Covid19: l'ANP s'est tenue aux côtés du peuple en engageant toutes ses ressources    Cessez-le-feu mondial: le SG de l'ONU déplore l'absence de concrétisation    160 nouveaux cas confirmés et 6 décès enregistrés en Algérie    Ouargla/Covid-19: distribution de 100 000 bavettes aux citoyens    Sport-Coronavirus: le contrôle médical des athlètes d'élite impératif avant la reprise    Crise libyenne: Boukadoum exprime la "profonde" préoccupation de l'Algérie et sa disposition à abriter le dialogue libyen    Plan d'annexion israélien en Cisjordanie : "une telle décision ne peut pas rester sans réponse"    Massacres du 8 mai 1945: des crimes revêtant une dimension génocidaire    PLFC 2020: des députés émettent des réserves sur la hausse des taxes sur les carburants    Des prévisions rassurantes    organisée dans cette ville Vive tension à Kherrata    L'Arav sévit, la police ouvre une enquête    Irresponsables !    Conflit libyen : Comment le GNA a réussi à chasser les mercenaires de Wagner de Tripoli    Kaïs Saïed : «Il n'y a qu'un seul Président en Tunisie»    2 500 écoles fermées et 350 000 élèves privés de cours    Ottawa veut renforcer sa coopération avec les pays africains    Porsche décline la 911 Targa    The mask    Il y a 30 ans, un drame affligeait le handball algérien    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    "La reprise du championnat mérite une profonde réflexion"    Banque Africaine de Développement : Augmenter les budgets agricoles pour éviter d'autres pandémies    Un nouveau baby-boom algérien    Le monde se déconfine à l'approche de l'été    L'exemple de l'Algérienne des Eaux de Mascara    La 3e édition du Salon Almoto Expo reportée    Théâtre régional de Constantine : Représentations virtuelles    Idir déterritorialisé ou la culture mondialisée par l'immigration    La valorisation de la ville archéologique de Tobna au programme    Recueillement sur la tombe de Tahar Djaout à Oulkhou    Les raisons d'un malaise    Boumerdès: Le procès de Hamel, son fils et d'ex-responsables reporté    Mutation et promotion de cadres de la wilaya    Logements sociaux en cours de réalisation: Plus de 50 milliards pour l'achèvement des travaux de VRD    Pas de remède «miracle» ?    Embarek Houcinat n'est plus    FAF - Département Intégrité: La FIFA ne se mêlera pas des affaires internes    AS Monaco: Slimani, une situation paradoxale    WA Tlemcen: Le Widad caresse le rêve de l'accession    Amar Belhimer: La presse nationale «présente des faiblesses structurelles»    FAUSSES EVIDENCES    Guerre de libération nationale: Djanina Messali Benkalfat raconte Messali Hadj    France: Comment sont enterrés les musulmans isolés et sans ressources ?    Les "barques de la mort" reprennent du service    Axe central de la stratégiede déconfinement en Algérie ?    3 candidats pour le poste de SG du FLN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN BEJAIA
Les militants menacent de boycotter le scrutin
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 04 - 2007

Au lendemain de la date butoir du d�p�t des listes de candidats aux l�gislatives du 17 mai prochain, le voile n�est toujours pas lev� sur le nombre des �partants� ayant r�ussi � d�poser leurs dossiers au niveau de la DRAG et surtout une totale confusion r�gne quant � la participation du plus vieux parti alg�rien lors de ce scrutin. En effet, jusqu�� hier aux environs de 15h, les services de l�administration locale ne semblaient visiblement pas d�finitivement fix�s sur le nombre exact des participants en communiquant seulement un premier chiffre provisoire de 24 partis et 4 listes d�ind�pendants.
