d�infrastructures d�habitat, de tourisme et de loisirs et de cr�er un plan d�eau � l�embouchure de l�oued. La premi�re tranche du projet dite d�urgence comporte trois lots dont le premier consiste en l�am�nagement de l�embouchure de l�oued El-Harrach par la r�alisation de deux digues gauche et droite, de deux berges ainsi que le dragage du lit de l�oued. Selon le charg� de la communication du minist�re des Ressources en eau, l��tat d�avancement de ce projet est de 95 %, alors que sa r�ception est pr�vue pour le dernier trimestre de l�ann�e 2005. Pour ce qui est de l�am�nagement et du curage de l�oued Smar et l�oued Sa�d, le projet consiste en la r�alisation de travaux d�am�nagement et de calibrage de ces deux oueds. Ce projet est �galement r�parti en trois lots qui sont la r�alisation du collecteur de l�oued Smar, ainsi que le curage et le calibrage de l�oued Smar au niveau de l�oued Sa�d � proximit� de la zone industrielle. L�importance de ce projet consiste � faire r�duire les risques d�inondations, notamment au niveau de l�a�roport Houari-Boumediene, apprend-on aupr�s du minist�re des Ressources en eau. Ceci en plus du fait que ces infrastructures mettront un frein au ph�nom�ne de l��rosion des berges de l�oued Smar, d��liminer les eaux stagnantes et pluviales ainsi que de collecter et d�acheminer les eaux us�es vers la station d��puration de Baraki. Concernant d��ventuels risques d�inondations sur le site de la nouvelle a�rogare d�Alger, les responsables charg�s du projet pr�ciseront que les ouvrages seront termin�s bien avant la livraison de l�infrastructure a�roportuaire. Ceci du fait que les chantiers ont �t� confi�s � deux entreprises qui ont lanc� des travaux qui s��taleront sur huit mois. Les probl�mes d�assainissement concernent �galement les mauvaises odeurs de l�oued El-Harrach qui, d�ailleurs, seront prises en charge puisque la station de traitement des eaux us�es qui est actuellement en cours de r�alisation par Watech Wabag (Autriche) permettra d�ici une ann�e, selon le minist�re des Ressources en eau, de traiter et d��purer toutes les eaux us�es charri�es actuellement par l�oued.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.