Real - Zidane : "Je n'ai jamais pensé que j'étais intouchable. Jamais"    Environnement : Benharrats prend part à la 8ème session extraordinaire de la CMAE    Assad prend part à une réunion pour le lancement de la plateforme numérique des langues africaines    OPEP+ : L'augmentation de la production à partir janvier, une décision qui convient tous    TIARET : La police enquête sur les livrets fonciers de Tahkout    AEROPORT AHMED BEN BELLA (ORAN) : Reprise des vols domestiques demain dimanche    SIDI BEL ABBES : 677 associations de wilaya et 430 communales en activité    Déblocage des sites internet : Réflexion exclu !?    Le mouvement palestinien BDS défend le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    L'ALGERIE REFUSE TOUTE INGERENCE DANS SES AFFAIRES INTERNES : Salah Goudjil fait passer le message    Cherif Mellal ‘'menace'' pour Matoub Lounès    Coronavirus : 803 nouveaux cas, 541 guérisons et 12 décès    Développement : Réalisation de pistes cyclables et de parcours de VTT à Alger    Des chutes de neige prévues sur les reliefs dépassant 1.000 mètres d'altitude    ALGERIENS BLOQUES A L'ETRANGER : Air Algérie programme 24 vols de rapatriement    Démantèlement de plusieurs associations de malfaiteurs    TIARET : Le présumé auteur du vol de 10 millions de cts écroué    MASCARA : Le wali visite des projets dans les zones d'ombre    LUTTE ANTITERRORISTE : L'expérience algérienne "exhaustive et intégrée"    Tahar Ouettar, l'écrivain athée qui défendait les islamistes.    Batna: découverte d'une inscription libyque au site Guergour à Seriana    Laghouat se remémore l'un des pires massacres perpétrés par la France coloniale contre le peuple algérien    Industrie : l'ENIEM a besoin d'un financement bancaire pour sa relance    RND : examen du fonctionnement du parti et des derniers développements sur le plan international    L'APN participe samedi à une réunion sur "les processus de paix à l'échelle mondiale: rôle et participation des femmes"    Les unités de l'APLS continuent de viser des positions militaires de l'occupation marocaine    Douanes : mise en échec d'une contrebande et tentative d'introduction stupéfiants    Jeux paralympiques: versement de subventions financières aux athlètes qualifiés et qualifiables    Milan AC: Bennacer encense son coach    Ligue des champions : forfait des Buffles du Borgou, la CAF réagit    6e session du Forum parlementaire euro-méditerranéen : le Parlement algérien réaffirme le rejet de la résolution du PE    Une caravane sillonne les zones d'ombre    Plus de 12 200 infractions enregistrées en un mois    Un an de prison ferme et 100 000 dinars requis par le procureur    Quand la vérité est absente, les menteurs dansent !    Retour du Président, ingérences et détenus d'opinion    Lynda Lemay revient avec 11 nouveaux albums de onze titres    Notre-Dame de Paris accueille un concert de Noël    Un décembre en cinéma    "Pour une conférence nationale inclusive"    Poursuite des attaques contre l'armée marocaine    L'Egypte épinglée sur la multiplication des exécutions    Des peines de prison pour les leaders prodémocratie    Les distributeurs rejettent les accusations des pharmaciens    Une simple formalité pour les Mouloudéens    Le procès d'Adjlia reporté au 9 décembre    Une vie de combat    Le procès en appel des frères Kouninef renvoyé au 16 décembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





tizi ouzou: Les souscripteurs de l'Aadl1 protestent
Publié dans Le Temps d'Algérie le 25 - 01 - 2018

Les souscripteurs au programme des 2000 logements Aadl1 (2001-2002) ont observé, avant-hier, un sit-in devant l'agence régionale de l'Aadl de Tizi Ouzou.
Objectif : Ils dénoncent le blocage auquel fait face ce programme qui n'arrive pas à voir le jour et la non-tenue des promesses faites par les autorités locales quant à la livraison de ces logements. Ainsi, ils dénoncent les pratiques de passe-droits et d'infiltrations dans l'attribution des pré-affectations imposées par certains responsables. 904 sont à l'arrêt, alors qu'ils devaient être réceptionnés d'ici le 30 avril de l'année en cours
Après la livraison du premier lot des logements Aadl au profit de 308 souscripteurs qui entre dans le cadre des 2000 logements Aadl1 (2001-2002) qui a eu lieu le 1er novembre dernier au niveau du pôle d'excellence de Oued Fali, les souscripteurs de cette formule crient leur détresse que cette opération n'est que poudre aux yeux. Pour preuve, les protestataires rencontrés devant l'agence régionale de l'Aadl ont affirmé qu'au lendemain de la distribution des clés à leurs bénéficiaires, le chantier portant réalisation de 904 logements était à l'arrêt, alors qu'il devait être réceptionné le 30 avril de l'année en cours, selon les promesses des autorités locales, a affirmé le président de l'association des souscripteurs au programme Aadl 2001-2002 de la wilaya de Tizi Ouzou, Djamed Ameziane. Ce dernier a regretté que les autorités locales n'ont pas honoré leurs engagements quant au respect du calendrier de livraison de ces logements. «Nous avons été rassuré que les 319 logements seront livrés du 2 au 9 novembre dernier, les 469 autres seront livrés le 31 décembre dernier. Alors que 904 le seront fin février et le reste en juin 2018. Mais malheureusement, ce sont des promesses verbales et rien de plus», a-t-il dit. A cet effet, il a appelé le ministre de l'Habitat, le wali et le DG de l'Aadl de se rendre au niveau du pôle d'excellence pour inspecter sur les lieux la cadence des travaux de ce projet et de trouver une issue favorable à cet interminable blocage auquel fait face ce programme Aadl.
«Nous sollicitons ces responsables d'agir dans les plus brefs délais pour soulager les souscripteurs».
Par ailleurs, Ameziane a révélé qu'à ce jour, seulement 4 bâtiments qui ont été réalisés alors le problème financier a été réglé. «En plus des enveloppes allouées par les pouvoirs publics, la quasi-totalité des souscripteurs ont payé les trois tranches du prix de leur logement. Alors où est passé cet argent» ? s'est-il interrogé. Pis encore, les protestataires ayant reçu les clés de leurs logements ont avoué que ce premier lot de 308 logements n'est pas doté de réseaux de viabilité, ni d'électricité, ni de gaz. Comment voulez-vous que je puisse habiter sans ces équipements ?, témoigne un protestataire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.