Covid-19: La production en Algérie du vaccin permettra d'atteindre la souveraineté sanitaire    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    Coupe de la ligue: résultat du tirage au sort    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    France: Le Polisario condamne la création d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Instauration de taux de redevance réduits    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouvelle manifestation à Alger    L'option du rationnement écartée ?    Regroupement en tête    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Les walis soumis à une évaluation périodique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





APN: Ould Abbès lâche publiquement Saïd Bouhadja
Publié dans Le Temps d'Algérie le 29 - 09 - 2018


Contesté par plus de 300 députés du FLN, mais aussi d'autres partis politiques, à l'instar du RND, de Taj et du MPA, le président de l'assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja est isolé. Désormais, le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbès, «réclame» ouvertement sa tête. S'exprimant hier, lors d'une rencontre avec les militants de son parti à Médéa, à l'occasion de l'anniversaire de la charte pour la paix et la réconciliation nationale, Ould Abbès, qui affirme avoir reçu la pétition des députés, a carrément demandé le retrait de confiance au président de l'APN. «C'est la demande de la majorité. 320 députés ont signé la pétition», a d'abord rappelé le secrétaire général du FLN, avant de préciser qu'«au cas où Bouhadja ne démissionne pas, cela induira le gel des travaux de l'APN». Pour Ould Abbès, «les députés ont le droit de prendre des décisions». Depuis quelques jours, des députés ont décidé de «retirer confiance» à Bouhadja. Après ces pressions, il avait même été annoncé comme démissionnaire, mais il a démenti «l'information». «Je ne vois pas d'inconvénients à quitter mon poste, à condition que cela se fasse dans la légalité, contrairement à ce qui se passe actuellement», avait-il, cependant, expliqué à des médias en ligne. La goutte qui aura fait, au fait, déborder le vase, est le limogeage par Bouhadja du secrétaire général de l'APN, Bachir Slimani. Un homme que l'on qualifie de «fidèle» au sein du FLN. Contre Saïd Bouhadja, les députés énumèrent plusieurs accusations, dont «le manque de coordination», «des décisions unilatérales», «la violation du règlement intérieur de l'APN», «une mauvaise gestion», «des dépenses financières injustifiées» et «le non-respect de la représentation des groupes parlementaires dans le cadre de missions à l'étranger». Avec l'appui de Ould Abbès aux députés, il ne resterait probablement que la porte de sortie pour Bouhadja.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.