FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    PRODUCTION D'AGRUMES : Près de 40.000 quintaux d'oranges récoltés    EXPLOITE DE MANIERE SCANDALEUSE EN FRANCE : Le médecin algérien payé ‘'à moitié prix''    LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran    INTERDICTION DU NIQAB : Les Zaouïas appellent à une interdiction totale    LES NEGOCIATIONS ABOUTISSENT A DE "BONS RESULTATS" : Une zone de libre-échange africaine dans 10 ans    TIARET : Un homme et une femme écroués pour charlatanisme    AIN TEMOUCHENT : 07 harraga portés disparus en mer    ORAN : Un jeune arrêté pour chantage sur facebook    L'art de la confusion.    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Léo Rojas, nous y étions !    Kamel Messaoudi : Le chanteur qui a osé    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BATNA
Un festival de la chanson chaouie � l�horizon
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 12 - 2005

Un festival de la chanson chaouie pourrait voir le jour dans un proche avenir si tout est en ordre et si les propositions �mises en ce sens par la direction de la culture de Batna, b�n�ficient d�un soutien de la part des responsables de la wilaya et d�autres intervenants dans le cadre culturel au sens large du terme.
Ce festival permettra entre autres de pr�server les traditions artistiques et culturelles propres � la r�gion des Aur�s, de r�activer les troupes et les chanteurs du terroir chaoui et de permettre � un large public de go�ter aux chansons m�lodieuses qui faisaient tourner la t�te aux hommes et aux femmes d�antan. Il nous a �t� donn� de constater tout l�int�r�t que portaient de jeunes et moins jeunes aux chansons chaouies lors du festival de 2005 de Timgad ou Massinissa, Belb�che, Farid Houamed et Hassan Daddy ont litt�ralement domin� la sc�ne et conquis un public survolt�. Sans oublier Keltoum El Aurassia et Zohra El Batnia accompagn�es de troupes folkloriques o� brillaient de mille feux ces femmes v�tues de meklahfa qui ex�cutaient les fameuses danses chaouies aux mouvements tant�t lents et tant�t vifs. Le pr�curseur de la chanson chaouie moderne n�est autre que le fameux A�ssa Djermouni, qui a �t� l�un des premiers Africains � avoir chant� � l�Olympia d�s 1937. Ce qui est particuli�rement extraordinaire, c�est que ce fabuleux chanteur continue � faire parler de lui 60 ans apr�s sa mort � l�image de ces groupes et ces chanteurs en solo vers�s dans la chanson chaouie qui s�inspirent jusqu�� aujourd�hui de ses innombrables m�lodies aussi poignantes les unes que les autres. La chanson chaouie ne se limite pas uniquement � la wilaya de Batna mais concerne aussi celle de Khenchela et � titre sp�cifique celle d�Oum El Bouaghi qui a vu na�tre le fameux groupe Les Berb�res auteur d�un parcours �poustouflant gr�ce � plusieurs tubes � l�exemple de la chanson Chach Amelal dans les ann�es 1980 et qui a donn� une grande dimension � la chanson chaouie confin�e jusqu�alors dans des espaces tr�s r�duits. L�exceptionnel Djamel Sabri a produit, il n�y a pas longtemps la chanson Amghar qui a �t� reprise par d�autres chanteurs en vogue avec un m�lange de chaoui et de ra�. Le romantique Sma�l Ferah qui faisait partie du groupe Les Berb�res est � mettre en valeur tout comme le groupe Ithr�nes ou encore le groupe Axel qui est parvenu � d�crocher il y a quelques ann�es de cela le premier prix au festival de la musique moderne � Oran. Du c�t� nostalgique, bon nombre d�amoureux de la chanson chaouie ont regrett� le retrait de Nouar Nezzar de Batna qui a marqu� de son empreinte, � une �poque donn�e, la sc�ne artistique chaouies mais aussi le groupe Thigieres d�Oum El Bouaghi qui a subitement disparu apr�s avoir produit de superbes tubes tels que Asserahou Mekhlouli.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.