A. Kersani - B�ja�a (Le Soir) - Il s�agit des formations les plus en vue dans la wilaya de B�ja�a, � savoir le RND, le RCD, Ennahda, le PT, le PST et le FLN mais surtout d�un nombre record de �sigles� que les Bougiotes ne d�couvrent que durant les �ch�ances �lectorales. Du c�t� des ind�pendants, seuls Meziane Belkacem, maire d�Amizour et ex-militant du RCD, Ikhoulalen Abdelwahab, un responsable de la FNTE, le Dr Mansour Mohamed, directeur du CHU de Tizi- Ouzou et un certain Hamoura, maire d�Adekar, qui ont pu d�poser leurs dossiers. Mais la liste des postulants qui suscite le plus d�interrogations � B�ja�a est incontestablement celle du parti de Belkhadem que l�administration locale annonce comme partante dans son communiqu� alors que les responsables locaux soutiennent le contraire. Ces m�mes responsables, que nous avons contact�s, hier, affirment que la liste que devait remettre l�un des candidats tout comme les dossiers des postulants ont �t� �confisqu�s� et qu�aucune autre liste n�a �t� achemin�e aux d�lais fix�s. Dans les rangs des militants du FLN de B�ja�a qui �conteste fermement le choix des candidats par la direction politique�, on soup�onne un �parti pris de l�administration� d�autant plus que c�est la formation au pouvoir. Pour ces m�mes militants, �la r�glementation est claire. Elle stipule clairement que c�est un candidat de la liste qui devait transmettre lui-m�me le dossier au niveau de la DRAG. A B�ja�a, ce n�est pas le cas�, mart�le-t-on. Pour le FLN � B�ja�a, il �est hors de question de cautionner� une liste de candidats qui ne r�pond pas �aux ambitions� de leur formation. Un responsable � la mouhafadha nous a d�clar� que les militants ont d�cid� de �rejeter dans le fond et dans la forme la liste propos�e par la direction nationale, le gel des activit�s du parti ainsi que le boycott des �lections l�gislatives�. �Nous endossons l�enti�re responsabilit� � la direction nationale qui n�a pas respect� les crit�res �dict�s par elle-m�me en violation de toutes les directives �manant du secr�taire g�n�ral du FLN�, nous dit un autre membre du bureau. �La liste propos�e n�a ni cr�dibilit� envers la population ni base populaire�, fulmine un �lu de l�APW qui signale que dans la liste figureraient m�me d�autres personnes ayant des �ant�c�dents judiciaires�. Une AG est pr�vue dans la journ�e d�hier � 17h pour mieux organiser une �riposte appropri�e�. Ladite rencontre devait regrouper tous les �lus, les membres du bureau de la mouhafadha et les responsables des 52 kasmas. Il faut noter �galement que les militants en sont arriv�s aux mains dans la nuit de dimanche au moment d�une tentative de d�p�t de la liste par un candidat � qui l�on a confisqu� les documents en pr�sence d�un nombre important de cadres du parti venus des quatre coins de la wilaya apr�s l�annonce des candidats. Beaucoup regrettaient que des militants qui ont fait leurs preuves � l�image de la d�put�e Moualfi Samia, ne figurent pas sur la liste. �Ecart�e pour ses positions en faveur du FLN l�galiste de Benflis au profit de Fourar qui n�a fait que chauffer le banc durant deux mandats, Moualfi Samia est, sur tous les points, la mieux indiqu�e pour conduire la liste�, ont t�moign� plusieurs cadres du FLN devant des journalistes. D�autres militants ne cessaient d�exprimer leurs sentiments d�indignation et une confiance trahie apr�s plusieurs ann�es de �loyaux services au parti�. �Nous nous sommes sacrifi�s pour le parti pour voir des opportunistes qui ne sont m�me pas militants d�truire ce que nous avons construit � B�ja�a en citant � titre d�exemple les r�centes victoires aux s�natoriales�, fulmine encore un autre. Il faut souligner que la fronde est engag�e dans les rangs du FLN � B�ja�a o� le recours au boycott n�est pas � exclure.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.