Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    Conseil de la Nation : Son rôle et ses missions fixés au titre de la prochaine Constitution    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Iran : Téhéran ne prolongera pas son ultimatum, les Européens ont moins de trois semaines    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Ouverture de la 32e édition de la CAN-2019 demain en Egypte: Groupe C : Les Verts en mode conquérant en Egypte    A quelques jours de la CAN-2019 : Le foot africain en fête en terre égyptienne    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Son procès reporté au mois de septembre    Louisa Hanoune maintenue en détention    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    La Cour suprême ordonne la réouverture du dossier    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    Les mises en garde de Gaïd Salah    Report du procès au 3 juillet    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    Le Barça verrait le transfert de Neymar comme irréalisable    Neuf «Tasers» de 15 000 volts saisis    Gaïd Salah met en garde contre ceux brandissant des drapeaux autres que l'emblème national    Les journalistes appellent l'Etat à agir    L'appel des sept    Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Les habitants en colère    Pionnière dans la formation d'étudiants entrepreneurs    Le procès de Kamel El Boucher reporté pour la seconde fois    88,24% de réussite à Médéa...    Retard dans les rappels    Un combiné innovant    Signature d'un contrat de partenariat et de coopération    Une ouverture du capital, mais à quel prix ?    Bouzidi : "Remettre le club en Ligue 1"    L'octroi d'un terrain au groupe médias de Haddad annulé    Livraison de la première voiture de marque vietnamienne    Kendji Girac en concert algérois    Elaine Mokhtefi raconte une des périodes fastes de l'Algérie postindépendance    Découverte d'un cimetière datant de l'époque romaine dans la région de Smara    Chikhi Samir représentera Aïn Témouchent    "L'Algérie était la pièce manquante que je voulais restituer"    L'ONU demande l'ouverture d'une enquête indépendante : Al Sissi a-t-il fait tuer le président Morsi ?    Bensalah inaugure la Foire internationale d'Alger    Equipe nationale: Les Verts depuis hier au Caire    Tlemcen: Détournement de bons d'essence, 14 mandats de dépôt    29 harraga interceptés à Oran et Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





FLN BEJAIA
Les militants menacent de boycotter le scrutin
Publié dans Le Soir d'Algérie le 03 - 04 - 2007

Au lendemain de la date butoir du d�p�t des listes de candidats aux l�gislatives du 17 mai prochain, le voile n�est toujours pas lev� sur le nombre des �partants� ayant r�ussi � d�poser leurs dossiers au niveau de la DRAG et surtout une totale confusion r�gne quant � la participation du plus vieux parti alg�rien lors de ce scrutin. En effet, jusqu�� hier aux environs de 15h, les services de l�administration locale ne semblaient visiblement pas d�finitivement fix�s sur le nombre exact des participants en communiquant seulement un premier chiffre provisoire de 24 partis et 4 listes d�ind�pendants.
A. Kersani - B�ja�a (Le Soir) - Il s�agit des formations les plus en vue dans la wilaya de B�ja�a, � savoir le RND, le RCD, Ennahda, le PT, le PST et le FLN mais surtout d�un nombre record de �sigles� que les Bougiotes ne d�couvrent que durant les �ch�ances �lectorales. Du c�t� des ind�pendants, seuls Meziane Belkacem, maire d�Amizour et ex-militant du RCD, Ikhoulalen Abdelwahab, un responsable de la FNTE, le Dr Mansour Mohamed, directeur du CHU de Tizi- Ouzou et un certain Hamoura, maire d�Adekar, qui ont pu d�poser leurs dossiers. Mais la liste des postulants qui suscite le plus d�interrogations � B�ja�a est incontestablement celle du parti de Belkhadem que l�administration locale annonce comme partante dans son communiqu� alors que les responsables locaux soutiennent le contraire. Ces m�mes responsables, que nous avons contact�s, hier, affirment que la liste que devait remettre l�un des candidats tout comme les dossiers des postulants ont �t� �confisqu�s� et qu�aucune autre liste n�a �t� achemin�e aux d�lais fix�s. Dans les rangs des militants du FLN de B�ja�a qui �conteste fermement le choix des candidats par la direction politique�, on soup�onne un �parti pris de l�administration� d�autant plus que c�est la formation au pouvoir. Pour ces m�mes militants, �la r�glementation est claire. Elle stipule clairement que c�est un candidat de la liste qui devait transmettre lui-m�me le dossier au niveau de la DRAG. A B�ja�a, ce n�est pas le cas�, mart�le-t-on. Pour le FLN � B�ja�a, il �est hors de question de cautionner� une liste de candidats qui ne r�pond pas �aux ambitions� de leur formation. Un responsable � la mouhafadha nous a d�clar� que les militants ont d�cid� de �rejeter dans le fond et dans la forme la liste propos�e par la direction nationale, le gel des activit�s du parti ainsi que le boycott des �lections l�gislatives�. �Nous endossons l�enti�re responsabilit� � la direction nationale qui n�a pas respect� les crit�res �dict�s par elle-m�me en violation de toutes les directives �manant du secr�taire g�n�ral du FLN�, nous dit un autre membre du bureau. �La liste propos�e n�a ni cr�dibilit� envers la population ni base populaire�, fulmine un �lu de l�APW qui signale que dans la liste figureraient m�me d�autres personnes ayant des �ant�c�dents judiciaires�. Une AG est pr�vue dans la journ�e d�hier � 17h pour mieux organiser une �riposte appropri�e�. Ladite rencontre devait regrouper tous les �lus, les membres du bureau de la mouhafadha et les responsables des 52 kasmas. Il faut noter �galement que les militants en sont arriv�s aux mains dans la nuit de dimanche au moment d�une tentative de d�p�t de la liste par un candidat � qui l�on a confisqu� les documents en pr�sence d�un nombre important de cadres du parti venus des quatre coins de la wilaya apr�s l�annonce des candidats. Beaucoup regrettaient que des militants qui ont fait leurs preuves � l�image de la d�put�e Moualfi Samia, ne figurent pas sur la liste. �Ecart�e pour ses positions en faveur du FLN l�galiste de Benflis au profit de Fourar qui n�a fait que chauffer le banc durant deux mandats, Moualfi Samia est, sur tous les points, la mieux indiqu�e pour conduire la liste�, ont t�moign� plusieurs cadres du FLN devant des journalistes. D�autres militants ne cessaient d�exprimer leurs sentiments d�indignation et une confiance trahie apr�s plusieurs ann�es de �loyaux services au parti�. �Nous nous sommes sacrifi�s pour le parti pour voir des opportunistes qui ne sont m�me pas militants d�truire ce que nous avons construit � B�ja�a en citant � titre d�exemple les r�centes victoires aux s�natoriales�, fulmine encore un autre. Il faut souligner que la fronde est engag�e dans les rangs du FLN � B�ja�a o� le recours au boycott n�est pas � exclure.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.