FUSILLADE DE STRASBOURG : Le frère du tireur arrêté en Algérie    PRODUCTION D'AGRUMES : Près de 40.000 quintaux d'oranges récoltés    EXPLOITE DE MANIERE SCANDALEUSE EN FRANCE : Le médecin algérien payé ‘'à moitié prix''    LE FLN ET LE RND SE LIVRE UNE RUDE BATAILLE : La campagne des sénatoriales bat son plein à Oran    INTERDICTION DU NIQAB : Les Zaouïas appellent à une interdiction totale    LES NEGOCIATIONS ABOUTISSENT A DE "BONS RESULTATS" : Une zone de libre-échange africaine dans 10 ans    TIARET : Un homme et une femme écroués pour charlatanisme    AIN TEMOUCHENT : 07 harraga portés disparus en mer    ORAN : Un jeune arrêté pour chantage sur facebook    L'art de la confusion.    Dans les coulisses de : Naïma Salhi «chassée» de Naciria et de Chabet ElAmeur    Après la découverte d'une bombe à M'chedallah, les villageois réclament la sécurité    Emeutes à Si Mustapha (Boumerdès) : la population se révolte en signe de soutien au président d'APC    Turquie 9 morts et 86 blessés dans un accident de train à Ankara    Défi de survie pour le mouvement des «gilets jaunes»    Natation : Sahnoune éliminé sur 50 mètres en Chine    Mouvement au sein des chefs de sûreté de wilaya    Ouverture demain du Salon international des dattes    Exploitation des mines d'or dans le Sud : les discussions avec les partenaires étrangers avancent    CNAS : tenter de réduire les accidents du travail    Ouadhias (Tizi Ouzou) : Deux voleurs de batteries de relais téléphoniques identifiés par la police    Soins des Algériens en France : Y a-t-il un changement ?    Issiakhem : Il aurait sans doute ri !    Léo Rojas, nous y étions !    Kamel Messaoudi : Le chanteur qui a osé    La menace terroriste plane à nouveau sur la France    Bouira : Le DJS sur la sellette !    Tournoi de beach-volley demain et dimanche à Oran    Le FLN part en favori    Trio malien pour JS Saoura-IR Tanger    Votre week-end sportif    «Tôt ou tard, le tarif de l'électricité doit être revu»    Sidi-Saïd prend de vitesse ses détracteurs    L'auto-satisfecit algérien    Déclaration de politique générale du gouvernement: Ouyahia dément tout empêchement de la présidence    Un individu sous les verrous: Chantage sur le Net    Aïn El Turck: Cinq femmes tuées par le monoxyde de carbone    Démission du SG et menaces du RCK: La FAF et la LFP retombent dans leurs travers    Division nationale amateur - Ouest: Le dauphin à l'assaut du leader    Défaitisme    L'histoire à méditer    Coup d'envoi de la première rencontre culturelle «Voix de femmes»    Une ville au passé révolutionnaire    Réminiscences de mots à l'Espaco    Brexit : Theresa May à la peine dans son tour d'Europe pour obtenir des concessions    Répression meurtrière à la suite de manifestations de l'opposition    Mondial des clubs: Vers une finale River Plate-Real Madrid    Un monument à Soljenitsyne inauguré à Moscou le jourde son centenaire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BOUMERDES
La wilaya sera en partie aliment�e � partir du barrage de Taksebt
Publié dans Le Soir d'Algérie le 16 - 04 - 2007

Comme la wilaya de Boumerd�s sera travers�e par la conduite d�un diam�tre de 2 500 mm, venant du barrage de Taksebt, dans la wilaya de Tizi- Ouzou, pour alimenter la capitale, plusieurs communes seront desservies. Selon Loucif Zine, directeur de l�hydraulique de la wilaya d�ex-Rocher noir, un quota de 110 000 m3/jour sera affect� � cette wilaya. La connexion de ces communes au r�seau Taksebt/Boudouaou, programm�e pour 2007-d�but 2008, s�effectuera toutefois en deux phases.
Dans la premi�re phase sont concern�es les municipalit�s situ�es au centre et une partie de l�est de la wilaya de Boumerd�s. Pour les communes de Boumerd�s, Corso et une partie de celle de Tidjelabine, sont programm�s la construction de 5 r�servoirs pour une capacit� de 8 000 m3, deux stations de pompage de 165 000 m3/jour et la pose de 18 000 ml de conduites de 300, 400 et 500 mm. Cependant, Sellal Abdelmalek, ministre des Ressources en eau, avait, lors de sa r�cente visite d�inspection des travaux de cette conduite au niveau de Th�nia, formul� des r�ticences quant � la construction de r�servoirs � faibles quantit�s de stockage. Il a, par cons�quent, instruit les autorit�s locales de revoir la configuration actuelle des projets dans la perspective d�augmenter les capacit�s de stockage. Dans la seconde grande op�ration, qui int�resse, selon le directeur de l�hydraulique, l�alimentation des communes de La�zib, Bordj-Mena�el, les Issers, Si-Mustapha, Ammal, A�t-Amrane, Souk- El-Had, Th�nia et la partie sud de Tidjelabine, un programme sera lanc� pour la construction de 7 r�servoirs de 21 000 m3, une station de pompage de 13 000 m3/jour et la r�habilitation des 5 autres ainsi que la mise sous terre de 17 000 ml de conduites. Bien entendu, ces infrastructures compl�teront les syst�mes existants. D�ores et d�j�, 1,61 milliard de dinars a �t� affect� aux services hydrauliques de Boumerd�s pour r�aliser ces programmes. Une enveloppe suppl�mentaire de 3 milliards de dinars a �t� demand�e afin de couvrir les d�penses touchant les syst�mes de connexion de la wilaya, notamment celle de la seconde phase qui se rapporte � la partie ouest de la wilaya allant de la ville de Boudouaou � celle de Khemis-El- Khechna. N�anmoins, ce dernier branchement r�sultera de la mise en service du barrage de Souk N�Tlata. Avec ses capacit�s de production de 100 m3/jour et en incluant le quota qui lui sera affect� du barrage de Taksebt, la wilaya de Boumerd�s portera ses disponibilit�s journali�res, d�s 2008, � 210 000 m3/j. Cette quantit� ira en augmentant lors de la mise en service du second barrage et la station de dessalement dont la construction a �t� confi�e � une entreprise ib�rique. Ce qui ne manquera incontestablement pas de d�gager un exc�dent des besoins. �Nous affecterons l�eau de moindre qualit� actuellement mise sur les r�seaux au service de l�irrigation et de l�industrie�, affirme M. Loucif. Effectivement, les populations du centre de la wilaya, notamment celles aliment�es � partir des forages de la vall�e des Issers, consomment une eau qui, si au plan biologique est saine, sa composante chimique, par contre, laisse � d�sirer. Elle est, selon les sp�cialistes, excessivement riche en mati�res ferreuses. Ce qui lui donne, d�s qu�elle est chaul�e, une couleur bizarre, rendant les premi�res l�ch�es non consommables. S�agissant de la r�gion est de la wilaya, � savoir Cap-Djenet, Leghata, Dellys, Baghlia, Afir, Taouarga, Ouled-A�ssa et Benchoud, le renforcement de l�alimentation en eau potable de ces agglom�rations se fera sur la base d�un quota initial de 60 000 m3/jour, � partir de la station de dessalement que les Espagnols se chargeront de construire et de g�rer dans la commune de Cap- Djenet.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.