Football/Professionnalisme: "Les pouvoirs publics s'engagent à prendre en charge les doléances des clubs"    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 20ème journée    Hasna El Becharia en concert à Alger    "Depuis le 22 février 2019, le peuple algérien s'est autonomisé"    Résonances autour d'une année de contestations    Fausses adresses    De nombreux anciens ministres et walis concernés    La production agricole compromise à Relizane    L'Université d'Oran 1 signe plusieurs conventions    Haftar menace de s'opposer militairement à la Turquie    Vers le déploiement d'une mission de l'UA    Revoilà l'ingérence russe !    L'Afrique du Sud continuera à exhorter le Maroc à respecter les résolutions de l'ONU sur le Sahara occidental    «Le Hirak a sauvé l'Etat national de l'effondrement»    Marche des robes noires aujourd'hui à Béjaïa    Serport annonce ses grands projets    Choc des extrêmes à Biskra    Le Targui    À tout jamais…    15 732 personnes prises en charge par l'Onaea    Constantine : les habitants du quartier Rahmani-Achour protestent    L'espace attenant au siège de la daïra d'El-Milia squatté    Masques de beauté naturels    Tarte aux poires    Montréal aux couleurs algériennes    ACTUCULT    L'œuvre visionnaire d'un écrivain engagé    "Mon art est un langage de liberté et de solidarité"    Mort du DJ et producteur britannique Andrew Weatherall    Avec la série Hunters, la chasse aux nazis prend des accents «comics»    Mouloudia d'Alger : Neghiz sera sur le banc face à l'USMA    Transport ferroviaire : Un secteur à la traîne    En bref…    Fin en vue du blocage politique en Tunisie    Le pianiste Simon Ghraichy anime un récital    70e Berlinale : Projection de Nardjes A…, un documentaire sur le hirak    Abdelmadjid Tebboune: Rien à reprocher au Hirak    Publicité, presse électronique, professionnalisation...: Les promesses de Belhimer    80 employés du PNC et 7 syndicalistes licenciés: Reprise des vols d'Air Algérie    Hassi bounif: 160 kilos de viandes rouge et blanche et 105 kilos d'abats saisis    Tiaret: Sit-in des travailleurs de l'usine de montage Hyundai    Union africaine-Sahara Occidental: Alger rappelle son ambassadeur en Côte d'Ivoire    4morts et 32 blessés en 24 heures    La CHine lancerait les premiers tests sur l'homme fin avril    Les défis de l'Algérie 2020-2025, selon Mebtoul    Le PNC suspend sa grève    Ronaldo adoube Mbappé !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grâce au financement de l'Etat: Le complexe Sider El Hadjar réanimé
Publié dans Le Temps d'Algérie le 15 - 05 - 2018

Le ministre de l'Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a indiqué à Annaba que le complexe sidérurgique El Hadjar de cette wilaya a été réanimé «grâce au financement de l'Etat». Dans un point de presse animé au sein de ce complexe au terme d'une visite d'inspection, le ministre a souligné que l'Etat a décidé de récupérer ce «complexe après un partenariat qui avait généré de grandes dettes» ajoutant que «sur instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le gouvernement a soutenu le complexe par de nouveaux investissements». Relevant que les installations du complexe «très anciennes» nécessitent d'être «renouvelées», Yousfi a noté que l'Etat y a engagé «des investissements pour améliorer la qualité des produits et en élargir la gamme à des produits utilisés en construction jusque-là importés» ainsi que «pour réaliser des unités de protection du complexe dont les deux unités de gaz et de production d'électricité».
Le ministre a exhorté les cadres et travailleurs du complexe à relever les défis pour rembourser dans les délais les crédits accordés par l'Etat notamment par «la réduction des dépenses» en relevant que les salaires font partie des coûts de production qui doivent être maîtrisés surtout que le complexe n'est pas seul sur le terrain et fait face une «féroce» concurrence.
«Dans les quatre prochaines années, le complexe arrivera à couvrir les besoins du pays en produits ferreux et acier», a affirmé le ministre qui a indiqué qu'il sera procédé «prochainement» à l'inauguration du plus grand complexe sidérurgique en Algérie et en Afrique soumettant ainsi que le complexe d'El Hadjar à une nouvelle concurrence. Invitant les travailleurs à transformer le complexe d'El Hadjar en «leader» de la sidérurgie en Algérie, le ministre a exprimé sa confiance dans la capacité des cadres et des travailleurs à relever le défi et être à la hauteur des attentes. Yousfi a indiqué que «depuis le début du mois en cours, le complexe a exporté pour 34 millions dollars et exportera dans les deux prochain mois pour 30 millions dollars pour atteindre à la fin de l'année en cours 120 millions dollars d'exportation en produis ferreux et d'acier». Il a également assuré qu'après l'achèvement de tous les investissements dans deux ou trois années, «le complexe saura surmonter toutes les difficultés financières en produisant plus d'un million tonnes par année». Le projet de partenariat engagé à l'intérieur du complexe par des sociétés algériennes dont le complexe El Hadjar et des émiratis avec un investissement d'un milliard dollars renforcera la sidérurgie nationale mais nécessitera la mobilisation d'importante capacités électriques d'où la décision du gouvernement du faire réaliser une centrale électrique à l'intérieur du complexe. Le gouvernement a également décidé d'assurer au complexe une source autonome d'approvisionnement en eau après la crise d'alimentation en eau de l'été passé, a encore relevé le ministre qui, concernant l'approvisionnement du complexe en minerai de fer à partir des mines d'El Ouenza et Boukhedra (Tébessa) qu'il a visité hier, a souligné la nécessité de porter la production de ces mines d'un million tonne actuellement à 3 millions tonnes pour approvisionner les unités industrielles. Au début de sa visite, le ministre a inspecté le haut fourneau n 2, la centrale à oxygène, le laminoir à froid, le laminoir à chaud et le laboratoire technologique du complexe El Hadjar qui emploie 5.000 travailleurs. Il a également visité l'entreprise Ferrovial de construction matériels et équipements ferroviaires, l'entreprise CITAL d'assemblage de rames de tramways, une papèterie, une unité de production de médicaments et une usine de produits électroménagers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.